Gaz: le cap des 3 millions de compteurs communicants franchi

Le cap des trois millions de compteurs communicants de gaz installés en France vient d’être franchi, a annoncé mardi GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution de gaz.

“On a passé il y a quelques jours les trois millions de compteurs communicants posés”, a indiqué Edouard Sauvage, directeur général de GRDF, lors d’une conférence de presse.

L’objectif est d’avoir déployé cinq millions de ces compteurs baptisés “Gazpar” d’ici la fin 2019, puis la totalité (11 millions) d’ici 2023. Ils doivent notamment permettre des relevés automatiques des consommations, sans intervention d’un technicien.

Edouard Sauvage a souligné “un taux de refus autour de 0,8%, donc un taux extrêmement faible, et un taux de satisfaction extrêmement positif de la pose de ces compteurs”.

Gazpar se distingue ainsi du compteur intelligent d’électricité Linky d’Enedis, pour sa part régulièrement attaqué pour son coût mais aussi en raison d’inquiétudes sur la vie privée ou les émissions d’ondes.

GRDF a investi un total de 973 millions d’euros l’an dernier, dont 193 millions pour les compteurs communicants, 228 millions pour des nouveaux raccordements et 302 millions pour la sécurité et la modernisation des ouvrages.

“C’est dans l’ADN de tous les gaziers de s’assurer de la sécurité aussi bien de notre réseau que de la sécurité des installations intérieures de nos clients”, a insisté Edouard Sauvage.

Il a rappelé qu’une enquête est toujours en cours sur l’explosion survenue le 12 janvier rue de Trévise à Paris, qui a fait 4 morts. “Nous n’en connaissons toujours pas les causes”, “nous ne connaissons pas l’origine de la fuite de gaz”, a-t-il dit.

GRDF comptabilise 11 millions de foyers raccordés au gaz, avec un solde de près de 28.000 clients supplémentaires l’an dernier.

La filiale d’Engie a aussi détaillé ses résultats financiers pour l’an dernier, avec un chiffre d’affaires en recul de 2,3% à 3,477 milliards d’euros et un bénéfice net en baisse de 4,6% à 143 millions d’euros, une érosion qu’elle attribue à une météo défavorable.
jmi/mhc/ef/az

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective