L’énergie solaire rattrape quelque peu son retard en France

L’énergie solaire, encore peu développée en France par rapport à d’autres pays européens, est « en phase d’accélération » avec d’importantes capacités nouvelles installées au premier semestre, selon des chiffres du Syndicat des énergies renouvelables (SER) publiés mercredi.

« Au cours des seuls six premiers mois de l’année, 1.367 mégawatts (MW) supplémentaires ont été raccordés contre 431 MW sur la même période de 2020 », détaille le syndicat professionnel dans un communiqué.

La France compte ainsi 12,6 gigawatts (GW) raccordés à fin juillet 2021 pour son parc photovoltaïque.

La production est également en hausse de 9% sur un an au premier semestre. « Le solaire représente 3,1 % de la demande d’électricité en France, en hausse de 3% par rapport à l’année précédente », souligne le SER.

La production électrique française reste toutefois encore largement dominée par le nucléaire (67,1% en 2020 selon RTE), suivi par l’hydraulique (13%), qui reste la première énergie renouvelable dans le pays. Mais l’éolien et le solaire bénéficient pour leur part d’une dynamique plus importante.

Au niveau de l’Union européenne, le solaire a par ailleurs atteint un niveau inédit dans la production au cours de l’été, selon une estimation récente du cercle de réflexion Ember.

Pour la première fois, les panneaux solaires ont généré 10% de l’électricité des 27 pays membres de l’Union durant les mois de juin et juillet, selon les données d’Ember.

Le solaire a ainsi représenté une production de 39 térawattheure (TWh) sur ces deux mois ensoleillés, en augmentation de 5,1 TWh par rapport à juin-juillet 2020.

Huit pays européens ont ainsi battu de nouveaux records pour la part du solaire dans leur production électrique sur cette période, dont l’Allemagne (17% de l’électricité) ou l’Espagne (16%). En comparaison avec ces pays, la France reste toutefois en queue de peloton avec autour de 4%.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Une industrie qui a moins d’impact que l’ eolien sur les paysages, les oiseaux, et les riverains. Elle est aussi moins gavée de subventions.

    Répondre
  • Je ne suis personnellement pas contrarié que l’on soit moins équipés que d’autres en solaire. Toutes les cellules photovoltaïques viennent de Chine, même si des panneaux sont assemblés en France, et cela fait une sortie de devise. Au delà de cette considération je constate que toutes les « fermes solaires », contrairement à ce que l’ADEME est censée préconiser, sont établies sur de bonnes terres favorables à l’agriculture et non dans les collines et les garrigues. Les photos de moutons paissant sous des panneaux c’est juste de la pub. Il faut en théorie occuper 1 ha pour produire 1Mwc (mégawatt crête), en réalité toutes les installations existantes occupent 2 à 3.5 ha par Mwc, sauf la plus grande en Gironde où l’on a rasé 230 ha de pins! L’énergie du soleil est bonne à prendre mais elle est très diffuse, heureusement pour notre santé, et il faut de très grandes surfaces pour la récolter. Un hectare permet d’installer donc 300 à 500 kwc qui vont produire comme une génératrice de 30 à 70 kw sur l’année. Le taux de charge est en effet de 10% dans le nord et maxi 15% dans le sud. C’est assez dérisoire et on a besoin de surfaces cultivées, on importe plus de la moitié de notre nourriture! Par contre je ne vois pas d’inconvénient à des panneaux sur votre toit si l’on vous offre, grâce à des subventions (ça me gêne un peu de payer pour vous quand même!), des conditions inintéressantes. Ça ne produit que quelques heures par jours, pas forcément quand ça vous arrange et si vous investissez dans des batteries lithium pour en profiter quelques heures de plus ça devient très cher. De grosses installations solaires à concentration peuvent être efficaces dans les régions désertiques mais là il n’y a pas de client!

    Répondre
  • Précision : en Allemagne, seul le mois de Juin 2021 a dépassé le mois de Juin 2020 pour le solaire PPV. Les mois de Juillet et Août 2021 ont donné des productions plus basses qu’en 2020. Les émissions de CO2 dans ce pays sont largement reparties à la hausse en raison de la très forte sollicitation de pars thermisue fossile. https://allemagne-energies.com/

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective