Autriche: un plan d’urgence pour réduire la dépendance au gaz russe

L’Autriche a présenté mercredi un plan d’urgence visant à faire passer rapidement de 80% à 70% la part du gaz qu’elle consomme en provenance de Russie, afin de prévenir toute éventuelle coupure, un tournant pour ce pays aux forts liens industriels avec Moscou.

« Les mesures vont réduire fortement notre dépendance au gaz russe », a déclaré aux journalistes la ministre écologiste en charge de l’énergie Leonore Gewessler.

Pour la première fois, l’Etat va constituer une réserve stratégique avec du gaz non russe accessible aux entreprises, permettant de couvrir la consommation totale du pays durant deux mois d’hiver.
Il va en outre imposer le remplissage de toutes les installations jusqu’ici inutilisées.

Il n’est « plus acceptable » que la filiale de Gazprom, GSA, ne stocke pas, a souligné Mme Gewessler. « Si Gazprom ne fait rien », d’autres fournisseurs alternatifs « auront accès » aux infrastructures. « C’est absolument justifié ».

Les réserves allouées à Gazprom dans le centre de Haidach près de Salzbourg, l’un des plus importants d’Europe centrale, sont actuellement vides.

Jusqu’ici raccordés au réseau allemand, Haidach et les autres réservoirs seront par ailleurs reliés au réseau autrichien « afin de garantir que les clients domestiques pourront être approvisionnés » si besoin.

L’Autriche faisait état mercredi d’un taux de stockage de 26%, pour une capacité totale de 95,5 Térawatts-heure, supérieure à la moyenne européenne et à sa consommation annuelle (89 TWh/an).

L’objectif est d’arriver à « au moins 80% avant le début de la prochaine saison de chauffage », a précisé le gouvernement dans un communiqué.

L’ensemble des mesures doivent être adoptées dans les prochains jours à la majorité des deux tiers sous forme d’amendements à la loi existante.

Cette annonce constitue un virage stratégique pour ce pays riche de 9 millions d’habitants non membre de l’Otan, qui a bâti son succès industriel sur des liens privilégiés avec la Russie.

L’Autriche a été le premier pays occidental à signer un contrat de livraison de gaz avec l’URSS dès 1968 et les importations, bon marché, ont continué à augmenter ces dernières années malgré l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Le groupe autrichien OMV a renouvelé en 2018 son contrat de livraison avec Gazprom jusqu’en 2040.

Moscou a déjà coupé le gaz à la Pologne et à la Bulgarie, qui ont refusé de payer leurs factures en roubles comme l’exigeait le Kremlin en réponse aux sanctions de l’UE suite à l’invasion de l’Ukraine.

L’Union européenne a demandé à ses États membres de réduire leur dépendance d’ici à 2027.

commentaires

COMMENTAIRES

  • L’Autriche est un bel exemple de pays cadenassé par sa dépendance au Gaz Russe et sans solution de court terme…

    Répondre
  • Personne, aucun pays, n’a de solution de court terme quand on doit se passer brusquement d’un fournisseur.
    On n’est pas sur la place du marché du village, on parle de pays !

    Répondre
    • @Serge,

      Ce n’est pas faux, quoique contestable sur le Gaz pour la France (sauf impact majeur sur le Prix et là ça va « piquer » pour beaucoup de personnes l’hiver prochain…) vu les proportions de Gaz russes relativement réduites (20% maxi avec des imports russes de GNL donc remplaçables…) et nos interconnexions gazières avec l’Espagne qui a des capacité inutilisées en GNL…

      Cette « leçon » est à retenir pour la filière PV et le gros (mais alors Très Gros) Fournisseur Chinois (un Pays « stable », « ouvert » et « sur »).

      Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective