psa-charleville-dalkia-jpg

La fonderie PSA alimente le réseau de chauffage urbain de Charleville-Mézières

L’énergie fatale est une expression qui désigne l’énergie thermique (chaud, froid) ou électrique générée par un produit ou un processus industriel.

Il s’agit d’une ressource éphémère qui n’est pas récupérée ou valorisée. Dans le secteur de l’industrie, le potentiel de chaleur fatale est estimé à 109,5 TWh.

Soit un volume loin d’être négligeable dans un contexte d’efficacité énergétique et d’économie d’électricité.

Fin 2016, la ville de Charleville-Mézières lançait un appel d’offres qui vise à étendre son réseau de chauffage urbain avec de l’énergie renouvelable et de récupération.

Dalkia a remporté le marché en proposant d’alimenter le réseau de chaleur de la ville avec l’énergie fatale de la fonderie de l’usine PSA. Explications.

Valoriser la chaleur de la fonderie PSA

Sylvie Jéhanno, présidente de Dalkia, était début mars à Charleville-Mézières pour inaugurer un nouveau réseau de chauffage urbain tout aussi écologique qu’économique.

La particularité de ce nouvel équipement est en effet de récupérer l’énergie thermique générée par l’usine PSA pour fournir du chauffage aux nouveaux quartiers de la ville.

Déployée sur un site de 55 hectares, l’usine PSA ardennaise comprend une des plus importantes fonderies d’Europe.

Composée de neuf fours, elle est exploitée pour la fabrication des blocs moteurs et de diverses pièces destinées à alimenter ses chaines de production.

L’idée de Dalkia est de récupérer la chaleur générée par ces équipements, jusqu’alors inutilisée, afin de la réinjecter dans le réseau de chaleur de la ville.

Pour mener à bien ce projet de récupération de chaleur, Dalkia procède à l’installation d’un véritable réseau interne d’échangeurs thermiques au sein de l’usine PSA.

Ces échangeurs permettent de récupérer la chaleur fatale des fours de fonte d’aluminium (300°C) et de régénération de sable (400°C) puis de les réinjecter dans le réseau urbain de Charleville-Mézières.

Une énergie thermique qui était auparavant perdue

Ce nouveau réseau de chauffage urbain de 9 kilomètres a été lancé en janvier dernier. Il permet de fournir de l’énergie thermique aux quartiers de Manchester et de La citadelle qui comprennent notamment des équipements publics (écoles, hôpital, centres sociaux…).

Au total, ce ne sont pas moins de 3.290 équivalents-logements qui bénéficient d’une source de chaleur plus respectueuse de l’environnement.

“A partir de la chaleur auparavant perdue de l’usine, nous chauffons depuis janvier plus de 3.000 logements sur trois quartiers ainsi que le centre hospitalier de la ville. Et nous avons créé une vingtaine d’emplois”, se félicite Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières et président d’Ardenne Métropole.

Des bénéfices auxquels il faut rajouter des économies de CO2. Les concepteurs du projet estiment en effet que cette chaleur de récupération permet d’éviter le rejet de 7.000 tonnes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère chaque année.

Le projet a nécessité la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de 10 millions d’euros. Une somme portée par Dalkia, gestionnaire du réseau de chaleur urbain de Charleville-Mézières grâce à une délégation de service public passée en juin 2017.

La filiale d’EDF a cependant bénéficié du soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) : 4 millions d’euros issus du programme Fonds Chaleur ont permis de boucler le financement de ce réseau de chaleur.

Un système durable et source d’économies

“La solution mise en place répond à un triple objectif : écologique, urbain et économique. Pour PSA, il s’agit de renforcer la compétitivité et la performance énergétique de son site tout en limitant l’impact environnemental de ses activités. Pour Charleville-Mézières, il s’agit de développer et verdir le réseau de chaleur de la Citadelle et bénéficier d’une chaleur à un prix compétitif”, expliquent les responsables du groupe Dalkia.

Ce réseau de chaleur urbain peut en effet être qualifié de gagnant-gagnant. Il permet à PSA de réduire son empreinte carbone et de générer des revenus en vendant la chaleur résiduelle de sa fonderie, alors que la ville et ses habitants réalisent des économies conséquentes (les usagers bénéficient d’un taux de TVA réduit à 5,5% sur leur facture énergétique).

“PSA Peugeot Citroën étant le premier employeur de Charleville-Mézières, la plupart de nos salariés sont usagers du réseau de chaleur. Ils travaillent ainsi à la diminution de leur facture énergétique et trouvent un sens encore plus fort à cet engagement”, ne manque d’ailleurs pas de souligner Stéphane Gelas, le directeur de l’usine.

M. Gelas a d’ailleurs tenu à ce que PSA participe à la démarche écoresponsable qui caractérise ce projet.

En octobre 2018, une chaufferie biomasse de 800 kW a ainsi été déployée au sein de l’usine, à quelques dizaines de mètres de la salle des pompes du système de récupération de chaleur.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective