Climat: le japonais Marubeni fait un pas vers la sortie du charbon

La maison de commerce japonaise Marubeni a annoncé cette semaine un désengagement partiel de ses activités dans le charbon, une source d’énergie très polluante dans laquelle elle va cesser d’investir.

Le groupe explique dans un communiqué vouloir ainsi “contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique”.

“En tant qu’acteur mondial du secteur de l’énergie, Marubeni va réduire le volume de ses émissions de gaz à effet de serre de son portefeuille de production d’électricité”, en “réduisant de moitié d’ici à 2030 la capacité des centrales de charbon” dans lesquelles il a des intérêts (actuellement de 3 gigawatts).

Par ailleurs, la compagnie s’engage à ne plus investir dans de nouveaux projets, “un principe général” qui pourra cependant faire l’objet d’exceptions, et mettra à la place l’accent sur les énergies renouvelables.

“Etant donné que Marubeni est un des plus importants groupes” du secteur, “cet annoncement a une portée mondiale”, a réagi Tim Buckley, directeur de l’Intitute for energy economics and financial analysis (IEEFA), basé à Sydney.

“C’est un coup dur pour l’industrie du charbon”, s’est-il félicité, espérant que d’autres entreprises vont suivre son exemple, comme le sud-coréen Posco, l’allemand Siemens ou l’américain General Electric (GE).

Des organisations japonaises de défense de l’environnement ont également salué dans un communiqué “un grand pas en avant”, tout en appelant Marubeni à aller plus loin en annulant l’ensemble des projets en cours.

Le Japon, classé parmi les mauvais élèves de l’action climatique, finance généreusement des centrales de charbon à l’étranger et investit aussi sur son propre territoire pour compenser l’arrêt de nombreux réacteurs nucléaires après l’accident de Fukushima de mars 2011.

Le charbon représente 37% de la production électrique dans le monde mais il est, parmi les matières premières fossiles, celle qui émet le plus d’émissions de gaz carbonique (CO2), menaçant ainsi l’objectif de limiter la hausse des températures mondiales à 2°C figurant dans l’accord mondial de Paris signé en 2015 contre le réchauffement climatique.
si-anb/tes

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective