Gérard Collomb mise sur le végétal à Lyon

Le maire de Lyon Gérard Collomb a annoncé mercredi un renforcement des actions de la ville en matière de végétalisation et de développement durable, ainsi que sa candidature au titre de “Capitale verte de l’Europe”.

A l’automne, une consultation en ligne sur le climat auprès des Lyonnais avait recueilli 1.856 contributions qui concernaient en premier lieu la consommation responsable, suivi du tri des déchets, l’agriculture urbaine ou encore les économies d’énergies et la mobilité; thématiques qui dépassent parfois les compétences strictes de la ville.

“Aujourd’hui, il faut changer de rythme et aller plus fort dans nos engagements” en terme d’environnement, qui sera l’un des enjeux de la campagne pour les prochaines élections municipales, a déclaré devant la presse M. Collomb.

Un plan d’investissements de 100 millions d’euros sur dix ans sera consacré à l’amélioration des performances énergétiques d’équipements municipaux comme la bibliothèque municipale de la Part-Dieu, la Maison de la Danse ou encore l’Hôtel de ville.

Le maire de Lyon a souligné “l’enjeu de la cinquième façade” que constituent les toitures. S’agissant des bâtiments municipaux, c’est un potentiel de “100 hectares” qui peuvent être végétalisés ou accueillir des panneaux photovoltaïques. La ville souhaite aussi inciter les promoteurs, via le plan local d’urbanisme, à suivre cette voie ou bien à délaisser les constructions en attique, défavorables au nichage des oiseaux.

“La demande des habitants est d’avoir plus de végétalisation”, a estimé l’adjoint à l’Environnement, Alain Giordano.

La ville lance un “plan arbres” afin d’atteindre les 100.000 arbres d’ici dix ans, soit près de 2.000 plantations par an contre 1.000 actuellement, ainsi qu’un plan “Nature en ville” pour imaginer des actions innovantes de végétalisation notamment sur la Presqu’île.

Lyon présentera sa candidature au titre de “Capitale verte de l’Europe” 2022 attribué par l’Union européenne. “Ce titre est une reconnaissance comme ville verte en Europe et dans le monde”, à l’image de Stockholm ou Copenhague, déjà labellisées, a assuré M. Collomb. Nantes avait reçu cette distinction en 2013.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective