climatisation-sante-hopital-jpg

Quels systèmes de climatisation pour un bâtiment de santé ?

Tribune de Stéphane Rousseau, Directeur des Opérations chez Andrews Sykes

Qu’il s’agisse d’un hôpital, d’une crèche ou d’une maison de retraite, l’installation d’une solution de refroidissement ou de chauffage nécessite de respecter des conditions à la fois techniques et éthiques.

Bien avant de passer contrat avec un prestataire, ces établissements doivent se poser les bonnes questions. Il faut s’assurer d’établir des normes de paramètres uniques qui répondent aux besoins et aux contraintes qui incombent aux établissements de santé.

Dans un hôpital par exemple, les besoins d’une unité de soins actifs ne seront pas les mêmes que ceux d’une salle d’opération. Il serait donc dangereux de penser à choisir une solution unique dans ce cas en particulier.

Récemment, l’hôpital Emile-Borel situé dans la ville de Saint-Affrique dans l’Aveyron a dû suspendre pendant la quasi-totalité du mois de juin ses opérations. La cause : un problème technique sur le système de ventilation du bloc opératoire de la salle.

Malgré l’intervention rapide ayant permis de réparer le système, il aura fallu attendre plusieurs jours pour que la salle soit de nouveau utilisable. En effet, étant restée plusieurs jours sans ventilation, un nettoyage particulier et protocolaire très stricte a dû être déployé.

La température de certaines pièces doit répondre à des conditions strictes pour éviter le développement des bactéries et donc des maladies nosocomiales.

Implanter des solutions de climatisation pour le refroidissement et le chauffage en établissements de santé est à prendre avec des pincettes.

Les personnes qui sont prises en charge sont souvent très fragiles et les températures peuvent jouer sur leur pronostic. Il existe également un autre facteur qui doit entrer en considération et qui concerne l’ancienneté des murs dans lesquels sont installés ces hôpitaux, cliniques et maisons d’accueil.

Les conduits d’aération et autres systèmes ne sont parfois plus assez performants et les systèmes déjà installés sont encore en fonctionnement, bien après la date critique fixée pour leur fin de vie.

Toujours actifs, ils représentent des dangers évidents avec avant tout un manque total de fiabilité, accentué par la difficulté de trouver des pièces d’origine, la plupart du temps bien trop onéreuses.

Un partenaire vaut mieux qu’un prestataire

Des travaux de rénovation s’avèrent bien souvent impossibles et se heurtent aux restrictions budgétaires rencontrées par le secteur de la santé, notamment en France. En janvier dernier, mille médecins et cadres de santé publiaient une tribune collective pour tirer la sonnette d’alarme sur les coupes budgétaires qui allaient fortement altérer les soins donnés aux patients.

Car bien évidemment, qui dit travaux dans les hôpitaux, dit appel d’offres auprès de sociétés spécialisées. Cela étant, comment juger si toutes les sociétés peuvent intervenir sur des systèmes qui présentent de nombreuses contraintes techniques et budgétaires ?

Engager la première société capable d’installer une solution de refroidissement et de chauffage est à la portée de tous. Considérer que ce fournisseur potentiel a une véritable compréhension des opérations logistiques d’un établissement de santé avec toutes ses spécificités en est une autre.

N’importe quelle entreprise qui travaille de près ou de loin avec un acteur de la santé doit être pleinement consciente des spécificités du projet qui l’attend.

La notion commerciale qui vise à économiser le plus d’argent possible ne doit pas entrer en ligne de mire dans ces cas précis. Bien sûr, la réalité de l’industrie de la santé est toute autre et tout le monde sait qu’il existe un conflit permanent entre les départements immobiliers et les gérants des budgets.

La difficulté d’allouer des budgets est due aux enveloppes restreintes, chacun en est conscient. Mais maintenir des niveaux de performances optimales reste avant tout une priorité autant qu’un devoir auprès des patients.

Un accompagnement constant au service de la qualité des soins

Les établissements de santé doivent alors avoir en tête ces exigences pour choisir le meilleur fournisseur qui sera capable de lui donner des équipements fiables, sécurisés et de qualité.

Un facteur primordial concerne la maintenance des équipements. Une équipe d’ingénieurs est-elle disponible 24 heures sur 24 pour intervenir en cas de dysfonctionnement ? Ou encore, sont-ils habilités et habitués à intervenir dans un établissement de santé ?

D’autres questions sont à poser, et les réponses se doivent d’être affirmatives pour que ces bâtiments puissent s’assurer d’avoir une haute qualité de solutions de ventilations.

Ces critères rentreront dans la réflexion tout comme le fait que les responsables financiers et les gestionnaires de décisions clés de ces établissements sont souvent tiraillés avec une pression budgétaire stricte. Ils seront souvent tentés d’opter pour des équipements peu chers.

Cette démarche résout bien certains problèmes à court terme notamment sur le plan financier, mais s’avère peu judicieuse sur le long terme et pour des raisons évidentes.

Car après avoir posé toutes ces conditions, vient l’heure d’un choix. Un prestataire devient alors un accompagnateur s’il a pris toutes les conditions importantes dans les offres qu’il peut proposer.

En tenant compte des difficultés financières et des nécessités de chaque établissement, il doit être capable de proposer un large choix correspondant aux attentes espérées.

Après tout, lorsque des vies sont en jeu, il n’y a pas de places pour de fausses économies, mais il faut aussi pouvoir adapter les offres sans imposer des packs trop chers et inadaptés.

La flexibilité dans l’installation de matériels

Trop modernes, certaines solutions vont venir se heurter à la réalité du terrain. Est-il possible d’installer une solution de ventilation dernier cri dans un bâtiment trop ancien ?

Probablement pas, les tuyaux et fils des nouvelles installations sont souvent cachés derrière les murs et cloisons, ce qui poserait un problème pour implémenter certaines solutions dans ce type de bâtiments. Il en est de même pour les plus vieux établissements, dont les conduits ne répondent plus aux critères fixés par les nouvelles normes.

Mais les fournisseurs peuvent, au lieu d’installer systématiquement des systèmes complexes, proposer des solutions adaptables. Il est important de rappeler que les pics de chaleur et de froid ne durent en général que quelques jours voire semaines.

Est-il donc nécessaire de débourser obligatoirement une somme pharamineuse dans un système CVC (Chauffage, Ventilation et Climatisation) qui sera finalement peu utilisé le reste de l’année ? Pour certains établissements, la question se pose.

Début juillet au Canada, plus de 70 personnes sont décédées à cause d’une vague de chaleur.

Depuis, les équipements des établissements de santé sont pointés du doigt. Le manque de solutions adaptées à ces pics de chaleur n’étant pas assez présentes selon bon nombre d’observateurs.

Des solutions pérennes existent, et des systèmes ponctuels sont aussi à portée de main, selon les besoins.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective