L’énergie nucléaire, un facteur déterminant de la qualité de l’air au Canada

Selon une étude réalisée par le groupe Bruce Power en partenariat avec la Société canadienne de l’asthme et publiée le lundi 1er décembre dernier, la production d’électricité d’origine nucléaire dans la province d’Ontario au Canada aurait joué un rôle significatif dans la réduction des gaz à effet de serre et l’amélioration de la qualité de l’air.

En effet, depuis 2003, la politique énergétique de l’Ontario, orientée vers l’amélioration de la qualité de l’air et de ses effets sur la santé humaine, a pris pour initiative de réduire au maximum l’utilisation des sources d’énergies fossiles.

Alors que le charbon représentait en 2000 plus de 29% du mix énergétique de la province canadienne, impliquant de nombreux jours de smog et des problèmes d’asthme fréquents pour la population, l’Ontario s’est libérée définitivement de sa dépendance au charbon avec l’arrêt au mois d’avril 2014 de la dernière centrale à charbon encore en activité dans la commune de Thunder Bay et reconvertie depuis en centrale biomasse.

Un mélange d’alimentation en électricité sans charbon a conduit à une réduction significative des émissions nocives, contribuant à assainir l’air et l’environnement. Le nombre de jours de smog dans la région du Grand Toronto est passé de 48 jours en 2005 à zéro en 2014“, note ce rapport.

Une politique énergétique menée en collaboration avec la société Bruce Power qui a, pour remplacer ses centrales à charbon, réinvesti et restauré les réacteurs nucléaires de la région fermés dans les années 1990 par l’exploitant Ontario Hydro. Des fermetures qui avaient provoqué une augmentation significative du recours au charbon et des émissions de CO2.
Le nouveau mix électrique, libéré du charbon, est donc aujourd’hui essentiellement dominé par l’énergie nucléaire qui représentait en 2013 près de 59% de la production électrique en Ontario.

Comme le précise alors Rob Oliphant, président de la société canadienne de l’asthme, “chaque pas que nous faisons vers un mix énergétique propre et une moindre dépendance à l’égard des combustibles fossiles pour l’énergie et le transport, améliore la qualité de l’air dans la province. Lorsque nous réduisons les émissions de carbone à l’aide de Bruce Power, nous augmentons la qualité de vie pour nos résidents, en particulier pour ceux qui souffrent d’asthme“.

Crédits photo : John Vetterli

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective