vehicule-electrique-jpg

Europe : le parc auto électrique dépasse le million de véhicules

Les véhicules à motorisation thermique sont devenus en quelques années les Némésis de l’environnement.

En raison des volumes de combustibles fossiles qu’il contribue à bruler, le secteur des transports est sans conteste un des segments les plus polluants de nos économies.

On estime d’ailleurs qu’il est responsable de près d’un quart des émissions mondiales de dioxyde de carbone. Il est à ce titre au centre d’un nombre important d’enjeux en matière de transition énergétique.

La démocratisation des modes de transports plus respectueux de l’environnement est en effet une des principales croisades des défenseurs de l’environnement et des États engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Chaque gouvernement y va de ses mesures incitatives pour favoriser la mobilité propre.

La croissance du parc européen des véhicules branchés (100% électriques et électrique hybrides rechargeables) a d’ailleurs dépassé la barre symbolique du million de véhicules immatriculés.

195.000 immatriculations depuis le début de l’année

Selon les chiffres publiés par la base de données EV-Volumes, les ventes de voitures branchées continuent de progresser en Europe : ce ne sont pas moins de 195.000 unités qui ont été écoulées par les revendeurs automobiles au cours de la première moitié de l’année 2018.

Si ce chiffre ne représente “que” 2% des ventes totales de voitures neuves, il marque surtout une forte progression par rapport à la même période de l’année dernière (+42%).

Derrière ces chiffres se cache surtout une étape des plus symboliques dans le cadre du verdissement du secteur des transports : le marché européen des véhicules propres a dépassé la barre du million d’unités vendues.

Il s’agit du second marché à signer cette performance (la Chine a dépassé le million de véhicules vendus l’année dernière). EV-Volumes estime que les États-Unis devraient y parvenir d’ici la fin de l’année.

La Norvège, leader européen de l’électromobilité

Les ventes de voitures électriques et de voitures hybrides rechargeables sont à peu près équivalentes à l’échelle européenne : la motorisation électrique représente 51% des volumes de ventes pour 49% du côté de l’hybride rechargeable. Attention toutefois : cette moyenne est fortement variable à l’échelle des marchés nationaux.

Si l’on se penche sur les chiffres de chaque pays, la Norvège fait figure de leader incontesté en matière de démocratisation de l’électromobilité.

Notamment en ce qui concerne les véhicules 100% électriques : depuis janvier dernier, ce sont 36.500 unités qui y ont été nouvellement immatriculés, un chiffre qui représente 47% de l’ensemble des nouvelles immatriculations électriques européennes.

En ajoutant les véhicules hybrides, la Norvège représente 37% des volumes de ventes de voitures branchées.

L’Allemagne trône sur la deuxième place du podium avec plus de 35.000 immatriculations de voitures propres.

Le parc automobile allemand 100% électrique a fortement progressé au cours du premier semestre : avec des volumes en progression de +64% par rapport à la même période de l’année 2017, il signe la plus forte croissance au niveau européen.

Le marché anglais complète le podium avec quasiment 30.000 voitures branchées immatriculées au cours des 6 premiers mois de 2018 (soit +28% par rapport au premier semestre 2017). La France se positionne en quatrième position avec un parc automobile rechargeable qui a progressé de quelques 25.000 unités (+19%).

La Nissan Leaf, modèle préféré des européens

En termes de modèles, la Nissan Leaf semble être la plus populaire auprès des citoyens européens : la berline électrique du constructeur japonais s’est écoulée à 18.080 exemplaires au premier semestre 2018.

Elle devance d’à peine 600 unités la Zoé du constructeur français Renault (qui cumule 17.394 ventes). Enfin, en troisième position, le constructeur allemand BMW dont le modèle i3 s’est vendu à 11.348 exemplaires.

Si l’on se fie aux projections de l’EV-Volumes, le marché de la voiture rechargeable va continuer ses bonnes performances au cours des six prochains mois.

D’ici la fin de l’année, 230.000 voitures rechargeables supplémentaires auront été vendues sur le marché européen : ce dernier devrait donc compter quelques 1.350.000 voitures électriques et hybrides en circulation (soit une part de 2,35% des nouvelles immatriculations).

Les parcs automobiles rechargeables allemands et norvégiens devraient notamment franchir la barre des 80.000 immatriculations.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective