Climat: “le combat est gagnable”, assure le PM français à la COP25

Le Premier ministre français Edouard Philippe a affirmé lundi que la lutte contre le changement climatique était un “combat gagnable” à l’ouverture de la 25e conférence climat de l’ONU (COP25) à Madrid, plaidant pour des objectifs plus ambitieux.

“A côté de la tonalité sombre que nous devons développer, je crois qu’il faut aussi donner des motifs d’espoir à nos concitoyens car on ne livre jamais aussi bien un combat que lorsqu’on voit la possibilité du succès”, a affirmé M. Philippe lors d’une table ronde des chefs d’Etat et de gouvernement.

“Ce combat est gagnable”, a-t-il insisté, tout en soulignant qu’il fallait, “compte tenu des faits scientifiquement démontrés, que nous élevions le niveau d’ambition qui est le nôtre”.

Dans une tribune au Huffington Post publiée lundi, M. Philippe a par ailleurs mis en garde contre “l’effondrement (…) de nos volontés” dans la lutte contre le changement climatique, tout en affirmant que “l’humanité est loin d’avoir dit son dernier mot”.

“Le seul effondrement qui nous menace pour l’instant, c’est celui de nos volontés”, a souligné le Premier ministre français.

“Or, quand je vois la formidable mobilisation des jeunes générations, la rapidité de certains changements, l’importance que la préservation de l’environnement prend dans le débat public, je me dis que l’humanité est loin d’avoir dit son dernier mot”, a-t-il poursuivi.

Dans cette tribune, M. Philippe a rappelé avoir fait de “l’accélération écologique” l’un des thèmes de l’acte II du quinquennat du président français Emmanuel Macron, citant notamment la mise en place d’une convention citoyenne sur le climat dont les travaux sont en cours, ou les “milliers d’initiatives” prises par les collectivités.

“On trouvera toujours – et c’est normal – des personnes pour dire que +ce n’est pas suffisant+ ou que +cela ne va pas assez vite+. Mais ces initiatives publiques, privées, nationales, locales me font dire que la transition écologique est bien engagée dans la France de 2019, et que les Français peuvent en être fiers”, a insisté M. Philippe, en plaidant pour une “écologie souriante”, c’est à dire “non punitive et non culpabilisante”.

Les exhortations à agir vite et fort pour sauver l’Humanité des assauts du dérèglement climatique se sont multipliées lundi à l’ouverture de la COP25 à Madrid, qui risque toutefois de décevoir les attentes.

Le monde doit choisir entre l'”espoir” d’un monde meilleur en agissant maintenant de façon radicale, ou la “capitulation”, a notamment déclaré le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres.

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective