Akon poursuit son projet d’électrification de zones rurales en Afrique

L’artiste Akon, d’origine américano-sénégalaise et de son vrai nom Alioun Badara Thiam, est à la tête d’un projet intitulé « Akon Lighting Africa » d’électrification de certains secteurs ruraux situés dans dix pays d’Afrique. Le projet ambitionne d’électrifier près d’un million de ménages. Ces derniers jours, après s’être rendu dans le village d’Avlo, au Bénin, le chanteur a poursuivi son périple à proximité de Libreville, la capitale du Gabon. 

Le chanteur américano-sénégalais Alioun Badara Thiam, plus connu sous le pseudonyme d’Akon est engagé depuis 6 mois dans un projet d’électrification de différentes zones rurales situées dans 10 pays d’Afrique.

C’est dans le cadre de ce projet « Akon Lighting Africa » qui vise à électrifier un million de ménages africains grâce à l’énergie solaire que le chanteur a engagé depuis six mois une tournée digne de celle d’un chef d’Etat en allant à la rencontre de responsables politiques ou de membres d’associations dans plusieurs pays.

Akon est arrivé le 28 octobre au Bénin, où il a été accueilli par des membres du réseau mondial Give1Project (créé par le sénégalais Thione Niang) d’engagement de jeunes pour lutter contre la faim ou en faveur de la santé, par exemple. L’ONG est partenaire du projet. La visite d’Akon au Bénin s’est poursuivie avec la rencontre de différentes personnalités, des responsables d’ONG et des jeunes béninois.

Cette visite au Bénin a également été l’occasion pour le chanteur de procéder à la réception de matériels dans le village d’Avlo, où a débuté l’expérimentation du projet.

A son arrivée le 31 octobre à Libreville, au Gabon, Akon s’est rendu dans le village Akoubougou avec le Ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Désiré Guedon, ainsi que le chef du village électrifié. Le chanteur a profité de cette visite pour rappeler l’impact de l’électrification sur l’accès à la santé et à l’éducation notamment.

L’installation de panneaux solaires pour subvenir aux besoins en électricité permet également aux villages une plus grande autonomie quant à la production et à la distribution de l’énergie. Le village Akoubougou a bénéficié de l’installation de 5 panneaux solaires pour l’éclairage public ainsi que de 96 kits solaires constitués chacun de 2 ampoules et d’une recharge pour téléphone.

Les pays concernés par le projet sont, outre le Bénin et le Gabon : le Sénégal, la Guinée Conakry, la Sierra Leone, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Congo, le Niger, et la Guinée Equatoriale. Akon a également annoncé vouloir combiner son projet d’électrification à de nouveaux projets de développement de la sécurité alimentaire (« Akon Funding Africa ») et de l’éducation.

Crédit photo : Wegmann

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective