Prix de l’électricité : pourquoi la numérisation devient essentielle pour contrer la volatilité des marchés ?

Par Pouya Jam Jam, Directeur général de powercloud France et Vice-président Alliances EMEA

Les consommateurs des pays européens sont touchés depuis quelques mois par une hausse des prix de l’électricité sur les marchés de gros. Cela est due principalement à l’augmentation du prix du gaz, combinée à l’augmentation des coûts des émissions de CO2 et au contexte géopolitique sensible. Par corrélation, les effets négatifs de ce phénomène se ressentent sur la facture d’électricité des particuliers.

L’énergie est au cœur de l’actualité depuis des mois et cela ne fait que commencer. De nombreux experts s’accordent à dire que les prix vont continuer à augmenter dans les années à venir, compte tenu, entre autres, des coûts liés à la transition énergétique souhaitée par l’Europe.

Face à cette augmentation continue, 55 % des personnes interrogées via une enquête d’Effy, déclarent avoir peur de ne plus pouvoir assumer leurs dépenses énergétiques si la hausse était amenée à se poursuivre.*

Avec des fournisseurs d’électricité en difficulté à cause de cette hausse des prix, certains ont résilié les contrats de leurs clients sans préavis. Le secteur de l’électricité en France, qui compte une quarantaine de fournisseurs alternatifs à EDF depuis l’ouverture du marché, se retrouve en difficulté***.

La flambée des prix de gros commence à faire ses premières victimes et provoque des faillites de certains fournisseurs dans l’Hexagone car beaucoup ne gagnent plus d’argent.****

En cas de résiliation, il ne reste alors que l’approvisionnement de remplacement : un exploitant de réseau régional prend en charge les clients concernés mais à des conditions défavorables, car l’électricité supplémentaire doit être achetée à des prix élevés sur les marchés boursiers.

Comment sortir de la spirale inflationniste ?

Mais ce n’est pas tout, actuellement, de très nombreux clients veulent changer de fournisseur face à l’augmentation des prix et font ainsi vaciller le marché de l’offre.

Certains fournisseurs ne peuvent plus proposer d’offres intéressantes à de nouveaux clients potentiels, car leurs tarifs dits “spéciaux” ne sont plus valables. Les nouveaux clients n’ont alors plus accès qu’à l’approvisionnement de base et de substitution.

Pour limiter l’impact sur les consommateurs de cette hausse des prix de l’électricité, le gouvernement français a décidé de mettre en place un « bouclier tarifaire » qui consiste à diminuer les taxes, permettant de limiter à 4 % la hausse du prix de l’électricité. Sans ce bouclier, la hausse des tarifs réglementés de vente d’électricité pour les abonnées au tarif bleu d’EDF, c’est-à-dire, deux tiers des foyers en France, aurait dû être de + 35 % en février 2022**, selon le ministre Bruno Le Maire.

Il est possible, afin de sortir de cette spirale inflationniste, d’avoir recours aux technologies qui pourraient permettre de limiter ces augmentations croissantes et offrir la possibilité aux consommateurs de réduire leurs coûts énergétiques. Il est ici question, par exemple, des compteurs intelligents (smart meters) et leurs tarifs intelligents/dynamiques associés ou encore les réseaux électriques intelligents (smart grids).

Pour que cela soit possible, il faut avoir à l’esprit que deux facteurs jouent un rôle clé : la numérisation du marché de l’électricité ainsi que l’émergence des « prosumers ».

Ces derniers sont des consommateurs qui achètent de l’électricité par exemple, tout en produisant via une installation solaire sur leur toit. Il est dorénavant possible de créer des communautés énergétiques décentralisées dont les membres stockent leur électricité ou la partagent avec d’autres. Ils deviennent ainsi moins dépendants de la hausse des prix de l’électricité.

Les smarts grids au service d’une énergie efficace

Pour les consommateurs qui ne disposent pas de leur propre installation solaire, ils peuvent profiter de la numérisation du marché de l’électricité : les réseaux intelligents (smart grids), les compteurs d’électricité et appareils ménagers intelligents qui rendent la consommation d’électricité des différents appareils visibles et incitent donc le consommateur à réguler sa consommation d’électricité et diminuer ses coûts.

Ainsi, d’après la CRE (la Commission de Régulation de l’Énergie), les smart grids, par exemple, offrent une alternative au remplacement et au renforcement massif des réseaux, tout en garantissant une énergie efficace, économiquement viable, mais aussi de qualité.

Selon un baromètre de Harris Interactive et du gestionnaire du réseau de transport gazier Téréga, les 3/4 des répondants français pensent qu’ils devront « restreindre d’autres dépenses » face à la crise énergétique actuelle. Cependant, avec cette augmentation récurrente des prix de gros de l’électricité, les modèles de prosommateurs et les réseaux intelligents deviennent de plus en plus attrayants.

Les clients et consommateurs ne sont pas laissés sans options face à cette hausse. De ce fait, grâce à cette alliance avec l’usage numérique, les crises énergétiques futures ne seront plus autant perçues comme une fatalité par les consommateurs qui auront des alternatives possibles. Côté fournisseur, la nécessité de s’adapter en améliorant la performance de leur système devient une réalité également.

——-

*Enquête Effy effectuée en ligne entre le 5 janvier 2022 et le 7 janvier 2022 sur la base de 1022 personnes ayant complété un formulaire sur le site effy.fr entre juillet et décembre 2021.

**https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/electricite-comment-le-gouvernement-veut-limiter-la-hausse-du-tarif-a-4-1379057

***https://www.lefigaro.fr/flash-eco/flambee-de-l-electricite-un-nouveau-fournisseur-suspend-ses-activites-en-france-20220123

****https://www.capital.fr/entreprises-marches/gaz-et-electricite-le-crise-fait-ses-premieres-victimes-chez-les-fournisseurs-francais-1426236

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective