Agriculture et panneaux solaires: une charte avec EDF pour encadrer les futures installations

Installer des panneaux solaires sur des terres agricoles? “Oui”, mais pas n’importe comment, disent le syndicat FNSEA, les chambres d’agriculture et l’opérateur EDF Renouvelables dans une charte signée mardi.

“Développement, oui, mais cadré” pour concilier production d’énergie, préservation du foncier et de l’activité agricole, a résumé la présidente de la FNSEA Christiane Lambert, à l’occasion de la signature de cette charte de bonnes pratiques.

Pour “tout projet de production d’électricité photovoltaïque envisagé sur des terres agricoles”, le document préconise “en amont de toute étude préalable” la mise en place d’un comité de suivi à l’échelon local entre opérateur, chambre d’agriculture et syndicats agricoles.

La commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers (CDPENAF), qui associe Etat, collectivités, professions agricoles et forestières, etc., devra émettre un avis.

La charte prône “la réversibilité totale de l’installation, avec utilisation d’ancrages sans béton ou l’engagement de l’opérateur de les enlever en fin d’exploitation”, ainsi que la remise en état des terrains.

“On a vu dans quelques endroits se développer de très gros projets, très consommateurs de terres agricoles”, a déploré le président des Chambres d’agriculture Sébastien Windsor, qui insiste pour que les panneaux solaires soient prioritairement installés sur les toits des bâtiments agricoles.

Mais préserver le foncier “ne veut pas dire bloquer tous les projets” ayant une emprise au sol, a-t-il poursuivi. Il cite en exemples les technologies permettant de concilier production d’énergie et alimentaire, à l’instar de l'”agrivoltaïsme”, panneaux permettant de protéger les cultures du soleil, des excès d’eau, de servir de support à des filets anti-grêle ou de faire de l’ombre aux poules élevées en plein air.

Dans sa Programmation pluriannuelle de l’énergie, la France prévoit 40% d’électricité d’origine renouvelable d’ici 2030. Pour cela, elle vise 35 à 44 gigawatts (GW) de capacités photovoltaïques installées en 2028, contre 10 GW aujourd’hui.

“Le solaire en France (…) doit être multiplié par quatre en une dizaine d’années”, a souligné mardi le PDG d’EDF Renouvelables, Bruno Bensasson.

Confronté à un enjeu foncier, le secteur “cherche 15, 20.000 hectares de terres agricoles” parmi les 30 millions d’hectares aujourd’hui dédiés à cette activité. “Cela paraît possible mais si on veut le faire en bonne intelligence, il faut se parler”, a fait valoir M. Bensasson.

Selon un rapport parlementaire, le secteur agricole représente à ce jour 13% de la production solaire photovoltaïque.
myl/cho/kd/spi

commentaires

COMMENTAIRES

  • Il ” à jamais été question d’utiliser pour y mettre des ppv des surfaces au sol qui pouvaient etre utilisées de façon plus rentables d’une autre façon. Il y a déjà assez d’anciennes décharges interdites de tous usage autre que d’y planter des ppv en France.

    Répondre
  • Les affairistes de la production électrique sont bien décidés à tous les abus , Après les espaces patrimoniaux ils visent les terres agricoles :15 à 20000 hectares !

    Répondre
    • Vous avez vraiment décidé de dire n’importe quoi du moment que c’est une production électrique qui fait de l’ombre au nucléaire. La plupart des fermes solaires au sol que je connais sont sur des terrains d’anciennes mines ou décharges qui sont interdits de culture autant que de construction. Heureusement que les fermes PPV sont là pour les valoriser.

      Répondre
    • Sans parler des forêts avec un projet au sud de Bordeaux impliquant 1000 hectares de “défrichement” dont “quelques” tres beaux pins des landes. Folie totale !!

      Répondre
      • La folie c’est de laisser les forêts pourrir de leur belle mort et non pas un projet dont l’autorisation de faire est subordonnée au replantage d’une surface équivalente, c’est d’ailleurs ce que font les exploitants forestiers, mais ceux là en plus fourniront des électrons.
        Les exploitant forestiers eux se livrent à la folie durant toute leur vie ? Choppin j’attendais un peu mieux de vous.

        Répondre
  • Pourquoi la forêt Landaise n’est-elle plus exploitée, au point de la laisser mourir ? Ce n’est pas faute de valoriser le bois de construction: mais que pèsent les producteurs Landais face aux concurrents Baltes?

    Ceci étant, 1 GW de PV représente, en ordre de grandeur, 3 333 0000 PV (à condition de prendre le top des monocristallins actuels 300 watts), pour une masse de 67 000 tonnes (1.5 fois le Charles De Gaulle à pleins charge), ce à quoi il faudra rajouter l’équivalent en tables et en socles de bétons.
    Combien de stockage en cellules Li Ion à 250Wh/kg ?
    Combien d’énergie grise et de CO2 pour tout cela, de la mine au champ, puis au recyclage (quand il est possible)?
    Que faire de ces PV dans 25 ans, qui s’ajouteront aux dizaines de millions d’autres (centaines dans le scénario NégaWatt)
    Quel impact environnemental sous-jacent à l’autre bout du monde?

    A quel moment les verts prendront-ils conscience de la démesure de ressources que nécessite la collecte d’énergies diffuses? Le jour où ils voudront bien admettre que ces technologies n’ont rien de propre, on pourra peut-être aborder le sujet de la “transition”, qui en dehors “d’études exploratoires”, est en pratique un empilement de moyens.

    Répondre
    • Vous êtes le roi de la fantaisie avec vos 300 watts et vos millions de tonnes , je vous croyais plus sérieux, vous êtes dans le rêve à tous les niveaux car la foret Landaise et bien exploitée, cous n’y mettez jamais les pieds, moi je m’y rend plusieurs fois par an car j’ai une de mes filles qui habite Mont de Marsan, et si vous saviez ce que ces camions de grumes m’emmerdent sur ses routes a montagnes Russes
      Je ne crois pas qu’il soit utile de continuer vous souhaitez uniquement contester par dogmatisme alors nous n’avons plus rien à nous dire.

      Répondre
  • Yves Le Goff, les Landes sont certes tres ensoleillées en dehors de l’hiver, même souvent un peu trop ce qui sous l’effet d’une chaleur intense, détèriore vite le rendement des PV surtout lorsqu’ils n’ont aucun espace pour respirer un peu.pas question de perdre 1 m2, business is business !

    Répondre
    • Choppin vous me décevez de plus en plus d’une part en enfonçant des portes ouvertes, car tout le monde sait jusqu’aux plus ignares que la chaleur diminue le rendement des PPV actuels, et d’autres part en croyants que les spécialistes de Neoen sont assez bêtes pour minimiser la production en empêchant le rayonnement thermique des PPV, croyez moi si vous voulez, mais ils savent déterminer l’optimum d’implantation en fonction des caractéristiques des PPV qu’ils installent et le milieu dans lequel ils les installent ainsi que les variations des paramètres climatiques.
      Il n’y a pas que des naïfs chez les gens qui œuvrent dans le renouvelable, et à mon avis (mais je peux me tromper) beaucoup moins que dans ceux qui militent pour le nucléaire et qui estiment la durée de disponibilité des ressources terrestres transformées en chaleur au moins aussi longue que la durée de vie du Soleil.

      Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective