Allemagne : les stocks de gaz tombés à un niveau « inquiétant » (ministère)

Le niveau des réserves de gaz en Allemagne, particulièrement scruté dans le contexte des tensions avec la Russie, est récemment descendu à un niveau « inquiétant », a indiqué mercredi une porte-parole du ministère de l’Économie et du Climat.

« Nous surveillons la situation des niveaux de stockage et elle est certainement inquiétante », a déclaré la porte-parole lors d’une conférence de presse du gouvernement, notant que les stocks étaient tombés à 35-36%, contre 40% il y a peu, et 82% en 2020, à la même période.

La question de savoir si les réserves de gaz seront suffisantes pour passer l’hiver en Allemagne alimente les titres de la presse depuis plusieurs semaines, à mesure que se durcit le bras de fer sur l’Ukraine entre la Russie, l’Europe et les États-Unis.

Plus de 55% des importations allemandes de gaz viennent de Russie, un chiffre en hausse de 15 points depuis 2012, alors que les livraisons à l’Europe sont devenues un outil de pression pour Vladimir Poutine.

Jusqu’ici, le gouvernement d’Olaf Scholz a toujours affirmé que « l’approvisionnement était assuré » en Allemagne et qu’il n’y avait pas de risque de pénurie.

Or, selon un rapport du ministère de l’Économie et du Climat, une réserve de 40% ne permettrait de faire face qu’à sept jours de températures polaires.

« Si le conflit en Ukraine s’aggrave et que la Russie arrête effectivement les livraisons à l’Allemagne, nous serions confrontés à une nouvelle crise du gaz. En conséquence, les prix du gaz continueraient d’augmenter – et avec eux les coûts pour les consommateurs et l’économie dans son ensemble », avertissait l’institut économique berlinois DIW dans une note fin janvier.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Bonjour,
    Avec pour l’éolien 64 GW de puissance installée et pour le solaire 58,4 GW de puissance installée soit 122.4GW au total, les Allemands ne devraient pas se faire de soucis. Comme aujourd’hui leur consommation n’est que de 80 GW.
    En fait les Allemands commencent à s’apercevoir que les 3/4 du temps il n’y a pas de vent ou de soleil, ainsi les 122.4 GW ne produisent rien ou presque ! Les 3/4 du temps il leur faut absolument du charbon et du gaz.
    L’éolien et le solaire sont des investissements en double. CQFD

    Répondre
  • Pour les 50 surgénérateurs, il faudrait déjà être capable d’en faire un dont le facteur de charge ne soit pas du dixieme de celui d’une éolienne

    Répondre
  • Non seulement les allemands poursuivent une politique absurde qui es dans l’impasse, mais ils veulent avec arrogance l’imposer aux autres! Cette crise pourrait elle les ramener à plus de modestie et de réalisme?

    Répondre
  • @SR: oui, la France est dans une situation critique.
    A qui la faute ? En grande partie à la direction de la filière nucléaire.
    Il y a eu seulement 4 réacteurs de pallier N4 qui ont été assez long à construire, mais qui ont généré une certaine expérience.
    Au lieu de continuer simplement sur ce modèle, la France a voulu en construire un nouveau, toujours plus puissant, plus complexe. On voit le résultat.
    Pendant ce temps, d’autres pays ont avancé dans les ENR en diminuant fortement leur consommation de fossiles et avec des solutions de flexibilité et de stockage en vue, outre les STEP: batteries, hydrogène, stockage cryogénique (?).

    Répondre
    • @Marc
      Si ça marche si bien pourquoi les Allemands s’inquiètent – ils autant pour leur réserve de gaz ?

      Répondre
      • La ménagere allemande depuis sa cuisine ne s’inquiete pas plus que la ménagere française de savoir que le parc de réacteur est en train de montrer sa dangerosité.
        Les Journalistes allemands qui ont besoin de faire le buzz on trouvé un bon sujet, ceux de France ont ordre de la fermer sur les problèmes du nucléaire au moment ou Macron va en parler en bien

        Répondre
    • Cochelin ne vous inquiétez surtout pas pour eux car ils ont accélérer le développement des ENR pour justement devenir indépendant et ils continuent quand même de dépanner la France comme ils le font déjà depuis des années qui continue de s’enfoncer toujours plus dans la pollution et la production de déchets ultimes …

      Répondre
    • Cochelin vérifiez que les exportations de l’Allemagne vers la France sont plus importantes que leurs importations .. et postez nous les chiffres de 2021..

      Répondre
    • Bien sur puisque d’une seconde à l’autre il ne s’agit pas de quantité mais bien de puissance injectée.
      La suite de votre message est d’autant plus anachronique que vous dites que cela représente peu par rapport à la consomation annuelle de TWh.
      Quand ce qui vous arrange c’est les quantité on n eparle plus que de Wh et quand ce qui vous arrange c’est la puissance on ne parle plus que de watts.
      Mais quand nous risquons le blackout comme en ce moment ce n’est pas la quantité échangée avec l’Allemagne dans l’année qui est importante, c’est bien comme dans le sujet évoqué ici la puissance qu’ils nous envoient qui se chiffre en GW et qui évite l’écroulement de notre réseau sousalimenté par le nucléaire avec 13 réacteur à l’arret aujour’d’hui, 14 hier soit le quart du parc !

      Répondre
  • La situation n’est pas très rassurante en Allemagne. L’Allemagne a aussi besoin de la France, et les défis sont gigantesques.. « La question clé pour moi est la suivante : pouvons-nous devenir climatiquement neutres sans énergie nucléaire ? La République fédérale d’Allemagne agit de manière schizophrénique sur cette question: d’ici la fin de l’année, toutes les centrales nucléaires allemandes doivent être fermées. Jusqu’à présent, cependant, le gouvernement n’a eu aucune inhibition quant à l’importation d’énergie nucléaire de France. Rien qu’en 2020, un total de 14 milliards de kilowattheures ont été injectés dans le réseau allemand à partir de Français centrales nucléaires. Prenons l’exemple du printemps 21 dernier : c’était tout simplement du vent bas. En conséquence, un tiers de moins d’électricité provenait de l’énergie éolienne. Les sources d’énergie conventionnelles, le charbon, le gaz et l’énergie nucléaire, dominaient. » https://www1.wdr.de/nachrichten/samstagskolumne-neues-jahr-fortschritt-energiewende-sina-100.html

    Répondre
    • Cessez de baver sur l’Allemagne, ces schizophènes comme vous dites…. ils nous sortent du trou dans lequel on s’est mis avec le nucléaire dès que le vent se calme dans les Hauts de France et le Grand Est. Vous êtes de plus en plus minable Cochelin dans votre mégalomanie nucléaire.
      Et votre question stupide : Peux t-on se passer du nucléaire ? Mais vous n’avez toujours pas compris depuis qu’on vous le dit qu’il faudra bien que le monde entier s’en passe et plus on y recours plus vite il faudra s’en passer c’est comme ça pour tout ce que l’on sort de la Terre. Il est urgent de changer de fournisseur et de cesser de faire l’autruche en croyant qu’une série de miracles va se produire et tout arranger pour nos efants et petits enfants…. Les dodos ont disparus de la planète parce qu’ils attendait qu’un miracle transforme la société humaine en gentils animaux….. vous voulez d’autres métaphores ?

      Répondre
      • Ils nous sortent du trou de temps en temps grâce à leur important parc thermique à flamme que nous avons choisi, en France, de nous débarrasser. C’est un choix politique différent des deux côtés.

        Répondre
        • Cochelin encore et toujours toujours avec votre désinformation pour gogos alors que c’est bien la France qui a redémarré les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de notre merde polluante de nucléaire … c’est bien la France qui vient de nouveau de se faire condamner pour son inaction contre la pollution, que c’est bien EDF qui est de plus en plus souvent condamner par les tribunaux et que c’est bien de notre santé qu’il s’agit…

          Répondre
        • Reconnaître que l’Allemagne nous srt de la mouise avec son eolien vous arracher ait le foie Cochelin… Vous ne pourrez plus nier dans quelques années quand ils auront cesser totalement l’usage du charbon…. Profitez en, ne trompez que vous même.

          Répondre
  • Cochelin encore et toujours vos inepties récurrentes alors que l’on vous a déjà prouve le contraire avec le réel du terrain RE : à propos de vos vieux canulars récurrents sur l’Allemagne qui a même accéléré le développement des ENR suite aux dernières catastrophes climatiques et aux élections … alors que c’est bien la France qui vient de nouveau de se faire condamner pour son inaction contre la pollution, que c’est bien EDF qui est de plus en plus souvent condamner par les tribunaux et que c’est bien de notre santé qu’il s’agit… QU’ILS CONTINUENT DE DEPANNER LA FRANCE COMME ILS LE FONT DEPUIS DES ANNEES eux agissent et se sortent de la pollution , des déchets ultimes, des GES , du Co² … grâce aux ENR voila les résultats obtenus en 2020 … https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/273208509_10228406221605505_467465134962103753_n.jpg?_nc_cat=108&ccb=1-5&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=hz9phMrF84oAX-jyoC8&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=00_AT8C8iANA3QPDLEPMNjHfCdMtGPSSYtocNxazzBRWHzdZg&oe=62059366

    Répondre
  • L’Allemagne dépanne la France depuis des années. J’en conviens. L’inverse est vrai aussi. Mais tous les pays, sans exception, échangent et se dépannent avec ou chez leurs voisins. Lorsque la France exporte, c’est de l’électricité très peu carbonée. Losque l’Allemagne exporte, c’est une électricité très carbonée, au moins 8 fois celle de la France, du à son important parc fossile. Mix pour l’année 2021 : https://energy-charts.info/charts/energy_pie/chart.htm?l=fr&c=DE&interval=year&year=2021&source=total

    Répondre
    • Cochelin toujours avec votre désinformation et vos chiffres tronques au départ et obsolètes qui ne prennent pas en compte la vrai pollution et les GES que nous subissons tous les jours depuis plus de 60 ans .. en réalité lorsque la France produit de moins en moins vu l’intermittence de notre nucléaire … avec notre merde elle pollue et produit toujours plus de déchets ultimes que nous allons laisser égoïstement à toutes les générations future

      Répondre
    • C’est faux, les volumes d’exportation de l’Allemagne se font essentiellement lorsque l’éolien est suabondant et le prix de leur électricité bas.
      Vous ne sab’vez pas quoi faire pour financer et reconnaître que l’Allemagne nous aide bien. Plus que l’inverse.

      Répondre
  • Mais leur électricité encore très carbonée, malgré leur éolien. Et ils exportent souvent, même avec peu d’éolien.

    Répondre
    • Cochelin … ben oui ils exportent même avec peu d’éolien en attendant que l’Hydrogène à base d’ENR leur servent aussi de stockage par exemple … RE : à propos de vos vieux canulars récurrents sur l’Allemagne qui a même accéléré le développement des ENR suite aux dernières catastrophes climatiques et aux élections … alors que c’est bien la France qui vient de nouveau de se faire condamner pour son inaction contre la pollution, que c’est bien EDF qui est de plus en plus souvent condamner par les tribunaux et que c’est bien de notre santé qu’il s’agit… QU’ILS CONTINUENT DE DEPANNER LA FRANCE COMME ILS LE FONT DEPUIS DES ANNEES eux agissent et se sortent de la pollution , des déchets ultimes, des GES , du Co² … grâce aux ENR

      Répondre
  • Je vous rappelle que les échanges entre pays sont appelés à se développer intensivement dans les années à venir et qu’il ne sert à rien d’ergoter indéfiniment, comme vous le faites souvent, sur les capaciés de la France. Jusqu’à maintenant, la France reste le plus gros exportateur d’électricité faiblement carbonée en Europe. Le reste n’est que du bla-bla. https://www.touteleurope.eu/economie-et-social/electricite-comment-les-pays-europeens-sont-ils-connectes-entre-eux/

    Répondre
    • Cochelin rappel des faits Le reste n’est que du bla-bla: la France est championne de la pollution et de la production de déchets ultimes .. et vous parliez d’indépendance énergétique de la France et maintenant d’échange internationaux alors que nos importations chutent ? et une fois de plus : l’important c’est l’énergie pas que l’électricité …

      Répondre
    • Jusqu’à présent la France n’a à vendre d’électricité que le nuit car le nucléaire n’etant pas pilotable (vantardise historique du nucléaire) il ne sait pas quoi faire de sa production la nuit.
      Et aussi jusqu’à présent le plus gros exportateur qu’est la France est un gros client de l’Allemagne tous les jours et depuis toujoutrs et notamment en journée lorsque ses ressources propres ne permmettent pas de répondre à ses propres besoin.
      Alors cessez de critiquer celui qui nous sauve régulierement du blackout au moment le plus important

      Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective