XPeng, rival chinois de Tesla, bondit lors de sa première journée à Wall Street

Le constructeur chinois de véhicules électriques XPeng, concurrent affiché de Tesla dans son pays, a fait des débuts remarqués à Wall Street jeudi en bondissant de 41% après avoir levé 1,5 milliard de dollars à l’occasion de son introduction en Bourse.

XPeng est le troisième fabricant chinois d’automobiles électriques à être coté aux Etats-Unis après NIO (2018) et l’arrivée le mois dernier de LiAuto.

L’introduction de XPeng intervient dans un contexte de rivalité économique et politique acérée entre la Chine et les Etats-Unis et au moment où Pékin incite au contraire ses entreprises technologiques à se coter sur les places boursières nationales comme Shanghai, Shenzhen ou Hong Kong.

L’entreprise a mis sur le marché plus de 99 millions de titres à la Bourse de New York. Le prix d’introduction avait été fixé à 15 dollars.

L’action a terminé à 21,22 dollars à l’issue de sa première journée de cotation sur le Nasdaq, en hausse de 41%, après avoir gagné jusqu’à 67% en cours de séance.

Fondée en 2015 à Canton (sud de la Chine), XPeng fait partie de dizaines d’audacieuses start-up apparues ces dernières années dans le pays pour profiter du boom des véhicules électriques sur le premier marché automobile mondial.

La marque emploie quelque 3.600 personnes et possède notamment des bureaux dans la Silicon Valley. Elle compte parmi ses actionnaires le géant chinois du commerce en ligne Alibaba et le fabricant de smartphones Xiaomi.

XPeng, qui cible les créneaux moyen et haut de gamme, propose dans son catalogue deux modèles électriques: un 4×4 “G3”, vendu à moins de 20.000 exemplaires depuis sa commercialisation en novembre 2018, ainsi qu’une berline “P7” (environ 2.000 exemplaires vendus).

La firme prévoit de sortir l’an prochain son troisième modèle.

XPeng s’affiche en Chine comme un concurrent de l’américain Tesla, qui domine dans le pays le marché de l’électrique.

La Chine, qui cherche à réduire ses émissions polluantes et sa dépendance envers le pétrole étranger, ambitionne de vendre environ 25% de véhicules électriques ou hybrides en 2025.
sbr-jum/sl

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    Tesla est le seul constructeur automobile, dans son créneau spécifique de voitures électriques de luxe, à avoir suscité autant de concurrents. Il finira par y avoir plus de fabricants de VE de niveau Tesla que de fabricants de VE dans le créneau de celles dont on a besoin.

    Répondre
commenter

Répondre à Serge Rochain Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective