Des associations s’inquiètent d’une remise en cause de la rénovation thermique des logements

Soixante associations de défense de l’environnement et de solidarité sociale ont mis en garde contre une possible exclusion de l’obligation de rénovation énergétique des logements dans la future loi sur le climat.

Dans une lettre adressée vendredi à Emmanuel Macron, les signataires, dont Nicolas Hulot, ex-ministre de l’Environnement, ont appelé au maintien de cette obligation, qui est l’une des propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC).

Selon eux, “exclure, comme cela est proposé par certains ministères, l’obligation de rénovation globale du projet de loi viderait ce texte de son ambition sociale et climatique”.

La CCC, établie en 2019, s’était prononcée pour une rénovation énergétique obligatoire d’ici à 2040.

“La nécessité d’aller deux fois plus vite sur la rénovation énergétique (…) est largement documentée, notamment par le Haut Conseil pour le Climat (HCC)”, rappelle la lettre.

Mardi, le HCC avait affirmé que la France était à la traîne en matière de décarbonation du bâtiment et donc de son objectif de neutralité carbone en 2050.

Les signataires rappellent que “28% de nos émissions de gaz à effet de serre proviennent en effet des bâtiments” et qu'”en moyenne, les dépenses pour se chauffer sont 50% plus importantes que celles causées par nos déplacements”.

Sont pointées du doigt notamment “les passoires énergétiques”, soit des logements particulièrement énergivores et souvent précaires.

“Monsieur le Président, vous vous étiez engagé à faire disparaître les 5 millions de passoires énergétiques d’ici 2025. Force est de constater que les milliards du Plan de relance n’y suffiront pas”, soulignent les signataires. Ils faisaient référence au plan de 100 milliards d’euros, dont 30 sont affectés à la “relance verte”.

“Le défi qui nous attend est bien plus grand: l’ensemble du parc de logements doit être rénové en moyenne à niveau BBC (bâtiment à basse consommation, ndlr) d’ici 2050”, rappellent les associations.

Les signataires, dont le Secours Catholique, la Fondation Abbé Pierre ou encore “France Nature Environnement”, rappellent que “pour au moins 6,7 millions de personnes, le reconfinement est synonyme de froid et de privation”.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    J’ai acheté dans mes moyens (c’est–à-dire pas cher) une maison ancienne dont j’ai isolé simplement (mais efficacement) voici plus de vingt ans une seule grande pièce qui me sert de studio, et ce sans suivre une norme particulière.
    Comme elle est bien isolée cependant, un convecteur de 800 W suffit même en plein hiver ; je n’ai pas besoin de chauffage central. L’ordinateur, la kitchenette-placard, l’éclairage et mon métabolisme complètent le convecteur. Quinze degrés me suffisent. 300 euros annuels de consommation pure.
    Il en résulte que le jour de l’obligation d’isoler tout aux normes et de mettre un chauffage central aux normes, deux choses dont je n’ai pas besoin, et que je ne risque pas d’amortir de mon vivant en grattant sur 300 euros annuels, je serai dans la . . . . . puisqu’en achetant une bicoque à 45 000 roros je n’avais évidemment pas de reste de quoi la payer une seconde fois en la mettant à des normes dont je n’ai pas besoin.
    Je ne suis sûrement pas le seul ; qu’on songe aux ruraux qui ont hérité leur maison et la chauffent au bois qu’ils coupent eux-mêmes dans leur propre taillis.

    Alors pour les associations attristées dont parle l’article, je pleurerai une autre fois

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective