Alstom annonce un contrat de 1,4 md EUR pour des trains régionaux au Danemark

Alstom a remporté une commande de 1,4 milliard d’euros pour fournir 100 trains régionaux à la compagnie danoise des chemins de fer DSB, a annoncé jeudi le constructeur français, évoquant “le plus gros contrat ferroviaire de l’histoire du Danemark”.

Cette commande ferme, qui comprend l’entretien complet des rames pendant quinze ans, s’inscrit dans un contrat-cadre d’une valeur totale de 2,6 milliards d’euros, avec en option la fourniture de 50 trains et quinze années de maintenance supplémentaires, selon Alstom.

Les chemins de fer danois se sont lancés dans un grand plan d’investissement, et “nous pensons que (…) la flotte dont ils ont besoin est bien celle qui est prévue dans le contrat-cadre”, c’est-à-dire 150 rames à terme, a indiqué à l’AFP Gian Luca Erbacci, le président d’Alstom Europe.

“La base de 100 trains est déjà un lot remarquable”, a-t-il relevé, ajoutant que la levée des options “dépendra beaucoup d’Alstom” et de sa capacité à satisfaire son client danois.

“C’est un marché très important pour nous”, les contrats de plus d’un milliard d’euros étant plutôt rares, a-t-il souligné.

Alstom était essentiellement opposé au constructeur suisse Stadler et à l’allemand Siemens, selon lui.

Les 100 trains électriques baptisés “Fremtidens Tog” (trains du futur), qui seront fabriqués dans l’usine d’Alstom à Salzgitter en Allemagne, doivent être livrés entre fin 2024 et 2029.

Les DSB ont choisi une déclinaison du modèle Coradia Stream d’Alstom –vendu à près de 400 exemplaires en Italie, au Luxembourg et au Pays-Bas– capable de rouler à 200 km/h, adapté aux conditions locales.

“On est dans le haut de gamme du produit au niveau de la qualité, des finitions, de l’aménagement intérieur et du confort des passagers”, a noté M. Erbacci.

Présent au Danemark depuis 1999, Alstom y a déjà livré plus de 520 trains et travaille actuellement à l’installation d’un système de signalisation embarqué répondant aux standards européens ERTMS (pour “European Rail Traffic Management System”, système européen de gestion du trafic ferroviaire).

Plus généralement, “le marché est positif” en Europe, même s'”il n’y aura pas que des contrats d’un milliard” d’euros, a relevé le responsable, citant la Scandinavie, l’Europe de l’Est, l’Italie, l’Espagne, la Belgique ou le Royaume-Uni.
liu/ico/els

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective