G7: pour la France, le climat sera le “sujet le plus compliqué”

Le sujet du climat “sera le plus compliqué” du G7 vendredi, en raison des incertitudes sur la position du président américain Donald Trump, a souligné mercredi l’entourage du président français Emmanuel Macron.
M. Trump a repoussé après le G7 organisé à Taormina, en Sicile, sa décision sur le maintien des Etats-Unis dans les accords de Paris contre le réchauffement climatique, a-t-on expliqué de même source, ce qui a gêné les discussions préparatoires.
Cette incertitude risque d’empêcher la rédaction d’un communiqué final commun.
“La présidence italienne a donc plusieurs options: faut-il préparer deux textes? Ou un texte commun mais qui ne mentionnerait le climat que très légèrement, ce qui serait une déception? Cette situation est inédite car généralement les sherpas (conseillers diplomatiques, NDLR) se mettent d’accord à l’avance sur un texte final. Là, les négociateurs vont probablement encore discuter dans la nuit de vendredi à samedi sur le communiqué annoncé samedi”, a-t-on souligné.
Pour la présidence française, qui veut “coordonner ses positions avec ses alliés européens encore plus que d’habitude”, “l’enjeu est d’être le plus ambitieux possible sur la mise en oeuvre des accords de Paris”.
“Et, en même temps, nous ne souhaitons pas que les Etats-Unis sortent de ces accords. Ce serait une très mauvaise nouvelle avec aussi un probable effet d’entraînement sur d’autres”, affirme-t-on au Palais de l’Elysée.
Toute la diplomatie européenne essaie de “pousser dans la même direction” les Etats-Unis sur le climat, selon la présidence.
Le sujet du climat devrait d’ailleurs être dès jeudi au menu du déjeuner entre le président français et son homologue américain, première rencontre prévue entre les deux hommes, jeudi en marge du sommet de l’OTAN à Bruxelles.
Autre sujet de dissension qui inquiète Paris, le commerce international et le rôle d’arbitre de l’OMC, où là encore les Etats-Unis veulent réviser leur position.
Le sommet du G7, qui abordera également tous les grands enjeux internationaux – régionaux: Syrie, Corée du nord, Ukraine, ou thématiques: croissance, migrations, santé, égalité homme-femme – sera l’occasion pour Emmanuel Macron d’entretiens bilatéraux avec plusieurs dirigeants.
Il doit notamment rencontrer la Première ministre britannique Theresa May, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le président tunisien Béji Caid Essebsi et son homologue nigérien Mahamadou Issoufou.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective