Eolien en mer: le gouvernement annonce un nouveau projet au large de la Normandie

Le gouvernement souhaite lancer un nouveau projet éolien en mer, au large de Barfleur en Normandie, à côté d’un projet déjà existant, a indiqué vendredi une source proche de Jean Castex, en amont d’un déplacement ministériel sur le chantier du parc éolien en mer de Saint-Nazaire.

Lors de ce déplacement samedi en Loire-Atlantique, le Premier ministre devrait évoquer « le souhait de lancer un nouveau projet éolien en mer, un nouveau projet au large de la Normandie », a expliqué Matignon.

« Il y a eu un débat public, qui a été conduit en Normandie en 2019 et en 2020, qui a permis d’identifier une zone au large de Barfleur, à 32 km des côtes », a détaillé cette source, expliquant que le gouvernement souhaitait désormais « étudier une extension de ce premier projet, dans la même zone, juste à côté », avec pour objectif de « mutualiser certains équipements et notamment le raccordement ».

Une saisine de la CNDP (Commission nationale du débat public) est prévue « dans les prochains jours » concernant ce nouveau projet de parc éolien en mer, indique la même source.

Jean Castex, accompagné de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, vont visiter samedi le chantier du parc éolien en mer de Saint-Nazaire, qui deviendra, en 2022, le tout premier site offshore mis en service dans une France très en retard dans ce secteur.

Le parc de Saint-Nazaire, dont le chantier a été lancé en novembre 2019, comprendra 80 éoliennes qui permettront d’alimenter l’équivalent de 20% de la consommation électrique de Loire-Atlantique.

Lors du déplacement de samedi, Jean Castex devrait également évoquer les énergies renouvelables électriques terrestres, c’est-à-dire « l’hydroélectricité », « l’énergie solaire » et l' »éolien terrestre », a également indiqué Matignon.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Pouvez-vous préciser quand aura lieu le débat CNDP et comment faire pour y participer.

    Répondre
  • Et ce « PARC », combien va t il encore nous coûter ?
    L’éolien en mer se fait sans subvention aux Pays Bas. Pourquoi pas en France ? Pour quelle raison s’ obstiner à financer cette industrie privée ?

    Répondre
  • mais ou allons nous ???? de qui se moque t on ???? il va peut etre falloir arretter ce gouvernement de voleurs , ce pilleur de subvention , !!!!! aux armes citoyens

    Répondre
  • L’éolien en mer n’est pas seulement destructeur de la nature et de la vie du plateau continental, c’est un gigantesque gaspillage d’argent qui ne sert à rien pour l’urgence climatique puisque EDF ne produit pas de gaz à effet de serre. Les milliards prévus pour l’éolien en mer permettrait de payer une pompe à chaleur à tout le monde pour bannir le chauffage au fuel et au gaz! On est gouvernés par des fous!

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective