EDF passe la barre des 2 GW de capacités éoliennes et solaires installées en France

EDF a annoncé lundi avoir franchi la barre symbolique des 2 gigawatts (GW) de capacités éoliennes et solaires installées en France, au moment où le géant de l’électricité souhaite se renforcer dans les renouvelables sur son marché national.

EDF a “dépassé en cette fin d’année 2019 les deux gigawatts, soit 2 000 mégawatts bruts de capacités éoliennes et solaires installées en France”, a indiqué Nicolas Couderc, directeur France d’EDF Renouvelables. “Cela couvre la consommation résidentielle d’un million d’habitants”, a-t-il souligné lors d’une rencontre avec des journalistes.

Ces capacités sont pour l’essentiel aujourd’hui dans l’éolien terrestre (1 664 MW). Mais EDF a sécurisé 2 000 hectares de surfaces foncières pour développer des centrales solaires au sol ces prochaines années. L’électricien pense ainsi développer en France 1 GW de photovoltaïque en moyenne par an entre 2020 et 2028 pour atteindre 10 GW de capacités en 2028 et 30 GW en 2035.

Pour l’instant, la grande majorité des capacités d’EDF en France sont dans le nucléaire et, dans une moindre mesure, dans l’hydraulique. Le groupe est numéro 2 dans l’éolien et le solaire en France, derrière Engie.

EDF s’était à l’origine surtout développé à l’étranger dans ces domaines. “On a envie d’accélérer en France à un moment où le coût des technologies a beaucoup chuté, où la PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie) montre une forte accélération sur les renouvelables”, a indiqué Bruno Bensasson, directeur en charge en charge du pôle Energies renouvelables d’EDF.

La PPE, feuille de route énergétique de la France pour les dix prochaines années, prévoit une diversification des sources d’électricité avec un fort développement des renouvelables. Rappelons que les capacités doivent être ramenées aux facteurs de charge associés pour connaître in fine la production en découlant.

La France a produit l’an dernier 71,7% de son électricité à partir de nucléaire, 12,4% à partir d’hydraulique et 7,2% à partir des centrales thermiques. L’éolien et le solaire ont représenté respectivement 5,1% et 1,9% de la production.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    La puissance installée ne préjuge pas du rendement réel .Ce 5 décembre 19 à midi les 8000 machines ont produit 691 MW soit moins de 1 % de notre production nationale ! (chiffres RTE )Alors que selon les promoteurs éoliens il est impossible de voir la France entière sans vent .

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective