Débit du Rhône: EDF a dû baisser la puissance d’un réacteur nucléaire

EDF a dû baisser la production sur l’un des réacteurs nucléaires de sa centrale de Saint-Alban (Isère) en raison d’un trop faible débit du Rhône, alors que la sécheresse menace la France, a-t-on appris lundi auprès de l’entreprise.

La puissance de l’un des deux réacteurs de 1.300 MW de la centrale (le numéro 1) a été baissée à 260 MW « durant cinq heures » samedi et « des baisses ponctuelles (…) ont également été réalisées pendant quelques heures » dimanche et lundi, a indiqué le service de presse de l’entreprise à l’AFP. Cela afin de « respecter la réglementation relative aux rejets thermiques en raison du débit du Rhône ».

« Ces manoeuvres sont réalisées en accord avec le gestionnaire du réseau national d’électricité et n’ont aucune conséquence sur la sûreté des installations », a souligné EDF, précisant que le réacteur n°2 de la centrale a continué à pleine puissance.

Les réacteurs nucléaires pompent de l’eau dans les cours d’eau ou les mers pour leur refroidissement, et rejettent de l’eau réchauffée, rejets soumis à des limites de température pour préserver la biodiversité aquatique.

La France est actuellement menacée de subir une grave sécheresse, après un printemps particulièrement chaud et sec et avant un été probablement également chaud et sec, selon Météo France.

En avril, la dernière synthèse de la situation sur le bassin hydrologique Rhône Méditerranée du service d’information Eau France relevait que « le déficit de précipitation enregistré ces derniers mois entraîne des écoulements globaux déficitaires sur l’ensemble du bassin ».

Début mai, en pleine vague de chaleur précoce, une baisse de puissance similaire avait été effectuée pour quelques heures sur un réacteur de la centrale du Blayais (Gironde), en bord de Garonne.

Il arrive à EDF de réduire la puissance de ses réacteurs – voire de les arrêter – pour préserver la température des cours d’eau, mais ces mesures étaient habituellement prises lors des épisodes de canicule estivale.

EDF en relativise la portée, soulignant qu’en France, les pertes de production pour cause de températures élevées de cours d’eau ont représenté 0,3% de la production nucléaire annuelle depuis 2000.

Mais à l’heure où le président Emmanuel Macron entend relancer la filière, ces événements ont été pointés par les adversaires du nucléaire, à l’instar de Jean-Luc Mélenchon, qui y a vu la remise en cause de l’argument selon lequel l’énergie nucléaire serait plus régulière que les renouvelables.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Il aurait pu être intéressant de mettre un parallèle de la variation des ENRi durant les mêmes périodes que celles mentionnées dans l’article !!!
    Est ce que l’éolien est resté stable entre Samedi et Dimanche ??? Quelle variabilité ?
    Idem pour le solaire…
    Proposition pour rester juste objectif et factuel sur les modes de production électrique !

    Enfin la baisse de volume de l’hydroélectricité reflète la sécheresse, ce qui est plus qu’inquiétant pour le long terme (tant les années commencent à s’enchainer…).

    Répondre
    • APO si vous appreniez au moins ce que sont les ENR au lieu de parler d’énergie qui ne sont pas encore développer en France car vous en pensez même pas que pour produire il faudrait déjà les installer en France les ENR …

      Répondre
      • @Régis,
        Quelle ENR n’est-elle pas encore développée en France !??
        PV et éolien depuis 25 ans avec une accélération depuis 20 ans !!! (et un résultat mitigé suivant les moments et la façon d’interpréter les productions !).
        L’hydraulique depuis plus de 100 ans. Mais en progression faible depuis 35 ans…
        La biomasse depuis la nuit des temps humains…
        LE biogaz a repris des couleurs et cela fleurit à coté/proximité de nos « usines » agricoles… (2TW.h injecté dans le Réseau en 2020 v/s 500 TW.h de Gaz Fossile importé – encore un petit poucé qui ne deviendra jamais très grand…)

        Un grand méchant Loup nous cacherait-il quelquechose de magique et de révolutionnaire !? @Régis, Dites nous donc !
        A part la croyance ENRiste et/ou ENRilique (!?) généralisée à toute la population de manière dogmatique, que manque t’il !?

        Répondre
        • APO vous délirez ? vous êtes encore bourré ? vu le retard accumulé par la France encore derniere pour se sortir de la pollution et des déchets ultimes ? et vous croyez que 25.4% d’ENR en France c’est assez développé alors que le problème c’est l’énergie et que la crise actuelle a augmenté l’urgence en plus de l’impératif climatique

          Répondre
          • Je suis « bourré » de vos propos, c’est certain !!! @Régis Isambert,

            Sur celui-ci :  » les ENR au lieu de parler d’énergie qui ne sont pas encore développer en France  » –> Quelle énergie n’est pas développé en France !?? à part le Gaz de Schiste et le nucléaire de IVème génération, je ne vois pas trop !!!

          • APO pourtant c’est très simple et à la portée de tous … tant qu’il y a aura du fissible et du fossile c’est que l’on aura pas assez développé d’ENR et on parle bien d’énergie pas d’électricité ….

  • Je ne saurais juger de la pertinence de ces normes, mais lorsque je vois la ripisylve des rivières massacrée partout en toute impunité, je me dis que la loi appliquée en ce qui concerne le nucléaire est bien sévère.

    Répondre
    • @Marc,
      Vous avez raison sur ce point, et en rajoutant les impacts des grandes parcelles agricoles sans talus sur une large part du territoire français et les volumes d’érosion considérable à certaines époques dus à ces parcelles d’une part, l’introduction d’espèces non indigènes et leur prolifération d’autre part, nos cours d’eau ont des multiples facteurs dégradants à supporter sur des linéaires importants…

      Répondre
  • Quels sont les ravages dont vous parlez ? Quelles études sur le sujet ? Il ne s’agit pas de nier les apports des ENR, mais sans nucléaire, ce serait beaucoup de charbon et de gaz consommés, comme chez nos voisins.

    Répondre
    • cochelin encore et toujours vous ressasser tous les vieux canulars périmes pour gogos que vous avez gobé alors que l’on a déjà prouve plusieurs fois toutes vos inepties stupides …car c’est bien les ENR qui font démarrer moins souvent voire font fermer les centrales thermiques déjà en place pour palier aux défaillances et à l’intermittence de plus en plus récurrentes de notre merde polluante de nucléaire et qui nous sortent aussi du fossile / charbon / petrole / gaz … 😂 vous pouvez expliquer aux lecteurs pourquoi c’est la France qui vient de nouveau de se faire condamner pour son inaction contre la pollution ? pourquoi c’est EDF qui est de plus en plus souvent condamner par les tribunaux car c’est bien de notre santé qu’il s’agit et si rien n’est parfait c’est bien toutes les ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole / gaz … ce qui améliore le retour Co² de tous les matériaux / matériels … et c’est bien ce qui est URGENT pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , les GES , le Co² … voila la pollution que l’on subit sournoisement partout en France depuis plus de 60 ans, il manque le SF6 … et c’est bien de notre santé qu’il s’agit… https://scontent-mrs2-1.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/286669230_10229237393904293_5237872723259905036_n.jpg?_nc_cat=100&ccb=1-7&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=G6lzQeZsiPUAX9oJ7E_&_nc_ht=scontent-mrs2-1.xx&oh=00_AT89jsCYYilNviemuYpvAeeVYqfpQqJmIw3bJujRd3pL8g&oe=62A3ADA2

      Répondre
  • Les centrales nucléaires ne rejettent pas « d’eau réchauffée » dans les rivières. L’eau de réfrigération pour les condenseurs de la turbine tourne en boucle dans les tours aéroréfrigérantes, l’eau prélevée à la rivière sert à compenser l’évaporation dans ces tours, le panache de vapeur bien visibles qu’elles engendrent. Ce prélèvement est interdit par la règlementation lorsque le débit de la rivière est trop faible ou sa température trop élevée. Seules les centrales de bord de mer sont en boucle ouverte sur l’eau de mer pour le refroidissement. Ces problèmes de refroidissement ne sont pas propres au nucléaire, les centrales à gaz ou à charbon ont le même besoin pour condenser la vapeur à l’échappement des turbines. EDF est conduit à augmenter la capacité des aéroréfrigérants en fonction du réchauffement climatique. L’article a raison de mentionner que ces limitations de température ont un impact assez dérisoire sur la production EDF, contrairement à la menace brandie par certains anti nuke!

    Répondre
    • Jean Pierre Moulard pour les centrales équipes d’un tour aéroréfrigérantes .. mais si c’est le cas pourquoi ralentir ou même arrêter certaines centrales ? …. et vous prouvez ensuite qu’il faut développer de toute urgence les ENR pour se sortir aussi du fossile / charbon / pétrole / gaz … et ne plus faire démarrer voire faire fermer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances du nucléaire

      Répondre
      • Puisque vous insistez sur l’énergie en général, je pense que vous n’avez pas idée des capacités de ENr à mettre en place et le coût total de ce programme. Aucun pays n’y a réussi, et tous en sont encore très loin.

        Répondre
        • Cochelin c’est bien pour ça que la situation est catastrophique ..même en France mais certains le font et ont accéléré suite à la crise actuelle

          Répondre
      • @Régis Isambert,

        Et tomber dans les « travers » d’Enercoop pour ses 18 années d’existance – https://twitter.com/MacLesggy/status/1534087315802443776 en se servant sur la « Bête » (comme tout le monde soit dit en passant !!!)

        Suite à cet exemple, on pourrait vous dire :  » toujours des propos aussi stupides qui prouvent bien votre niveau de troll stérile … 😂🤣  »

        L’évolution du Mix énergétique français n’est pas une mince Affaire !!! Cela nécessitera des Choix et des priorités à choisir… Si on veut tuer le Nucléaire, alors il y aura du Gaz Fossile pour très longtemps… Si on veut sortir en premier des Fossiles alors il y aura du Nucléaire pour encore assez longtemps… L’évolution des ENR est limitée et pas simple (et toujours intermittente et/ou variable en production !!! C’est les Lois de la Physique !!!), Re-Cf ENERCOOP qui se fit longtemps une fierté et un « Devoir » de ne pas piocher dans l’ARENH (c’était facile lorsque le prix du Gaz était très Bas !!! mais personne ne le disait !)… avec « 25.4% d’ENR », c’est dommage de ne pouvoir garantir à ses clients (100.000 personnes soit 0.15% de la population française !) un 100% ENR !!!
        Votre vision @Régis :  » car c’est bien les ENR qui font démarrer moins souvent voire font fermer les centrales thermiques déjà en place pour palier aux défaillances et à l’intermittence de plus en plus récurrentes de notre merde polluante de nucléaire et qui nous sortent aussi du fossile / charbon / petrole / gaz … 😂  » –> Pourquoi Enercoop n’y arrive pas sur une année entière en 24/7 ??? Un conseil pour eux (Enercoop), en se DELESTANT de sociétaires (en passant sous les 0.1% de la population française – soit 70.000 clients ) ils peuvent passer l’année prochaine sans encombre (Pas de Soucis dans ce cas !!!)…

        Tschuss et Bis repetita à venir @Régis !!!

        Répondre
        • APO toujours à délirer et çà se ridiculiser constamment dans tous les posts car il ne pense même pas que pour pouvoir produire il faudrait déjà les installer les ENR en France .. pauvre troll stérile qui ne sait même pas ce que sont les ENR et continue ses stupidités récurrentes ..approfondissez aussi le système de fonctionnement qui oblige ENERCOOP a acheté sur le marche des provisions d’ENR .. quitte à les revendre ensuite … RE et oui ENERCOOP va peut être s’inscrire à l’arenh provisoirement à cause des provisions à prévoir pour assurer sa couverture quitte à revendre cette provision quand elle ne sert pas …. le temps de pouvoir tout assurer la production avec ses producteurs directement et en plus la coopérative a accéléré l’investissement dans de nouveaux projets d’ENR en France et els campagnes d’économie d’énergie voire l’autoconsommation PV pour tout le monde ..vous allez enfin vérifier que la crise actuelle accélère le développement des ENR partout dans le monde ?

          Répondre
  • Il est clair que le débit des fleuves ;le Rhône en particulier , va pâtir du réchauffement climatique . Pourquoi alors , imaginer de nouveaux réacteurs sur son cours ?

    Répondre
    • @Sirius,

      C’est une bonne question et tout va dépendre de la technique utilisée pour le refroidissement des centrales.
      Sur le Rhone, il y a des centrales avec des tours aéroréfrigérantes et d’autres sans (quand le débit le permet et/ou le permettait … dans le passé).

      Le Rhone n’est pas prêt de se tarir, par contre d’autres cours d’eau vont aussi être très impactés avec des centrales installées et cela peut poser des problèmes de production pour ces centrales sur certaines périodes de l’été… (mais pas en Hiver !).
      Le développement des ENRi va augmenter la production électrique en été (PV notamment), donc on peut imaginer que la mise en pause de beaucoup de centrales nucléaires sera plus marquée dans les années à venir en été !?? Et qu’elles tourneront davantage en Hiver … (à voir)
      De toutes les façons, le changement climatique est en train de faire des « évolutions » assez profondes et par endroits irréversibles des écosystèmes (en plus d’autres facteurs), il faudra aussi en tenir compte objectivement…
      Les cours d’eau seront plus chauds et avec moins de débit en règle générale en été (avec évidemment des exceptions certaines années). Le Nucléaire n’est pas responsable de cette situation (ou juste à la hauteur de ses émissions donc faibles…).
      Pour faire le « cynique de service », @Sirius, une question : Est ce que les zones à proximité et en léger aval des centrales Nucléaires actuelles ne sont-elles pas mieux préparer au changement climatique du fait qu’elles aient subi des eaux légèrement plus chaudes depuis des années !?? (la biosphère y est peut-être plus adaptée aux variations de température depuis un moment et donc mieux préparer pour l’avenir !? il y a parfois des rétroactions positives et/ou négatives incroyables d’une partie de la Biosphère avec les développements des humains ! )

      Répondre
        • @Régis Isambert,

          Oui vous avez raison, Le Nucléaire fait effectivement des ravages sur l’Esprit Humain de certains et sur la Flore intestinale d’autres ??? Pourquoi tant de problèmes sur la faune humaine dans sa diversité !? Mystère !!!

          @Régis, Et vous le Nucléaire, il vous fait mal à la Tête ou au Ventre !? Ou cela dépend de l’imaginaire de malade que vous créez autour !?

          Répondre
          • APO vous venez une fois de plus de confirmez mes écrits .. toujours des propos aussi stupides qui prouvent bien votre niveau de troll stérile … 😂🤣

          • APO et oui ENERCOOP va peut être s’inscrire à l’arenh provisoirement à cause des provisions à prévoir pour assurer sa couverture quitte à revendre cette provision quand elle ne sert pas …. le temps de pouvoir tout assurer la production avec ses producteurs directement et en plus la coopérative a accéléré l’investissement dans de nouveaux projets d’ENR en France et els campagnes d’économie d’énergie voire l’autoconsommation PV pour tout le monde ..vous allez enfin vérifier que la crise actuelle accélère le développement des ENR partout dans le monde ?

          • @Régis Isambert,

            Que Enercoop se couvre avec une part de Nucléaire, c’est quand même intéressant à analyser après plus de 17 ans d’existence !!! Juste à l’age de la majorité, une « certaine » évidence apparait !!!
            Et pourtant Ils ne couvrent que 0.15% de la population avec 100.000 sociétaires (un peu plus si vous voulez, 0.3%, mais ils ne font Aucun électro-intensif majeur !!!) et Pourtant les ENR font 25.4% de l’électricité ! Ben Voilà cela ne passe plus au niveau Finance !!!
            C’était mieux quand le Prix du Gaz était au raz des pâquerettes et que beaucoup de monde faisait les « malins » à dire que le Nucléaire était trop cher, car les prix SPOT faisait n’importe quoi comme prix du fait des garanties d’Achat des ENRi !!! Et là « Boom » (et Rang) et patatras, tout le monde achète de l’ARENH 😂😂😂 !!! C’est « BO » très très très « BO » 😂, car les ENRi ne suffisent pas à certaines heures (hélas ! mais c’était annoncé sur des critères se basant sur des Lois Physiques et pas Humaines. Et pour le coup le Marché fait n’importe quoi mais dans l’excès inverse en coinçant ceux qui autrefois faisait les « malins » 😂😂😂 !!!) !!!

          • 😂🤣APO toujours à délirer et çà se ridiculiser constamment dans tous les posts car il ne pense même pas que pour pouvoir produire il faudrait déjà les installer les ENR en France .. pauvre troll stérile qui ne sait même pas ce que sont les ENR et continue ses stupidités récurrentes ..approfondissez aussi le système de fonctionnement qui oblige ENERCOOP a acheté sur le marche des provisions d’ENR .. quitte à les revendre ensuite … RE et oui ENERCOOP va peut être s’inscrire à l’arenh provisoirement à cause des provisions à prévoir pour assurer sa couverture quitte à revendre cette provision quand elle ne sert pas …. le temps de pouvoir tout assurer la production avec ses producteurs directement et en plus la coopérative a accéléré l’investissement dans de nouveaux projets d’ENR en France et els campagnes d’économie d’énergie voire l’autoconsommation PV pour tout le monde ..vous allez enfin vérifier que la crise actuelle accélère le développement des ENR partout dans le monde ? que le probleme c’est l’énergie ? …. et pour infos les producteurs pour ENERCOOP pour bien toucher du doigt que si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre merde polluante de nucléaire très très chère et de plus en plus intermittente https://www.enercoop.fr/la-production-de-notre-electricite/nos-producteurs

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective