ExxonMobil : bénéfices au 2e trimestre quasi doublés mais inférieurs aux attentes

La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi 28 juillet 2017 des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d’une nette baisse de ses coûts et de ses investissements.

Le bénéfice net est ressorti à 3,35 milliards de dollars contre 1,7 milliard au deuxième trimestre 2016, du fait de bonnes marges sur les marchés internationaux. Mais rapporté par action et hors éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, le bénéfice est de 78 cents contre 84 cents attendus en moyenne par les analystes. Le titre était sanctionné à Wall Street où il perdait 2,07% à 79,15 dollars vers 12H30 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance. Il a perdu plus de 11% depuis le début de l’année, alors que l’indice boursier S&P 500, le plus surveillé par les milieux d’affaires, a gagné environ 10% sur la même période.

La rentabilité a été améliorée essentiellement par des économies : les coûts ont diminué de 6,2%, tandis que l’enveloppe affectée au développement des activités de forage, de plateformes, de terminaux et de gisements pétroliers et gaziers a baissé de 24%, à 3,93 milliards de dollars à fin juin. En conséquence, la production de pétrole et de gaz a baissé de 1%, à 3,9 millions de barils équivalent pétrole par jour. « Notre travail est d’accroître de la valeur à long terme, en investissant dans notre portefeuille intégré (…) pour réussir dans n’importe quelles conditions de marchés », a déclaré le PDG Darren Woods, qui a succédé à Rex Tillerson, devenu secrétaire d’Etat de Donald Trump.

Alors que le prix du baril de pétrole était remonté aux alentours de 51 dollars en moyenne au premier trimestre, il est redescendu vers les 48 dollars au deuxième trimestre, en raison d’une offre de brut abondante sur les marchés. L’activité lucrative de production et exploration pétrolière et gazière (amont) en a donc pâti, et plus particulièrement en Amérique du nord. Dans cette région importante, cette activité affiche une perte trimestrielle de 183 millions de dollars.

ExxonMobil a toutefois pu compter sur son modèle économique, qui le place à tous les échelons de l’industrie pétrolière : de l’exploration à la vente au consommateur via les stations-service notamment. Les activités de raffinage (aval) ont dégagé un bénéfice de 1,4 milliard de dollars, en hausse de 98% sur un an, alors que le résultat de la chimie a diminué de 232 millions de dollars, à 985 millions de dollars.
Au final, le chiffre d’affaires trimestriel a progressé de 9% à 62,88 milliards de dollars et est supérieur aux 61,92 milliards anticipés.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective