Dunkerque : la filière de l’éolien offshore se donne rendez-vous au Forum Seanergy

EDF, Total, Engie, Siemens Gamesa, Shell ou Vattenfall : tous les grands groupes européens sont en lice dans l’appel d’offres du futur parc éolien offshore qui verra le jour au large de la cité de Jean Bart.

Un enjeu crucial pour la filière décrypté par Marc Lafosse, président de BlueSign et organisateur de l’événement Seanergy (dont Le Monde de l’énergie est partenaire) qui se tient à Dunkerque du 5 au 7 juin 2019. Interview.

En quoi ce projet de parc au large de Dunkerque est essentiel pour la filière de l’éolien offshore ?

Il est essentiel, d’abord, parce qu’il valide un process d’attribution. Avant, sur l’appel d’offres 2012 /2014, le lauréat devait ensuite rentrer dans une phase de concertation avec les usagers de la mer. Par conséquent, celui qui remportait l’appel d’offres n’était pas complètement sûr d’être celui qui, au final, construit.

Il pouvait être confronté à des levées de bouclier et à des recours. C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé avec des ralentissements au Tréport où on a même frôlé la catastrophe avec un temps l’annulation du parc éolien. Ce n’était donc pas la bonne technique.

Le gouvernement français, sous l’impulsion de la confrérie des énergies marines, a imaginé, en s’appuyant sur les expériences étrangères, à proposer une nouvelle technique. C’est ce fameux dialogue compétitif et ces permis enveloppe qui ont été mis en place.

Dunkerque est donc la concrétisation de ce nouveau process ?

Exactement ! Aujourd’hui, les neuf offres des consortiums en phase finale sont analysées par le gouvernement.

Le lauréat sera connu en juin, et peut-être à l’occasion du Seanergy de Dunkerque. Deuxième concrétisation importante : pouvoir démontrer que le prix de l’éolien offshore en France est au prix du marché. Nous devrions avoir un tarif compris entre 65 et 70 euros du MW produit.

On doit collectivement se rassurer sur un prix de l’énergie compétitif par rapport aux Européens. Troisième sujet intéressant : les consortiums sont désormais européens. La profession européenne s’est donnée rendez-vous sur cet appel d’offres qui rassure sur le plan économique et sur le plan législatif.

In fine, le lauréat pourra entrer quasiment dans la phase de construction, pour une mise en service en 2022.

Les acteurs de la filière pointent pourtant du doigt la PPE. Quelle est votre position ?

La PPE manque clairement d’ambition. D’abord pour l’hydrolien qui est à 0 MW aujourd’hui.

Evidemment, la profession est bien consciente qu’elle n’a pas le même degré de maturité que l’éolien. Elle est tout de même déçue car elle proposait 100 MW à l’horizon 2028, à l’heure où l’Europe soutient cette filière de l’hydrolien.

Deuxième point embêtant : dans cette PPE, il n’y a pas d’outils pour baisser les coûts et les prix.

Du côté du posé, on espère aussi une amélioration avec 1000 MW par an jusqu’en 2028. Et il y a un troisième sujet qui fait débat avec le parc d’Oléron pour que l’appel d’offres soit lancé en 2021.

Quel est le programme du Forum Seanergy 2019 du 5 au 7 juin ?

Les grandes lignes de cet événement organisé par BlueSign en partenariat avec la Région des hauts de France et la Communauté urbaine de Dunkerque sont notamment liées à la PPE.

Il marche sur trois pieds. Le premier est dédié aux expositions avec plus de 8000 m2 de zones de stands avec des entreprises qui vont de la TPE jusqu’aux grands groupes en passant par des ONG et des collectivités territoriales.

Le deuxième pied du tabouret est la partie conférences sur la maintenance, les zones d’industrialisation et le juridique avec le droit international en mer.

Le dernier pilier de Seanergy concerne le BtoB pour mettre du liant entre les visiteurs et les exposants à travers des soirées et du networking.

 

 

 

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective