Des panneaux photovoltaïques hauts en couleur

Transformer les bâtiments en centrale de production d’énergie est dans l’air du temps. D’aucuns proposent même de généraliser l’usage des panneaux photovoltaïques sur les rénovations patrimoniales.

Une solution venue de suisse pourrait être intéressante pour répondre à cette demande. La société Solaxess a en effet réussi à industrialiser un film de couleur qui change l’apparence de ces derniers. Explications avec Sébastien Eberhard, son CEO.

Quel est pour vous le principal frein au développement du photovoltaïque ?

Tout d’abord, pour moi, il ne devrait pas y avoir de frein, car le photovoltaïque est l’une des énergies de demain dont l’adoption doit au contraire être facilitée, et ce dès aujourd’hui. Le constat que nous avons fait est que, si l’argument financier est souvent mis en avant, une réalité essentielle pour laquelle nous ne trouvons pas des panneaux partout est leur côté inesthétique.

Que ce soit par le choix des architectes ou la nécessité de respecter les réglementations d’urbanisme, lorsqu’ils sont montés, ils sont souvent cachés. Cela est valable pour le toit des édifices, mais aussi pour les centrales solaires, construites à l’écart dans des champs éloignés, plutôt qu’intégrées sur le lieu de consommation.

Quelle solution proposez-vous ?

En partant de ce constat, nous avons décidé d’industrialiser les travaux du CSEM de Neuchâtel. Ils ont en effet développé un film qui s’installe dans le panneau au moment de sa fabrication pour que ce dernier propose un rendu de la couleur voulue.

Après trois ans de recherches et de fiabilisation, nous avons aujourd’hui un produit qui est parfaitement au point et qui donne entière satisfaction. Nous avons la capacité de répondre à 95% des demandes de couleurs de façades avec du blanc et des couleurs claires dans notre catalogue.

Etant le fabricant de ces films, nous nous tournons vers les constructeurs de panneaux solaires pour diffuser ce produit. Au niveau développement, les prochaines étapes sont : d’une part les couleurs plus foncées et ensuite la possibilité d’équiper des panneaux solaires déjà installés.

Le fait de mettre un film sur le panneau ne réduit-il pas ses performances ?

En effet, nous sommes sur une réduction des performances allant de 15 à 37%. Le blanc étant la couleur la plus difficile à exploiter car elle réfléchit une grande quantité de lumière. Quant au noir, il est extrêmement difficile à placer et présente l’inconvénient d’une température élevée pouvant contribuer à la formation d’ilots de chaleur urbain.

Par ailleurs, la limitation des performances ne vient pas seulement du film. A partir du moment où il est possible de mettre un panneau solaire en façade par exemple, son orientation n’est pas aussi optimale que sur un toit.

Pour cette raison notre produit a été développé pour mieux coupler la lumière avec de grands angles d’incidence, ce qui est le cas la majeure partie du temps. Cela permet aux panneaux intégrant notre technologie d’améliorer leur rendement spécifique et de produire davantage d’énergie sur l’année.

Existe-t-il des limites d’usage ?

Avant toute chose, je pense qu’il ne faut pas considérer ce type de produits comme un panneau photovoltaïque, mais comme un élément de construction qui produit de l’énergie.

Aujourd’hui, aucune façade ou presque ne présente cette caractéristique. Il en va de même pour les terrasses ou toute autre application que nous pourrons imaginer dans le futur. Le panneau solaire doté d’un filtre peut, de par sa résistance, s’adapter à la plupart des usages.

Il suffit de dimensionner le verre de protection, toujours présent sur un tel produit, en fonction du lieu.

Quant au poids, celui-ci n’est pas une contrainte importante car bon nombre de revêtements de façades sont relativement lourds, je pense notamment à ceux à base de granit ou de verre.

panneau solaire en façade

Quels sont donc les usages que vous imaginez dans un futur proche ?

Pour l’heure, l’usage principal que nous prévoyons est sur les façades. Un panneau photovoltaïque peut y être installé sur une sous-construction convenablement dimensionnée. Il est ainsi possible de l’utiliser sur du neuf comme de la rénovation, même patrimoniale.

Nous travaillons aujourd’hui avec une quinzaine de fabricants certifiés. Ainsi, notre film équipe aussi bien des panneaux solaires de tailles standards que des éléments faits sur-mesure.

Nous avons apporté un soin particulier à rendre très simple sa mise en place et le stockage par les fabricants qui souhaitent l’utiliser. Il est livré sous forme de rouleaux et la largeur de 1,65m correspond à celles des panneaux les plus répandus sur le marché.

—————————

Un article de notre partenaire

 

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective