Air Liquide: nouvelle gouvernance dès juin 2022, Benoît Potier proposé pour rester président

Le groupe de gaz industriels Air Liquide a annoncé mercredi une nouvelle structure de gouvernance avec la dissociation à partir de juin 2022 des fonctions de directeur général et de président du conseil d’administration, occupées par Benoît Potier depuis 2006.

François Jackow, 52 ans, devrait être nommé directeur général et succéder ainsi à Benoît Potier, 64 ans, dont le mandat de président du conseil d’administration sera proposé au renouvellement en mai 2022, précise le groupe dans un communiqué.
Le conseil d’administration s’est réuni mardi pour examiner le plan de succession à la tête du groupe, sur lequel le comité des nominations et de la gouvernance planchait depuis « plus de deux ans », Benoît Potier s’approchant de l’âge limite (65 ans) pour occuper la fonction de PDG.

François Jackow, qui a rejoint Air Liquide en 1993 et faisait office de favori, est actuellement directeur général adjoint et supervise notamment les pôles Europe Industries, Europe Santé, et Afrique-Moyen-Orient-Inde
Dans son communiqué, Air Liquide se réjouit de conserver « le bénéfice de l’expérience réussie de Benoît Potier dans les deux fonctions et de son attachement aux valeurs du groupe qu’il dirige depuis 20 ans et préside depuis 15 ans ».

Sous son mandat, Air Liquide a plus que doublé de taille et sa capitalisation a été multipliée par cinq, précise le groupe, rappelant son positionnement récent sur « des marchés d’avenir » comme la santé, le numérique et la transition énergétique avec l’hydrogène.

« Avec ce changement de gouvernance qui combine continuité et renouveau, le groupe entame un nouveau chapitre de son histoire qui coïncide avec le lancement de notre nouveau plan stratégique qui sera présenté en mars 2022 », a déclaré Benoît Potier, cité dans le texte.

Air Liquide a bénéficié d’une forte reprise au troisième trimestre, avec un bond de 17,2% de ses ventes portant à 9,4% la hausse du chiffre d’affaires sur les neufs premiers mois de l’année, marqués par de gros investissements dans l’hydrogène et la transition énergétique.

Air Liquide prévoit d’investir au total environ 8 milliards d’euros dans l’hydrogène bas carbone d’ici à 2035.
mdz/mch/oaa

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective