Le 2ème réseau de chaleur d’Ile-De-France accueille une nouvelle chaufferie biomasse

La production de chaleur, qui représente aujourd’hui près de la moitié de la consommation française d’énergie, repose encore trop largement sur les ressources fossiles polluantes. Soucieux de réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique, le gouvernement s’est donc engagé à favoriser la production de chaleur à partir de ressources énergétiques renouvelables. Le bois énergie offre à ce titre de nombreux avantages : il constitue une ressource abondante, compétitive et disponible localement, qui émet peu de CO2 lors de sa combustion. Face à ces avantages écologiques et économiques, les énergéticiens misent de plus en plus sur des installations biomasses afin de produire de la chaleur renouvelable. Le groupe énergétique Engie a inauguré début juillet une nouvelle centrale à bois dans la commune de Saint-Denis. Une opération qui permet au troisième plus grand réseau de chauffage urbain français d’être désormais alimenté majoritairement par des ressources renouvelables.

Alimenter 40.000 logements en chaleur renouvelable

Le bois énergie poursuit sa conquête des chaufferies d’Ile-De-France. Isabelle Kocher, Directrice générale du Groupe Engie, Farida Adlani, Vice-Présidente de la Région Ile-de-France, Patrick Braouezec, Président de Plaine Commune Énergie, Laurent Russier, Maire de Saint-Denis, et Joëlle Colosio, Directrice régionale Île-de-France de l’Ademe, étaient en effet réunis mardi 4 juillet en plein cœur de la commune de Saint-Denis pour l’inauguration d’une chaufferie récemment convertie à la biomasse.

Cette installation renouvelable, qui affiche une puissance de production de 26,5 MW, permettra de générer suffisamment d’énergie thermique pour répondre aux besoins en chauffage et eau chaude de plus de 40.000 logements, bureaux et équipements publics de Saint-Denis ainsi que des communes voisines (L’Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine et Stains).

« Nous avons opté pour une chaudière à lit fluidisé bouillonnant. Elle possède une puissance de 30 MW (26,5 MW utilisés par le réseau), mais reste très compacte. Ce type de produit est en général employé pour des applications industrielles qui requièrent des puissances bien plus grandes. Toutefois, le constructeur finlandais Kpa Unicon proposait un modèle adapté à notre cahier des charges », explique Yoann Martchenko, directeur du projet.

Ce ne sont pas moins de 15 à 17 camions qui alimenteront chaque jour cette chaufferie en combustible de bois fragmenté (plaquettes forestières, broyat de palettes, résidus de scierie et d’élagage…). Ces ressources seront collectées dans un rayon maximal de 200 kilomètres pour réduire au maximum leur empreinte carbone. Engie estime que cette unité de production brûlera 38.000 tonnes de bois chaque année, soit l’équivalent de 10% de la consommation annuelle de bois de toute l’Ile-De-France. Elle permettra donc d’éviter l’émission annuelle de 56.250 tonnes de dioxyde de carbone.

Un réseau de chaleur majoritairement alimenté par du renouvelable

La chaufferie biomasse inaugurée par Engie alimentera le réseau de distribution de chaleur de la ville de Saint-Denis, baptisé Plaine Commune Énergie. Long de 60 kilomètres de canalisations et constitué de plus de 400 points de livraison, ce réseau lancé en 1950 est aujourd’hui le deuxième plus important d’Ile-De-France, et le troisième de France.

Cette nouvelle installation biomasse prend le relai d’un équipement qui fonctionnait à 75 % avec des ressources énergétiques fossiles. Le chantier de conversion a nécessité un investissement de près de 40 millions d’euros, financé en partie par Engie Réseaux, l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) ainsi que le conseil régional.

Mais l’investissement en valait la peine : le réseau de chaleur de Plaine Commune Énergie est désormais alimenté majoritairement par des ressources énergétiques renouvelables : la part des énergies vertes (dont le bois énergie) s’élève en effet à 56%. Ce recours majoritaire à des ressources renouvelables va d’ailleurs profiter aux usagers : leur facture de chaleur bénéficiera d’un taux de TVA réduit à 5,5%.

Forts du succès de cette opération de reconversion biomasse, et toujours engagés dans « la préservation de l’environnement et la lutte contre la précarité énergétique », les dirigeants de Plaine Commune Énergie ont pour projet d’étendre leur réseau. Il devrait notamment se prolonger jusqu’à Aubervilliers et accueillir dans les prochaines années de nouvelles infrastructures (le Campus Condorcet ainsi que d’éventuelles installations liées aux Jeux Olympiques de Paris en 2024).

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective