Energie solaire : Ségolène Royal annonce un nouvel appel d’offres

La ministre de l’Energie, Ségolène Royal, a annoncé ce mardi 6 septembre en direct sur la chaîne d’information LCI, le lancement prochain d’un nouvel appel d’offres pour le développement de 1 350 mégawatts d’installations solaires sur les bâtiments. Cette annonce intervient deux semaines après le lancement d’un autre appel d’offres de 3 000 MW sur trois ans concernant cette fois des centrales photovoltaïques au sol.

Les professionnels du secteur de l’énergie solaire peuvent se réjouir. Le gouvernement entend bel et bien favoriser le développement de cette énergie et vient pour cela d’annoncer deux appels d’offres coup sur coup. Après avoir finalement lancé fin août un appel d’offres pour 3 000 MW de centrales solaires au sol, distribués en six appels d’offres semestriels de 500 MW, Ségolène Royal s’est penchée cette semaine sur les installations sur bâtiments.

Ce deuxième appel d’offres de 1 350 MW devrait s’étaler sur trois tranches annuelles de 450 MW et porte principalement sur la réalisation et l’exploitation d’installations solaires sur bâtiments, serres, hangars agricoles et ombrières de parking, situées en France métropolitaine. Il est divisé en deux parties dont une partie pour les installations de puissance crête comprise entre 100 et 500 kWc (kilowatt-crête, ou puissance maximale d’un dispositif), et une autre pour les installations de puissance crête comprise entre 500 kWc et 8 MWc, à l’exception des ombrières de parking. Selon le projet détaillé dans le cahier des charges, les installations de puissance inférieure à 500 kWc concluront un contrat d’achat pour l’électricité produite et celles de puissance supérieure bénéficieront d’un contrat de complément de rémunération.

Ces deux ensembles d’appels d’offres, issus de la concertation autour de la programmation pluriannuelle de l’énergie, répondent à une nécessité de visibilité exprimée par les acteurs de la filière. Ce projet prévoit notamment de tripler la puissance du parc solaire photovoltaïque national d’ici à 2023 pour atteindre une fourchette située entre 18 200 et 20 200 MW. Rappelons qu’au 30 juin dernier, le parc solaire français ne totalisait que 6 911 MW.

A lire également : Un immense toit photovoltaïque pour le nouveau ministère de la Défense

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective