Les investissements dans le renouvelable repartent à la hausse

Selon l’étude “Tendances mondiales des investissements dans les énergies renouvelables”, financée par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), les investissements dans les ressources énergétiques respectueuses de l’environnement seraient repartis à la hausse en 2014, après deux années de recul. D’après ce rapport publié mardi 31 mars, les investissements mondiaux réalisés dans le secteur des énergies renouvelables se seraient en effet élevés à 270 milliards de dollars (soit 250 milliards d’euros).

Des résultats nettement meilleurs qu’en 2013 (hausse de 13%) et qui permettent de se rapprocher du record enregistré en 2011 (279 milliards de dollars). Selon le PNUE, ces investissements auraient d’ailleurs permis de déployer plus de 103 GW de capacités renouvelables aux quatre coins du monde.

Cette croissance des investissements a été principalement favorisée par les énergies solaire (avec des dépenses de 149,6 milliards de dollars, soit 25% de plus qu’en 2013) et éolienne (99,5 milliards, 11% d’augmentation). Le dynamisme des marchés de la Chine et du Japon expliquent notamment cette forte progression avec des investissements cumulés qui s’y élèvent à 75 milliards de dollars dans les seules technologies solaires.

Si la géothermie a également connue une phase de croissance, de 27% par rapport à l’année précédente (avec 2,7 milliards de dollars), les autres sources d’énergies propres ont poursuivi leur récession. Avec un montant total de 5,1 milliards de dollars, les investissements dans les biocarburants ont reculé de 8% en 2014. Un phénomène similaire pour la biomasse et la valorisation des déchets (8,4 milliards, -10%) et la petite hydroélectricité (4,5 milliards, -17%).

Le rapport souligne que “les énergies de sources éolienne, solaire, géothermique, hydraulique à faible puissance, marine, et à base de biomasse et déchets, ont contribué à hauteur de 9,1% à l’électricité produite au niveau mondial en 2014, contre seulement 8,5% en 2013”.

Ce retour à la hausse ne doit cependant pas faire perdre de vu les défis qui reste à relever dans le développement des énergies propres au niveau mondial, souligne également le rapport de l’ONU. Il s’agit notamment d’adapter les systèmes électriques aux caractéristiques des énergies renouvelables (intermittence, besoin de technologies de stockage…) tout en leur assurant un soutien politique fort.

Crédit photo : Jürgen

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective