La France lève un montant record à long terme, l’encours de sa dette verte dépasse 20 milliards

La France a levé un record de 10,139 milliards d’euros à long terme sur les marchés jeudi, notamment des obligations à dix ans dont le taux d’emprunt a atteint un nouveau plus bas.

Elle a vu l’encours de sa dette verte dépasser les 20 milliards d’euros, selon l’Agence France Trésor (AFT).

Le Trésor voulait emprunter entre 9 et 10,5 milliards d’euros, rappelle l’AFT, chargée de placer la dette française auprès des investisseurs.

Avec plus de dix milliards d’euros levés en une seule opération d’émission à long terme, la France réalise un emprunt record.

Pour son obligation de référence à dix ans (mai 2029), le Trésor a levé 3,945 milliards d’euros à un taux de -0,36% contre -0,13% lors de la dernière opération comparable le 4 juillet 2019.

C’était alors la première fois que la France émettait en territoire négatif sur cette durée.

La France a également levé 1,513 milliard d’euros à échéance mai 2034, à un taux également passé en territoire négatif pour la première fois de son histoire, à -0,03% contre 0,23% le 4 juillet.

Le pays a aussi emprunté 3,005 milliards d’euros à échéance mai 2050, à un taux de 0,52%. Pour cette échéance, le taux avait atteint 0,80% début juillet.

Il s’agit du plus important réabondement initial jamais réalisé à échéance trente ans.

Enfin, pour son obligation verte à échéance juin 2039, la France a emprunté 1,676 milliard d’euros à un taux de 0,19% contre 1,04% lors de sa dernière émission de dette verte, le 2 mai 2019.

Ce troisième abondement de l’année 2019 pour l’obligation verte de la France, émise pour la première fois en janvier 2017, porte l’encours total de cette dernière à 20,677 milliards d’euros.

Les obligations vertes sont des titres de dette dont le montant doit financer des investissements en faveur de la transition énergétique et écologique.

A court et moyen terme, voire sur certaines échéances de long terme, jusqu’à 15 ans désormais, la France emprunte à des taux négatifs, ce qui signifie que les investisseurs, qui cherchent à tout prix des placements sûrs, sont prêts à perdre de l’argent en lui prêtant. Emprunter sur ces échéances devient rémunérateur pour le Trésor.

Sur le marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise, le taux français à dix ans est passé en territoire négatif pour la première fois de son histoire le 18 juin, et s’y enfonce depuis.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective