Les Emirats disent avoir achevé un premier réacteur nucléaire civil

Le premier des quatre réacteurs de la centrale nucléaire civile des Emirats arabes unis a été achevé, ont annoncé lundi les autorités de ce pays, qui deviendra le premier Etat arabe à produire de l’énergie atomique.

Cette annonce a été faite lors d’une visite du président sud-coréen Moon Jae-in et du prince héritier d’Abou Dhabi Mohammed ben Zayed, qui ont fait le tour des installations nucléaires de Barakah, a rapporté l’agence officielle émiratie WAM.

La centrale, d’un coût de 20 milliards de dollars, est construite par un consortium dirigé par le Sud-Coréen KEPCO.

Les Emirats avaient annoncé que le premier réacteur commencerait à fonctionner en 2017, avant de reporter cette date à 2018.

L’Emirates Nuclear Energy Corporation, qui supervise le programme, attend notamment des approbations de l’autorité réglementaire pour commencer à exploiter le premier réacteur.

Cheikh Mohammed a qualifié cette réalisation “d’historique” pour le secteur de l’énergie dans son pays, qui est riche en pétrole et en gaz mais cherche à diversifier ses ressources.

Le nucléaire et les énergies renouvelables, qui représentent actuellement une petite partie des sources d’énergie de la fédération, devraient contribuer à hauteur d’environ 27% aux besoins en électricité des Emirats arabes unis d’ici à 2021.

Le deuxième réacteur de Barakah, un site situé à l’ouest d’Abou Dhabi, est achevé à 92%, le troisième à 81% et le quatrième à 66%, selon l’agence WAM.
Lorsqu’ils seront pleinement opérationnels, les quatre réacteurs produiront 5.600 mégawatts d’électricité, soit environ 25% des besoins du pays, selon le ministère émirati de l’Energie.

Les Emirats arabes unis visent à poursuivre la diversification en vue d’atteindre l’objectif de 50% d’énergie propre d’ici à 2050.

L’Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a également accéléré ses projets nucléaires et devrait préqualifier plusieurs entreprises internationales prochainement pour la construction de deux réacteurs nucléaires.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective