Mersen relève ses objectifs après des résultats en nette hausse

Le groupe français Mersen, fabricant d’équipements en graphite et de spécialités électriques, a publié lundi un bénéfice net en hausse de plus de 50% au premier semestre, et a relevé ses objectifs annuels de ventes et de marge, soutenu par des marchés porteurs et des gains de productivité.

Le bénéfice net semestriel s’établit à 29,3 millions d’euros (contre 19,1 millions un an auparavant), a annoncé Mersen dans un communiqué.

Le chiffre d’affaires progresse de 5,2%, à 430 millions d’euros, avec une croissance dans les deux pôles d’activité (matériaux avancés et protection électrique) et malgré un effet négatif de change. A périmètre et changes constants, la croissance organique se situe à 11%.

Sur le seul deuxième trimestre, les ventes (221,7 millions d’euros) sont en hausse de 10,9% en données comparables

Le directeur financier, Thomas Baumgartner, a salué un semestre « très positif », lors d’une conférence téléphonique. Il a pointé la forte croissance organique en Asie (+19%) ainsi que des régions Europe et Amérique du nord bien orientées.

Dans ce contexte porteur, notamment dans les énergies renouvelables, et compte tenu de la performance du premier semestre, Mersen a relevé ses objectifs annuels.

Le groupe vise désormais une croissance organique du chiffre d’affaires comprise entre 7% et 9% (contre une fourchette entre 3% et 6% précédemment).

Mersen a chiffré entre 3 et 4% l’impact négatif des changes sur l’année et estime que ses acquisitions apporteront 2% de chiffre d’affaires additionnel.

Le groupe a en particulier finalisé début juillet l’achat de l’allemand FTCap, un spécialiste des condensateurs qui lui permet d’étendre son offre en électronique de puissance. FTCap réalise un chiffre d’affaires de près de 20 millions d’euros.

Mersen relève aussi sa prévision de marge opérationnelle attendue maintenant entre 10,1% et 10,4% (contre une prévision entre 9,6% et 10% auparavant).

Le directeur général, Luc Themelin, cité dans le communiqué, a mis l’accent sur le fait que le semestre a également été marqué par une « nette progression de (la) profitabilité », fruit du plan d’efficacité opérationnelle lancé il y a 2 ans.

La marge opérationnelle courante du semestre s’est élevée à 10,6% du chiffre d’affaires, en hausse de 1,8 point sur un an, grâce au plan de compétitivité mais aussi à la hausse des volumes et à des augmentations de prix, qui ont compensé l’inflation des matières premières, a dit le directeur financier.

Le résultat opérationnel courant se situe à 45,8 millions d’euros, en hausse de 27,2%.

M. Baumgartner a par ailleurs indiqué que le projet de développement d’un système de protection pour batteries de véhicules électriques « avance bien ». Mersen va y investir 5 millions d’euros cette année en recrutements et table sur des premières livraisons en 2020.

sbo/dlm/cj

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective