velox-jpg

Esprit de VELOX : un navire 0 émission ou la métamorphose du transport maritime

Le projet Velox, lancé en 2014, avance doucement mais sûrement. Objectif : concevoir un multicoque énergétiquement autonome avec zéro émission, et capable d’accéder à tous les océans, dans toutes les conditions climatiques.

55 mètres de long, 20 mètres de large, vitesse de croisière d’une dizaine de nœuds, 40 personnes embarquées dont 15 d’équipage, pas une goutte de carburant, pas de prise électrique pour recharger les batteries, des cycles de 100 jours d’autonomie à la mer : ce futur laboratoire flottant et plateforme culturelle embarquée poursuit son chemin.

Son nom : Esprit de VELOX, inspiré en partie de la goélette Velox de 1875, un vaisseau avec deux mâts sans propulsion moteur de plusieurs décennies en avance sur son temps, qui a notamment inspiré lui-même les futurs voiliers de la Coupe America.

Esprit de VELOX sera le premier navire de l’Histoire sans impact pour l’environnement. Sera car le projet, né il y a 5 ans, se concrétisera en 2019. Mise à l’eau prévue, si tout se passe bien, pour 2021, en phase avec la mise en route de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030).

Le navire explorera ainsi les mers du globe par cycle de trois ans et servira de laboratoire embarqué à de nombreux chercheurs issus des sciences de la vie et de la terre mais également des sciences humaines et sociales, à des géographes, à de grandes entreprises, des start-ups, des ingénieurs, des diplomates et même des artistes.

« Nous avons pour ambition de faire de ce navire un ambassadeur pour les enjeux visibles de l’environnement et de la diplomatie climatique. Un lieu des possibles qui établit des liens et développe l’innovation », assure François Frey, président de la Fondation Esprit de Velox à l’origine du projet.

Un objet de R&D unique en son genre

« La mer est le plus emblématique et le plus fragile des milieux qui nous accueillent sur cette Terre. C’est aussi le terrain idéal pour transformer et développer les solutions de transport. Ce bateau de recherche, avec une seule boucle énergétique en tension forte où seront connectées les sept ou huit sources de production électrique, sera la moitié de son temps en train de naviguer et l’autre moitié sur du point fixe à travailler sur ou sous l’eau », précise cet ancien officier de la Marine nationale.

Esprit de VELOX, d’une espérance de vie de 40 ans environ, affiche la couleur : il sera une navigation propre sans précédent.

C’est à dire ? « Sans précédent car nous produirons notre propre énergie à bord. Pour prendre un exemple qui est à la mer aujourd’hui, l’Energy observer, nous ne ferons pas le plein de notre hydrogène. Si on en a à bord, on le produira. Nous serons de plus en autonomie totale du grand Sud au grand Nord », se réjouit François Frey.

velox-jpg

Et du coup, le champ exploratoire est extrêmement large. Les trajets vont amener l’Esprit de Velox sur des points qui sont importants en matière de recherche par rapport au climat : les routes du Nord, les zones tropicales qui sont sur les lignes de front des risques climatiques et de biodiversité.

« Il s’agira d’un véritable laboratoire où chacun dans son domaine pourra étudier les océans. Les scientifiques de géographie humaine, qui n’ont pas forcément accès à la mer, embarqueront ainsi pour voir de plus près ce qui compose plus de 70% de notre planète bleue… », souffle François Frey.

Membre de l’Alliance Mondiale pour les Solutions Efficaces de la Fondation Solar Impulse de Bertrand Piccard, Esprit de VELOX apparaît comme une solution opérationnelle innovante, responsable et économiquement réaliste, pour développer incidemment un transport maritime propre….

 

 

 

 

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective