Electricité: les centrales à gaz plébiscitées pour compenser l’arrêt de réacteurs

La faible disponibilité des réacteurs nucléaires en France a engendré en novembre une forte hausse de la production d’électricité des centrales thermiques à combustible fossile, surtout celles à gaz, qui a atteint un niveau record en près de cinq ans, selon RTE.
“Le déficit de production nucléaire est compensé par la hausse de la production thermique à combustible fossile qui atteint, avec 6,7 TWh (térawattheures), son plus haut niveau depuis février 2012”, a indiqué le gestionnaire du réseau électrique à haute tension dans son aperçu mensuel sur l’énergie électrique.
C’est surtout le gaz (76%) qui a été davantage sollicité, surtout dans les régions Grand-Est, Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur: avec 5,1 TWh, il atteint son niveau de production le plus élevé depuis 2008. La production nucléaire est elle en repli de 13% par rapport à novembre 2015, à 31,1 TWh.
Combinée à une recrudescence des importations, cette production thermique a permis de faire face à une hausse de 8% sur un an de la consommation électrique en novembre, à 44,3 TWh, du fait de la fraîcheur des températures.
“Corrigée de l’aléa climatique, la consommation s’oriente légèrement à la baisse après quatre mois consécutifs de stabilité”, surtout dans les secteurs résidentiel et des PMI/PME, a précisé RTE.
Au total, la production d’électricité s’est élevée à 45,5 TWh le mois dernier, contre 47,4 TWh un an plus tôt.
Comme en octobre, la France a importé beaucoup plus de courant auprès de ses voisins européens alors qu’elle est traditionnellement fortement exportatrice d’électricité: les exportations ont chuté de 45% tandis que les importations se sont envolées de 80%. Le solde net des échanges, s’il reste exportateur, a ainsi chuté de 92% par rapport à novembre 2015 pour s’établir à 413 GWh.
En conséquence, le marché de gros de l’électricité s’est tendu, avec des prix au plus haut depuis février 2012 en France (65,14 euros le mégawattheure), et même un pic à 874 euros/MWh le lundi 7 novembre à 18H00. “Comme le mois passé, les prix belge et britannique sont également très élevés”, a précisé RTE.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective