Déchets nucléaires: l’ASN appelle à prendre des décisions rapidement

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a appelé lundi les autorités à prendre rapidement des décisions en matière de gestion des déchets nucléaires.

“Des décisions seront nécessaires, à court terme, afin que des filières de gestion sûres soient disponibles pour tous les types de déchets radioactifs dans les 15 à 20 ans à venir”, a-t-elle souligné.
Elle insiste dans une note sur “l’importance d’anticiper les choix de gestion des matières et des déchets radioactifs”.

Cette mise en garde survient alors que la France prépare son cinquième plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs (PNGMDR).

L’ASN a publié plusieurs avis, le dernier en mai, en vue de la préparation de ce plan et elle multiplie les alertes sur ce thème depuis le début de l’année.

Lors d’un rapport remis récemment à des parlementaires, elle estimait ainsi “qu’à défaut de décision prise dans les cinq prochaines années, aucune filière de gestion ne serait opérationnelle dans les 20 ans qui viennent”.

“Les besoins capacitaires de stockage des déchets ne seront (alors) donc pas assurés”, selon l’ASN.

Concernant les déchets les plus dangereux et radioactifs, dits à haute activité à vie longue, elle souligne lundi que “l’entreposage de longue durée ne peut pas constituer une solution définitive”.

Pour ces déchets, la France prévoit un stockage à 500 mètres sous terre à partir de 2035 à Bure (Meuse): c’est le projet Cigéo, qui doit encore obtenir une série d’autorisations avant d’être formellement lancé.

En attendant, les déchets sont entreposés temporairement.

Mais ce projet Cigéo, estimé à 25 milliards d’euros, suscite des oppositions. Il a récemment été au coeur d’un procès en correctionnelle à Bar-le-Duc, au cours duquel le parquet a requis un an de prison ferme contre un opposant.

L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) comptabilisait 1,67 million de mètres cubes de déchets radioactifs en France à fin 2019, dont environ 4.000 m3 à haute activité.

commentaires

COMMENTAIRES

    • J’ai vérifié votre calcul, vous pensez bien.
      1/3 de tour Eiffel, dit comme ça c’est impressionnant, mais, puisque vous parlez de cube, en disant 1/27e de cube d’une tour Eiffel d’arête, ce n’est plus impressionnant.
      D’ailleurs je trace mes courbes de croissance des mort du nucléaire sur papier log, comme ça c’est encore moins inquiétant.

      Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective