La côte méditerranéenne, une réserve d’énergie renouvelable pour la France

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal et l’électricien EDF ont inauguré le 24 octobre une nouvelle centrale photovoltaïque à Fos-sur-Mer, dans les Bouches du Rhône. Baptisée La Fossette, cette immense centrale d’énergie renouvelable a été développée et construite par les équipes d’EDF Énergies Nouvelles, filiale d’EDF spécialisée dans les énergies renouvelables, au sein d’un des plus importants complexes industrialo-portuaires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La Fossette est constituée de plus de 46.000 modules photovoltaïques Dual Glass (conçus par la société Trina Solar) d’une puissance unitaire de 1500 volts. Cette nouvelle centrale solaire affiche donc une puissance totale de 12 MW : de quoi couvrir les besoins électriques de plus de 7.400 habitants de la région (soit la moitié de la population de Fos-sur-Mer) sans aucune émission de gaz à effet de serre.

L’électricien français s’est félicité de la construction de cette nouvelle centrale renouvelable après neuf ans de procédure et dix mois d’un chantier qui aura mobilisé jusqu’à 40 personnes. Ce projet s’inscrit en effet dans la nouvelle stratégie d’EDF “CAP 2030”, qui vise à doubler les capacités de production d’énergies renouvelables du groupe. Pour l’heure, EDF exploite près de 1,5 GW de puissance éolienne et solaire sur le territoire français.

Valoriser le potentiel renouvelable des espaces inutilisés

Cette collaboration est également une opération d’optimisation foncière d’envergure pour l’aciériste français car elle permet de rentabiliser un espace laissé jusqu’à présent à l’abandon : sur les 1.600 hectares de terrain dont il dispose sur son site de Fos-sur-Mer, ArcelorMittal n’en utilise que 800 pour ses activités.

“C’est aussi une volonté de diversifier nos activités, de renforcer les synergies que nous avons avec d’autres industriels et de s’inscrire dans une démarche de développement durable à l’échelle du pays”, précise François Sgro, directeur industriel d’ArcelorMittal Méditerranée.

Le projet est également l’occasion idéale de répondre à la volonté gouvernementale de promouvoir le développement des ressources énergétiques renouvelables et de lutter contre le réchauffement climatique en réhabilitant des friches industrielles et des terrains industriels inexploités.

“Il faut reconnaître que l’ensoleillement de Fos est parmi les meilleurs de France. Des centrales comme celle de La Fossette, de nombreux sites peuvent l’accueillir : des anciennes décharges, des anciennes carrières, des sites industriels comme ArcelorMittal… Cela permet de démultiplier la production solaire pour qu’elle devienne conséquente dans le mix énergétique français”, explique David Augex, directeur région sud d’EDF Energies Nouvelles France.

Un parc pilote d’éoliennes flottantes au large de Fos-sur-Mer

Le soleil n’est pas le seul avantage naturel de Fos-sur-Mer. Le golfe de Fos, qui s’enfonce entre l’étang de Berre et le delta du Rhône, bénéficie également de la vigueur du vent marin, et notamment le puissant mistral. C’est la raison pour laquelle la zone de Faraman au large de Marseille a été choisie pour accueillir, d’ici quelques années, trois éoliennes flottantes dans le cadre du projet Provence Grand Large.

Lauréat de l’appel à projets “fermes pilotes d’éoliennes flottantes” lancé en août 2015 par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe), Provence Grand Large est un projet porté par EDF Énergies Nouvelles. L’électricien français a été chargé de procéder à l’installation de trois turbines éoliennes flottantes d’une puissance unitaire de 8 MW, dans un espace maritime situé à 17 kilomètres des côtes de Port Saint-Louis du Rhône. La production annuelle de ces machines devrait permettre de couvrir les besoins en électricité de plus de 40.000 citoyens, d’une manière totalement respectueuse de l’environnement.

“Le projet Provence Grand Large se réalisera en partenariat avec Siemens pour la fourniture des éoliennes et SBM Offshore pour la conception et la fabrication des flotteurs et les travaux en mer en partenariat avec IFP Energies nouvelles. Ce projet innovant s’inscrit dans la continuité des efforts engagés par EDF et les acteurs locaux. Il a pour objectif de faire émerger une filière d’excellence française“, explique EDF dans un communiqué de presse.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective