blockchain-jpg

La blockchain pour mieux gérer l’électricité renouvelable

Article publié par The Agility Effect, site partenaire 

 

En Allemagne, deux entreprises s’allient pour développer une distribution d’énergie optimisée issue du solaire et de l’éolien à partir de la technologie blockchain.

 

Pour éviter les embouteillages sur les réseaux électriques, Sonnen, une société allemande spécialisée dans l’installation de systèmes de production d’énergie dans les foyers et les petites entreprises, envisage d’utiliser la technologie blockchain pour mieux organiser la distribution d’énergie renouvelable comme le solaire et l’éolien, deux sources d’énergie par nature discontinue.

Elle  a conclu à cet effet un partenariat avec le néerlandais Tennet, gestionnaire de réseau implanté en Allemagne où il utilise les accumulateurs d’électricité domestiques.

Les deux entreprises vont utiliser l’écosystème blockchain d’IBM basé sur le projet Hyperledger Fabric de la Fondation Linux.

« Le chaînon manquant »

Pour Tennet TSO, la blockchain constitue aussi une source d’économies dans la mesure où elle permet de « réduire le recours aux systèmes coûteux de stabilisation du réseau, comme l’outil de régulation des parcs éoliens. »

Enfin, estime Urban Keussen, cette technologie de gestion de l’électricité devrait aussi avoir un effet sur les pertes en ligne du réseau dans la mesure où l’usage local de l’électricité renouvelable produite localement, optimisé par la blockchain, devrait se traduire par un moindre transport massif d’énergie d’une région à l’autre.

Avec la blockchain, Sonnen et Tennet se proposent de contribuer à la réduction des coûts d’exploitation particulièrement élevés en Allemagne, mais aussi d’introduire de nouvelles méthodes de gestion des réseaux pour l’ensemble des opérateurs.

« Cette technologie est particulièrement adaptée à la gestion d’une production irrégulière comme celle du solaire et de l’éolien, estime Urban Keussen, CEO of TenneT TSO, une filiale de TenneT.

Par sa capacité à gérer de façon autonome et décentralisée un système hybride, mêlant des centrales électriques et des microgrids, la blockchain devrait en effet être un élément de la réponse des réseaux centralisés confrontés à la nécessité d’intégrer le renouvelable, comme l’écrivent deux experts du cabinet Oliver Wyman dans la Harvard Business Review (« How Utilities Are Using Blockchain to Modernize the Grid »).

 

————

Un article de notre partenaire     

www.theagilityeffect.com se concentre sur ce qui peut accélérer, faciliter, concrétiser les promesses de la transformation numérique et de la transition énergétique.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective