panneaux solaires

Quel avenir pour la filière solaire française ?

Pour lutter contre le réchauffement climatique qui menace chaque jour un peu plus notre planète, la communauté internationale a misé sur la démocratisation des énergies renouvelables, car totalement respectueuses de l’environnement. La construction de nouvelles capacités de production énergétique fonctionnant grâce à des ressources renouvelables est à ce titre devenue un des axes majeurs des transitions énergétiques mises en place par les nations du monde entier. Parmi les ressources naturelles à la disposition de l’homme, le soleil apparait comme une source d’énergie puissante, disponible gratuitement en quantité infinie. C’est la raison pour laquelle, au fil des années, les technologies capables de valoriser l’énergie solaire en énergie électrique ou thermique ont réussi à se faire une place confortable dans le mix énergétique mondial. Pourtant, à l’heure où le photovoltaïque rayonne au niveau international, l’énergie solaire vient de connaitre la pire année de son histoire en France.

Le solaire en pleine croissance au niveau mondial

Le soleil ne brille pas pour le secteur français du photovoltaïque. C’est la paradoxale conclusion de la 21e édition de l’Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque, une étude réalisée et publiée par le think tank France territoire solaire. Selon les chiffres avancés par ce rassemblement de professionnels du secteur, l’année 2016 a été marquée par la chute du nombre de raccordements d’installations photovoltaïques au réseau tricolore… alors que la production mondiale s’inscrit à la hausse.

Il apparait en effet que l’année 2016 a été un “très grand millésime” pour l’énergie solaire sur le plan international : la puissance cumulée des nouvelles installations solaires raccordées au niveau mondial atteint quasiment 71 GW. Soit près de 51 GW de plus qu’en 2015 (soit une croissance de 9% en un an). Selon les auteurs du rapport de France territoire solaire, l’énergie solaire photovoltaïque serait même devenue la “première énergie électrique installée dans le Monde en 2016 en terme de nouvelles capacités installées”.

En France en revanche, les chiffres du millésime solaire 2016 ne sont pas aussi séduisants : la filière comptabilise seulement 551 MW de nouvelles installations solaires raccordées. Soit une baisse de 35% par rapport à 2015. Il s’agit du plus bas niveau de raccordement en France depuis 2010, année considérée comme le décollage du photovoltaïque dans l’Hexagone.

“Ce piètre résultat annuel est le fruit d’éléments structurels tels que l’instabilité réglementaire vécue par la filière entre 2013 et 2014, la publication retardée des appels d’offres ou des lauréats, et peut-être les prémices du développement de l’autoconsommation, n’apparaissant pas dans les statistiques de raccordement”, analyse Antoine Huard, président du think tank France territoire solaire.

Une filière tricolore pleine d’espoir

Xavier Daval, président de la commission SOLER du Syndicat des énergies renouvelables (SER), tente cependant de modérer la santé vacillante du solaire hexagonal. Soucieux de nuancer les mauvais chiffres mis en avant par l’étude de France territoire solaire, il rappelle notamment que la France peut s’enorgueillir depuis un an de posséder la centrale photovoltaïque la plus puissante d’Europe : la centrale solaire de Cestas, qui affiche une puissance de production de 300 MW, a été inaugurée en décembre 2015, au moment des négociations de la COP 21.

Le président de la commission SOLER salue également le travail de fond réalisé par le gouvernement pour apporter une véritable visibilité aux acteurs de la filière photovoltaïque française. La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) publiée en 2016 a notamment permis d’entériner les objectifs liés au déploiement du solaire en France (10,2 GW d’ici fin 2018 puis entre 18,2 et 20,2 GW d’ici fin 2023). De quoi assurer des appels d’offres réguliers et garantir la stabilité que réclamait la filière solaire depuis quelques années.

On note également que l’électricité solaire est devenue compétitive dans de nombreux pays où son prix de revient est inférieur aux autres sources de production d’énergie électrique. Cette nouvelle rentabilité devrait notamment permettre aux panneaux solaires de s’installer plus facilement dans les chaumières françaises. Surtout qu’un décret paru fin avril autorise désormais l’autoconsommation collective. Une aubaine pour les citoyens qui habitent en appartement : il est désormais possible d’installer des panneaux solaires sur les toitures d’immeubles et d’ainsi consommer l’électricité générée collectivement.

D’ailleurs, si les chiffres des raccordements affichent une baisse certaine, l’énergie solaire n’en reste pas moins un élément important du mix électrique français : en 2016, les installations photovoltaïques tricolores ont permis de générer quelques 8,3 TWh d’électricité, avec notamment des niveaux de production record en juillet et en août 2016.

“Notre dernier rapport se veut alarmiste, mais l’année 2016 en France n’est que le reflet des difficultés du passé. On peut se réjouir des dernières mesures qui ont été prises. Elles vont relancer l’intérêt des Français pour l’énergie solaire”, concède Antoine Huart. Surtout que les estimations du think tank laissent présager une bonne année pour l’énergie solaire, avec la barre du 1 GW de nouvelles installations atteinte d’ici décembre prochain.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective