Le solaire pourrait être la première source d’électricité en 2050 (AIE)

L’Agence Internationale de l’Energie (AIE), organisation fondée par l’OCDE, considère dans ses feuilles de route technologiques que 27% de l’électricité mondiale pourrait être produite à partir du solaire d’ici à 2050. L’énergie solaire serait alors la première source d’électricité devant les énergies fossiles, l’hydroélectricité, l’éolien ou encore le nucléaire. Toutefois, les conclusions de l’AIE restent au conditionnel.

L’Agence Internationale de l’Energie a publié le lundi 29 septembre 2014 deux nouvelles feuilles de routes sur les technologies de l’énergie, plus précisément concernant le solaire thermique et le photovoltaïque. Selon les conclusions de ces rapports, ces deux énergies renouvelables pourraient représenter respectivement 11% et 16% de la production mondiale d’électricité d’ici à 2050.

Des conclusions porteuses d’espoirs puisque ces deux types d’énergies solaires, si elles sont combinées, pourraient éviter l’émission de plus de 6 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an d’ici à 2050. Cela correspond par exemple à l’ensemble des émissions actuelles des Etats-Unis ou à l’ensemble des émissions du secteur des transports au niveau mondial, selon l’Agence.

Les prévisions de ces rapports sont liées notamment à la baisse rapide des coûts de production de l’énergie solaire grâce à l’amélioration de ces technologies, pourtant très demandeuses en capitaux. Aujourd’hui, la réduction des coûts permet quotidiennement l’installation d’environ 100MW de capacité photovoltaïque supplémentaire dans le monde. La croissance de l’énergie solaire serait entretenue par le photovoltaïque jusqu’à environ 2030 ; par la suite, un déploiement massif de l’électricité solaire thermique permettrait la poursuite de cette croissance.

Toutefois, pour que ces possibilités se concrétisent, la production d’énergie solaire doit faire l’objet de politiques publiques volontaires, stables et cohérentes, ce qui permettra de favoriser les investissements. En ce sens, les conclusions de ces rapports viennent faire écho au rapport annuel de l’AIE sur le marché des énergies renouvelables à moyen terme, qui soulignait déjà la nécessité de créer un cadre favorable aux investissements dans les énergies vertes.

Crédit photo : Christian Pinatel de Salvator

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective