Les énergies renouvelables devraient renouer avec une croissance vigoureuse en 2019

Les énergies renouvelables ont connu une croissance exponentielle sur l’ensemble des continents depuis 2013. Mais cette forte croissance s’est tassée de manière inattendue en 2018, suscitant des inquiétudes sur la capacité de la communauté internationale à atteindre les objectifs climatiques de long terme.

L’année 2019 réussira-t-elle à inverser la tendance ?

2019, année de reprise de la croissance à deux chiffres ?

Si l’on se fie aux prévisions de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la croissance du parc renouvelable mondial pourrait bien retrouver son rythme de croisière dès cette année. Selon une étude prévisionnelle publiée ce vendredi 20 septembre, les énergies vertes devraient en effet voir leur puissance installée croître de plus de 200 GW à l’échelle mondiale en 2019.

Le parc renouvelable mondial devrait ainsi progresser de 12% par rapport à l’année passée. Une croissance à deux chiffres inédite depuis 2015 selon les experts de l’AIE.

“Les énergies renouvelables sont le pilier des efforts menés dans le monde pour contrer le changement climatique, réduire la pollution atmosphérique et fournir à tous un accès à l’énergie. La différence marquée entre la tendance de cette année et celle de l’année dernière démontre la capacité cruciale des politiques gouvernementales à modifier la trajectoire que nous suivons”, a estimé Fatih Birol, le directeur de l’Agence.

L’énergie solaire photovoltaïque, chef de file de cette croissance

La croissance vigoureuse des énergies renouvelables en 2019 sera une fois de plus à mettre sur le compte des technologies solaires et éoliennes.

Les capacités de production photovoltaïques mondiales devraient augmenter de 17% en 2019 grâce à la mise en service d’une puissance cumulée totale de 117 GW. Une croissance d’autant plus remarquable que ce serait la première fois que le parc mondial dépasserait la barre des 100 GW de nouvelles installations en une année.

L’énergie éolienne participera également à la vitalité du secteur renouvelable grâce à l’ajout de 57,6 GW de puissance supplémentaire d’ici la fin de l’année.

L’éolien terrestre devrait voir sa puissance augmenter de 15% grâce à la Chine et aux États-Unis ; le secteur des turbines offshore continuera son essor avec une puissance installée supplémentaire de 5 GW.

“Nous assistons au déclin drastique des coûts du solaire et à une forte croissance de l’éolien terrestre, et l’éolien offshore montre des signes encourageants. Ces technologies sont le socle des efforts mondiaux pour réduire le réchauffement, la pollution de l’air et aussi fournir de l’énergie à tous”, se félicite le directeur de l’AIE.

2018, année du ralentissement de la croissance

Entre 2017 et 2018, la puissance du parc renouvelable mondial avait augmenté de 180 GW. Une belle progression dans l’absolu mais qui témoignait cependant d’une stagnation dans la croissance des énergies propres : après une croissance annuelle positive depuis 2001, le renouvelable connaissait sa première année de stagnation.

La croissance du parc renouvelable mondial avait été stoppée de manière assez inattendue par le revirement de la Chine dans sa politique de soutien à l’énergie solaire.

Soucieux de limiter les coûts et de mieux gérer l’intégration de la production photovoltaïque dans son réseau électrique, le gouvernement de l’Empire du Milieu avait en effet brusquement cessé de subventionner les projets solaires.

“Cela montre le rôle critique des gouvernements en matière de déploiement des renouvelables et la nécessité d’éviter les changements soudains de politiques, qui peuvent générer une forte volatilité du marché”, explique l’AIE dans son rapport.

Pour l’heure, l’ensemble de ces chiffres ne sont que des projections statistiques. Il convient donc de modérer ces bons résultats et d’attendre les chiffres définitifs que l’AIE publiera dans son rapport annuel le 21 octobre prochain.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    Toujours ces chiffres annoncés sue l’éolien en croissance, sans que tous les problème qu’il génère ne soient jamais évoqué! Ni m^me pour le PV qui n’est pas la panacée avec ces 14% de taux de charges et ses 5% pas recyclable qui va finir par faire des milliers de tonnes; et en plus lors des canicules, ils ne produisent quasiment plus. La communauté mondiale serait inspiré d’utiliser les centrales solaires à concentration dans tous les désert du monde, comme le Maroc en prend le chemin. Cela permettrait d’apporter des capitaux à ces pays, et surtout un développement économique, mais aussi sanitaire; et de produire beaucoup, beaucoup d’électricité et même si les conditions géopolitiques empêches sereinement de penser à cette solution, elle est pourtant limpide si le réchauffement est une priorité. Mais cela ne rapporterai moins à ces fonds de pension qui détruisent la terre et les hommes…
    L’éolien n’a pas d’avenir sans soutien financier, hors la facture pour 6% de notre électricité sans apporté de solution durable à cause de son intermittence car le stockage de masse ne sera jamais probablement possible.Mais si encore ce n’était que son problème, tous les autres points sont très négatifs; malgré la formidable propagande des promoteurs éolien qui ne sont pas à un mensonge prés et à une corruption prés.Les riverains sont atteins de différentes pathologies, la biodiversité subi un massacre important et pas du tout mesuré en France, bien que des tas d’études étrangères le montre Des cheptels d’animaux domestiques, vaches porc subissent des dégâts important..L’acceptation sociale de ses monstres n’est plus une rumeur, les associations fort nombreuses font de plus en plus d’adeptes et grandiront forcément car c’est tout leurs cadre de vie et la valeur de leurs biens immobiliers qui subis des baisse de plus de 30%. Mais qui peut accepter de vivre même à deux km de 12 000 flash lumineux par nuit par éolienne (visible 40km à la ronde en prairie), imaginez le sapin de noël face à vos fenêtrés pendant 20 ans?Si vous me dites que cela n’influe pas votre humeur surtout si les bruits viennent se rajouter au concert! Ne rêvez pas des drames se préparent, des sabotages se préparent et ont déjà lieu dont la presse ne se fait presque pas l’écho. Non l’éolien est le scandale du siècle dont les promoteurs ne voient que le profit grâce à l’obligation d’acheter leurs Mw/h quoi qu’il arrive , qui parfois sont vendu négativement ou très peu sur le marché spot de l’électricité.D’ailleurs la CRE a baissé leurs profits de 82 à 65 environ en 2017 sans que cela ne provoque une révolution en leurs sains tellement le marcher est juteux, certains sites rapportent 40% et une éolienne de 3MW est amortie en 6/ ans malgré un taux de charges à 22%, c’est un délire qui ne respecte aucune règle économique saine. Non,non, non trois fois non cette technologie est une catastrophe à tous les niveaux et le faits devront nous rendre à l’évidence. L’Allemagne et les espagnols s’en rendent compte, l’éolien en Allemagne est stoppé car ils n’en peuvent plus de leurs 30 000 éolienne qui détruisent paysage, riverains, biodiversité sans influé le moins du monde sur leurs émissions de co2. Mais enfin, je croyais que biodiversité et émissions de co2 étaient de priotité, et c’est exactement l’inverse qui se produit et qui se produira, et qui ne manquera pas de crée d’autres nuisances comme le recyclage des pales qui deviendra critique dés 2023. Sans parler de ces milliard de tonnes de béton dont le législateur n’a pratiquement rien prévu et qui resteront à la charge des propriétaires, il va y avoir des faillites de propriétaires en chaine car les antiéolien ne manqueront pas de leurs tomber dessus.Savez-vous qu’une seule éolienne de 3Mw nécessite 70 camion toupies de béton qui feront 3500 km minimum car leurs centrale à béton est souvent à plus de 25km.Sans parler de tout le reste, production chinoise, danoise, allemande (peu de travailleur hormis ingénieurs et commerciaux, il n’y a aucune équipe complétement française qui monte un parc éolien, des espagnols chez moi en 2015). Je pris le monde de l’énergie d’arrêter de monter en épingle cette filière qi va se casser la gueule quoi qu’il arrive car elle est monstrueuse et peu productive. L’Eroi serait au final de 3.9. Les faits sont têtus alors soyez objectifs. Pour finir, le simple constat d’avoir des tours de 125/200 m d haut, mobile, lumineuse 24x24h à 1 km de chez vous vous parait sain et normal et dans la logique de la vie à la campagne? C’est le scandale de ce nouveau siècle!

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective