Le gouvernement lance un appel d’offres pour l’autoconsommation

En ouverture du premier colloque national dédié à l’autoconsommation photovoltaïque, organisé le 25 mai dernier à Paris, Virginie Schwarz, directrice générale de l’énergie au ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et porte-parole de Ségolène Royal pour l’occasion, a annoncé le lancement d’un appel d’offres sur l’autoconsommation dans les bâtiments industriels, tertiaires et agricoles.

Allant de pair avec le développement des énergies renouvelables et la diminution progressive des coûts de production (du solaire notamment), l’autoconsommation d’électricité laisse présager de fortes perspectives de développement. Si elle reste pour le moment très minoritaire du fait d’un prix de l’électricité particulièrement faible en France, un nouveau soutien financier, dans le cadre de cet appel d’offres, pourrait permettre de dynamiser la filière et de réduire le temps de retour sur investissement.

Dans le détail, ce nouvel appel d’offres portera sur l’autoconsommation dans les bâtiments industriels, tertiaires et agricoles, via l’installation d’aménagements de production renouvelable (solaire, petite-hydro, moulins, etc.). On pense ici particulièrement aux centres commerciaux, acteurs économiques pour lesquels l’autoconsommation peut apporter les bénéfices les plus importants.

La procédure concernera une puissance totale de 50 MW, dont 10 MW seront réservés aux zones non interconnectées (les îles qui ne sont pas reliées au réseau électrique continental). Elle visera les installations photovoltaïques ou hydrauliques d’une puissance comprise entre 100 et 500 kW.

Les lauréats bénéficieront d’une valorisation financière pour l’électricité autoconsommée selon les modalités permises par la loi relative à la transition énergétique d’août 2015. “L’aide devrait prendre la forme d’une valorisation de l’énergie autoconsommée. Nous travaillons avec la Commission de régulation de l’énergie à l’établissement d’un cahier des charges“, a déclaré Virginie Schwarz.

Crédits photo : Antranias

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    On va donc payer des personnes ou des entreprises pour qu’ils consomment leur propre électricité produite ?
    Dit autrement, tous les autres consommateurs (au travers de taxes comme la CSPE) vont voir leurs facture EDF augmenter parce que d’autres auront réussi… à ne pas en avoir car ils seront leur propre fournisseur d’électricité.
    Dit ainsi, on se rend compte que nos gouvernants, à cause de leur idéologie (“le meilleur kWh c’est celui qu’on ne consomme pas” !!!) marchent vraiment sur la tête.
    Il est temps qu’ils dégagent.

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective