La Chine va doubler sa capacité d’énergie éolienne et solaire d’ici à 2025

La Chine a pour objectif de doubler sa capacité éolienne et solaire d’ici à 2025, selon une nouvelle feuille de route qui autorise également la construction d’un plus grand nombre de centrales électriques au charbon pour renforcer la sécurité énergétique.

Dans un document publié mercredi, le planificateur économique central du pays a déclaré que 33% de l’approvisionnement en électricité du réseau national proviendrait de sources renouvelables d’ici à 2025, contre 29% en 2020.

« En 2025, la production annuelle d’électricité à partir d’énergies renouvelables atteindra environ 3,3 trillions de kilowattheures… et la production d’énergie éolienne et solaire doublera », indique le plan.

Le premier pollueur mondial avait précédemment estimé qu’il devait doubler l’utilisation de l’énergie éolienne et solaire d’ici à 2030 pour tenir ses engagements dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat.

Ce dernier plan, s’il est mis en oeuvre, signifie que la Chine pourrait atteindre cet objectif plus tôt.

Mais le plan prévoit aussi que les énergies renouvelables couvriront « 50% de la croissance de la consommation d’électricité » d’ici à 2025, ce qui est inférieur aux précédentes estimations officielles et indique une plus grande marge de manoeuvre pour développer l’énergie provenant du charbon.

Pékin a accru sa dépendance à l’égard des centrales électriques au charbon ces derniers mois pour soutenir son économie en difficulté, alors que la guerre en Ukraine fait grimper les prix mondiaux de l’énergie.

La Chine est le plus grand producteur d’énergie renouvelable au monde. Elle a accéléré ses investissements dans les projets solaires et éoliens afin de lutter contre la pollution intérieure qui, selon les chercheurs, tue plusieurs millions de personnes chaque année.

Les investissements dans l’énergie solaire ont presque triplé au cours des quatre premiers mois de l’année par rapport à la même période l’année précédente pour atteindre 29 milliards de yuans (4 milliards d’euros), selon les données de l’Administration nationale de l’énergie.

Mais le pays brûle toujours la moitié du charbon utilisé dans le monde chaque année pour alimenter son économie.

La semaine dernière le Premier ministre Li Keqiang a déclaré que le charbon était à la base de la sécurité énergétique du pays, et la banque centrale a approuvé un crédit de 15 milliards de dollars pour financer l’extraction du charbon et les centrales au charbon.

commentaires

COMMENTAIRES

  • L’augmentation faramineuse du prix des matieres premieres necessaires aux renouvelables qui va, parait-il, mettre un coup d’arret décisif aux renouvelables en Europe et, toujours parait-il, surtout en France, semble n’avoir d’effet que chez nous…. enfin, dans les médias de chez nous !

    Répondre
  • Vu leur développement impressionnant en hydraulique de ces dernières années, un développement massif d’ENRi est cohérent…
    Toutefois, le développement du Charbon qui continue et est bien mentionné, montre que les ENRi même à Méga échelle sont encore faibles pour alimenter un pays industriel…

    Leur programme nucléaire est aussi à ses balbutiements et devrait devenir colossal. A quand la Chine première puissance mondiale du Nucléaire !?
    Avec de l’Hydraulique, des ENRi et du Nucléaire, la Chine va réduire drastiquement ses émissions de CO2 par Unité de PIB produite prochainement et surtout par unité de PIB/habitant… Les Chinois sont toujours moins émetteur et de loin que les Américains et les Allemands par habitant…

    Répondre
  • APO qui ne se sort jamais de la désinformation permanente et des blablas stériles et qui préfère critiquer ceux qui agissent et s’en sortent pour ne pas parler de notre merde en France
    et la France toujours en retard sur l’Avenir
    Les énergies renouvelables allègent la facture des importations de gaz et de pétrole de la France
    https://www-lesechos-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.lesechos.fr/amp/1410654?
    Les énergies renouvelables allègent la facture des importations de gaz et de pétrole de la France
    Selon l’Ademe, l’agence de la transition écologique, le déploiement des énergies renouvelables a fait réaliser à l’Hexagone une économie de 22 milliards d’euros sur ses achats de gaz et de pétrole de 2000 à 2019.

    Répondre
    • Oui, vous avez raison les ENRi ont allégé la facture sur les Fossiles, mais également alourdies la Dette de l’état in fine (via les subventions…).
      Ce n’est pas un investissement ridicule (aux 2 sens du terme), mais 22 milliards sur 20 ans, même si aujourd’hui cela doit représenter 2 milliards par an, cela ne couvre pas l’envol des Fossiles…
      Faut continuer sur les ENRi, mais ce sera très loin de suffir !!!

      Encore merci pour cette annonce de Régie publicontaire !

      Répondre
        • @Régis,

          Comment expliquez-vous les prix de Marché actuels sur l’électricité !?
          Entre les prix de l’Arenh (qui soit-disant couvre le Nucléaire) et les ENRi à bas prix, ne devrions-nous pas avoir un prix autour de 60 Euros du MW.h !?
          Pourquoi 230 Euros/MW.h ??? Et qui finira par payer la facture ???

          Répondre
        • @Régis,

          Et ces sommes (récupérées par l’état) sont déjà dépensé en quelques mois pour des subventions aux prix de l’énergie diverse (aide aux carburants, etc…). C’est le prix du Gaz élevé qui permet cet effet de prix sur les ENRi (ce qui est bien d’ailleurs), ais entraine des dépenses de l’état dans de nombreux autres secteurs…
          EDF qui est en train de sombrer financièrement sous la pression de Bruxelles et le « laisser-aller » français, cela va couter cher à l’état aussi…

          En Chine, ils savent faire des politiques planifiées efficaces (depuis 30-40 ans , avant c’était la déroute!) et ne confondent pas vitesse et précipitation…
          En 2035, le mix électrique chinois pourrait réserver des surprises à beaucoup de monde en terme de g.CO2/kw.h !!! Les Allemands risquent de se faire doubler dans la route vers un Mix décarboné avant 2050 !!!

          Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective