Le CEA et la Tunisie renforcent leur collaboration dans la recherche énergétique

En tournée au Maghreb, les représentants du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) étaient à Tunis la semaine dernière afin de conclure de nouveaux accords de partenariat en matière de recherche énergétique. Destinés à favoriser la transition énergétique, ces programmes de recherche communs mettront l’accent principalement sur les énergies renouvelables et le développement des nouveaux réseaux électriques intelligents.

L’administrateur général du CEA, Daniel Verwaerde, a rencontré lundi 18 et mardi 19 juillet derniers, les ministres tunisiens de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et de l’Énergie et des Mines, mais également plusieurs acteurs locaux de la recherche énergétique – parmi lesquels les responsables du Centre National des Sciences et Technologies Nucléaires ou encore de l’École Nationale des Ingénieurs de Tunis.

Plusieurs accords de collaboration ont été signés à cette occasion. Le premier, conclu directement avec le ministère de la Recherche, a pour objectif d’encourager et de développer la collaboration entre nos deux pays dans les domaines des énergies alternatives, y compris les technologies de stockage, le développement de réseaux électriques intelligents, la formation et la recherche dans le domaine de la mobilité électrique. Comme l’a souligné Daniel Verwaerde, le CEA souhaite dans ce cadre apporter “son expertise sur tous les problèmes ayant trait à la transition énergétique et numérique, notamment les systèmes électriques et électroniques intelligents, afin d’optimiser les productions électriques d’origine intermittente“.

Un second accord conclu avec la STEG (Société tunisienne de l’électricité et du gaz) visera également à promouvoir la collaboration dans le domaine des réseaux électriques intelligents, et comprendra la mise en place d’un site pilote de démonstration et d’un accompagnement industriel.

Enfin, le CEA et le groupe Telnet Holding, déjà partenaires depuis 2010 dans le cadre de la plateforme de recherche Linklab, ont profité de l’occasion pour élargir leur domaine de coopération. Ainsi, pour les trois prochaines années, ce partenariat sera étendu aux nouvelles technologies de l’énergie, et encouragera l’ouverture à d’autres partenaires industriels et académiques et à d’autres projets collaboratifs afin d’optimiser le financement de la plateforme.

A lire également : La Tunisie à la recherche de 7 milliards de dollars pour financer sa transition énergétique

Crédits photo : CEA

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective