Coup d’envoi de TechnipFMC, né de l’union de Technip et FMC Technologies

La nouvelle société TechnipFMC, issue de la fusion du groupe parapétrolier français Technip et de l’américain FMC Technologies, a annoncé mardi avoir officiellement lancé ses activités, se positionnant comme la troisième entreprise mondiale du secteur.
Les deux groupes avaient obtenu jeudi le visa de l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour l’introduction en Bourse de la nouvelle entité, effective ce mardi également.
“Les actions TechnipFMC commenceront à être cotées (ce mardi) sur le New York Stock Exchange et sur Euronext Paris, sous la dénomination FTI”, souligne un communiqué de TechnipFMC.
“Selon les termes de l’accord de fusion, les actionnaires de FMC Technologies ont reçu 1,0 action de la société fusionnée pour chaque action existante de FMC Technologies” tandis que “les actionnaires de Technip ont reçu 2,0 actions de la société fusionnée pour chaque action existante de Technip”, précise le nouveau groupe.
La nouvelle société sera domiciliée à Londres tout en restant cotée à Paris et New York. Sa direction financière se situe quant à elle à Houston, au Texas.
TechnipFMC est une “entreprise de services, un contracteur de construction, à la fois dans la production, c’est-à-dire très en amont, mais aussi dans l’aval puisque on va aller transformer ces hydrocarbures jusqu’au plastique même”, a expliqué sur BFM Business Thierry Pilenko, le président exécutif de TechnipFMC.
La nouvelle entité possédera, outre en France et aux États-Unis, des ancrages forts dans plusieurs pays, dont le Brésil, la Norvège ou encore la Malaisie.
“La gestion des projets français en France, ça représente moins de 2% du chiffre d’affaires de l’ensemble et cela fait des années que c’est comme ça”, donc dans l’Hexagone ce sont les compétences des équipes qui sont importantes pour le groupe, a relevé M. Pilenko.
L’opération de fusion, annoncée en mai, et approuvée par les actionnaires début décembre, a pour but de créer un groupe intégré capable de générer des synergies industrielles et de coûts dans un environnement difficile pour le secteur parapétrolier en raison de cours du brut déprimés ces derniers mois.
Les deux groupes emploient au total 45.000 personnes dans plus de 45 pays et ont réalisé en 2015 un chiffre d’affaires cumulé d’environ 20 milliards de dollars. Leur capitalisation boursière s’élevait à 16,2 milliards de dollars au 1er décembre dernier.
Technip avait lancé en 2015 un plan de restructuration comprenant 6.000 suppressions d’emplois afin de faire face à la baisse des investissements de ses clients.
jra/ef/ggy

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective