Mario Draghi compte réduire « au plus vite » la dépendance de l’Italie au gaz russe

Face à l’explosion des prix de l’énergie après l’invasion de l’Ukraine, l’Italie compte diversifier « au plus vite » ses sources d’énergie pour réduire sa dépendance au gaz russe, a déclaré vendredi le chef du gouvernement Mario Draghi, regrettant les mauvais choix du passé.

« Les événements de ces jours-ci montrent l’imprudence de ne pas avoir davantage diversifié nos sources et fournisseurs d’énergie au cours des dernières décennies », a-t-il reconnu devant les députés.

Concernant les sanctions à l’encontre de la Russie, « l’Italie est parfaitement en phase avec les autres pays de l’Union européenne, en premier lieu la France et l’Allemagne », a tenu à souligner M. Draghi.

« Nous sommes prêts à prendre des mesures encore plus sévères si celles-ci ne s’avèrent pas suffisantes », a-t-il assuré en allusion aux nouvelles sanctions « massives » contre la Russie approuvées jeudi par l’Union Européenne.

Cette mise au point survient après un certain flottement ces derniers jours et notamment l’annonce la semaine dernière d’un prochain déplacement de M. Draghi à Moscou, un projet abandonné depuis.

L’ancien président de la Banque centrale européenne avait demandé notamment que les sanctions européennes « ciblent des secteurs restreints, sans inclure l’énergie ».

« Environ 45% du gaz que nous importons provient de fait de la Russie, soit une hausse de 27% comparé à il y a dix ans », a précisé vendredi M. Draghi.

L’Italie a réduit sa production de gaz de 17 milliards de mètres cubes en 2000 à environ 3 milliards de m3 en 2020, alors que « la consommation nationale est restée constante, autour de 70 à 90 milliards de m3 », a-t-il détaillé.

« Nous devons agir au plus vite sur le front de la diversification, pour surmonter notre vulnérabilité » et « éviter le risque de crises futures », a-t-il insisté.

Selon M. Draghi, Rome « s’efforce d’accroître les approvisionnements alternatifs » en augmentant notamment les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) en provenance des États-Unis, après une proposition en ce sens du président américain Joe Biden.

L’Italie pourrait aussi accroître ses livraisons de gaz d’Azerbaïdjan, d’Algérie, de Tunisie et de Libye.

Autre option, « la réouverture des centrales au charbon pourrait être nécessaire pour combler une éventuelle pénurie dans l’immédiat », a fait valoir M. Draghi.

Le gouvernement avait annoncé vendredi dernier de nouvelles mesures d’environ 5,5 milliards d’euros afin d’alléger la facture d’électricité et de gaz des ménages et entreprises, portant le total des aides déboursées depuis la mi-2021 à 15,7 milliards d’euros.

Et Mario Draghi s’est déclaré prêt à intervenir à nouveau pour atténuer les prix de l’énergie. « Je pense que ce sera nécessaire », a-t-il dit.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Draghi va en profiter pour planter des eoliennes et du solaire partout , macron va l’imiter , cette guerre a du bon pour les lobbistes et nos dirigeants

    Répondre
      • @JP
        tout à fait d’accord avec peut être un peu + de CO²
        voir ci après les reprises de texte
        « Selon M. Draghi, Rome « s’efforce d’accroître les approvisionnements alternatifs » en augmentant notamment les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) en provenance des États-Unis, après une proposition en ce sens du président américain Joe Biden. »

        « L’Italie pourrait aussi accroître ses livraisons de gaz d’Azerbaïdjan, d’Algérie, de Tunisie et de Libye ».

        « Autre option, « la réouverture des centrales au charbon pourrait être nécessaire pour combler une éventuelle pénurie dans l’immédiat », a fait valoir M. Draghi ».

        Répondre
      • C ‘est pourtant ce qui se passe en France. Le nucléaire étant sous productif nous utilisons, outre l’importation, beaucoup de gaz quand le Nord-Est de la france, la seule zone du pays correctement équipée en éolienne n’est pas suffisament ventée.
        Mais quand il y a du vent dans cet autres % de la surface du pays te zone les centrales à gaz entrent en veilleuses. C’est facile à voir sur éco2mix.
        On peut même conclure que si les 84 autres % de la surface du pays étaient aussi bien équipés que ces 16% on pourrait faire presque toujours l’économie du gaz.

        Répondre
        • Sacré Rochain !!!
          « Mais quand il y a du vent dans cet autres % de la surface du pays te zone les centrales à gaz entrent en veilleuses »
          Mais la conclusion est mauvaise.
          La réalité est que lorsque les éoliennes et le solaire sont bas, on démarre le back-up indispensable des centrales à gaz.
          Merci Rochain pour ce bel exemple.

          Répondre
          • 🤣et encore une fois de plus les inepties pour gogos sur des centrales au gaz qui n’existe que dans l’imagination délirante des irradies du bulbe 🤣🤣 le bon vieux troll d’Hervé Guéret qui faute de connaitre les bases du sujet s’enfonce toujours dans le ridicule en ânonnant stupidement tous les vieux canulars périmes pour gogos qu’il a gobe car il n’a aucune personnalité pour vérifier les faits et ouvrir enfin les yeux sur ce qui se passe réellement sur le terrain 🤣🤣 car si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre nucléaire qui est de plus en plus intermittent et qui nous oblige à faire démarrer nos centrales thermiques déjà en place pour justement pallier aux défaillances du nucléaire 🤣🤣 il est bien urgent de développer toutes les ENR pour se sortir enfin du fissible et du fossile ..l’éolien et le solaire n’étant qu’une partie des ENR pour produire enfin propre sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole … ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution et le Co² et en produisant proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation et la ce n’est que pour l’électricité : https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

      • Jean Pierre Moulard la réalité du terrain : l’éolien est bien une partie des ENR pour produire enfin propre sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution et le Co² et en produisant proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation: https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

        Répondre
      • @Jean Pierre Moulard 25.02.2022
        « Il parle de diversifier les sources gaz et de rallumer du charbon, pas de planter des éoliennes qui ne risquent pas de remplacer le gaz! »
        Hé,oui, on ne remplace pas une source pilotable par de l’intermittent !!!
        Surtout lorsqu’on doit prendre avec le bébé les centrales à gaz en back-up pour la grosse majorité des jours sans vent ni soleil.

        Répondre
        • 🤣 🤣🤣 le bon vieux troll d’Hervé Guéret qui faute de connaitre les bases du sujet s’enfonce toujours dans le ridicule en ânonnant stupidement tous les vieux canulars périmes pour gogos qu’il a gobe car il n’a aucune personnalité pour vérifier les faits et ouvrir enfin les yeux sur ce qui se passe réellement sur le terrain 🤣🤣 car si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre nucléaire qui est de plus en plus intermittent et qui nous oblige à faire démarrer nos centrales thermiques déjà en place pour justement pallier aux défaillances du nucléaire 🤣🤣 il est bien urgent de développer toutes les ENR pour se sortir enfin du fissible et du fossile ..l’éolien et le solaire n’étant qu’une partie des ENR pour produire enfin propre sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole … ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution et le Co² et en produisant proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation et la ce n’est que pour l’électricité : https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

          Répondre
        • Guéret est une référence en matière de météorologie :
          La grosse majorité des jours sans vent et sans Soleil dit il !
          Geret vous vivez sous terre ou vous êtes myope comme une taupe ?

          Répondre
          • Rochain
            Pour le sans soleil, c’est clair, en hiver, vous avez 8 heures de jour, et de l’électricité à très faible niveau pendant cette partie on l’on voit clair.
            Pour l’éolien, variable comme dit Rochain, mais en fait très proche d’un tout ou rien, le taux de charge de 25% à terre et inférieur à 40% en Manche parle de lui même.
            Oui, sur l’année, pendant la très grosse partie du temps, l’énergie « variable » des éoliennes doit être complétée par une source pilotable, en général centrale à gaz.
            Et au bout de l’année, les centrales à gaz auront produit, et de beaucoup, la plus grosse part de l’énergie.
            D’où la centrale à gaz de Landivisiau en cours de construction en Bretagne, en parallèle de l’installation des parcs éoliens en mer.
            C.Q.F.D.

          • 🤣 au lieu de vous ridiculiser avec toutes vos inepties de trolls stériles vous n’avez toujours pas regarder depuis quand a été décidé cette centrale et pourquoi on impose aux Bretons cette centrale au gaz ..qui pourra fonctionner au bio gaz .. et qui vu la conjoncture actuelle est déjà voue à l’échec et ne sera pas économiquement rentable ..et en plus justement c’est bien les ENR qui vont éviter de la faire démarrer trop souvent voire la feront fermer très vite si on a pas assez de bio gaz pour la faire fonctionner .. 🤣🤣 le bon vieux troll d’Hervé Guéret qui faute de connaitre les bases du sujet s’enfonce toujours dans le ridicule en ânonnant stupidement tous les vieux canulars périmes pour gogos qu’il a gobe car il n’a aucune personnalité pour vérifier les faits et ouvrir enfin les yeux sur ce qui se passe réellement sur le terrain 🤣🤣 car si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre nucléaire qui est de plus en plus intermittent et qui nous oblige à faire démarrer nos centrales thermiques déjà en place pour justement pallier aux défaillances du nucléaire 🤣🤣 il est bien urgent de développer toutes les ENR pour se sortir enfin du fissible et du fossile ..l’éolien et le solaire n’étant qu’une partie des ENR pour produire enfin propre sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole … ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution et le Co² et en produisant proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation et la ce n’est que pour l’électricité : https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

  • Bien sûr que les éoliennes vont pouvoir remplacer le gaz ! Simplement avec le trop plein d’énergie électrique. On pourra ainsi fabriquer de l’hydrogène vraiment vert pour presque rien et et ainsi oublier le charbon le gaz et le pétrole. C’est à dire qu’on va pouvoir récupérer la centaine de milliards que nous coûtent chaque année nos fournisseurs. Dommage qu’il faut une guerre ou une pandémie pour faire comprendre les choses à nos politiques, qui vivent sur la bête mais ne contrôlent plus rien .

    Répondre
    • M’enfin, vous rigolez !!!
      Vous ne pouvez remplacer une énergie pilotable par une autre énergie pilotable.
      Donc, par un pack « centrales à gaz, pilotables en back-up, complétées, les jours favorables, par des éoliennes et solaire ».

      Répondre
      • M’enfin, vous rigolez !!! 🤣 🤣🤣 le bon vieux troll d’Hervé Guéret qui faute de connaitre les bases du sujet s’enfonce toujours dans le ridicule en ânonnant stupidement tous les vieux canulars périmes pour gogos qu’il a gobe car il n’a aucune personnalité pour vérifier les faits et ouvrir enfin les yeux sur ce qui se passe réellement sur le terrain 🤣🤣 car si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre nucléaire qui est de plus en plus intermittent et qui nous oblige à faire démarrer nos centrales thermiques déjà en place pour justement pallier aux défaillances du nucléaire 🤣🤣 il est bien urgent de développer toutes les ENR pour se sortir enfin du fissible et du fossile ..l’éolien et le solaire n’étant qu’une partie des ENR pour produire enfin propre sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole … ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution et le Co² et en produisant proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation et la ce n’est que pour l’électricité : https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

        Répondre
      • Hervé Guéret 27.02.2022
        Mais non ! Pas besoin de trolls pour comprendre qu’avec l’électrice produite par les Enr on peut faire du stockage bien moins cher qu’avec le nucléaire , le charbon , le gaz , les batteries, le pétrole ou de l’hydrogène ! Ce que vous ne semblez pas comprendre c’est que:  » C’est pas parce que le nucléaire est capable de fournir une densité énergétique faramineuse que celle ci peut nous d’offrir des conditions de production économiques » .Car toutes les contraintes qui sont liées à la recherche, les accords, l’extraction, le transport , les manipulations ,les besoins annexes comme l’eau ou la sécurité des sites d’exploitation, la construction d’usines dédiées ,les apports constant de carburant, le conditionnements des déchets , les pollutions ,etc sont des coûts dont nous dispense les Enr .

        Répondre
  • Mais la variabilité de certaines ENR entrainent des couts de réseaux qui coûtent cher et que les consommateurs payent au prix fort en charges de service public (plus de 5 milliards d’euros par an) que vous ne prenez pas en compte, ainsi qu’un peu de backup d’origine thermique à flamme.

    Répondre
    • Cochelin vous voyez que comme l’autre troll vous ne connaissez même pas les bases du sujet .. 🤣🤣 car les ENR sont moins chères que notre merde polluante de nucléaire ..c’est les grandes puissances comme le nucléaire qui oblige le renforcement à outrance de notre réseau et si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre nucléaire qui est de plus en plus intermittent et qui nous oblige à faire démarrer nos centrales thermiques déjà en place pour justement pallier aux défaillances du nucléaire 🤣🤣 il est bien urgent de développer toutes les ENR pour se sortir enfin du fissible et du fossile ..l’éolien et le solaire n’étant qu’une partie des ENR pour produire enfin propre sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole … ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution et le Co² et en produisant proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation et la ce n’est que pour l’électricité : https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

      Répondre
    • « Mais la variabilité de certaines ENR entrainent des couts de réseaux qui coûtent cher et que les consommateurs payent au prix fort »
      Le Enr ne sont pas plus variables que les fossiles ou l’atome sans carburant ! Hors le carburant il faut bien aller le chercher pour faire des stocks qui permettront de fournir la production en permanence.
      C’est la raison pour laquelle je répète qu’il faut stocker préalablement l’énergie fournit par les Enr afin de pouvoir piloter la demande. Et de ne mettre sur le réseau, que les surproductions. En stockant, outre qu’on on en perd moins et qu’on pilote l’énergie ,on peut également la densifier. Donc avec une même quantité on produira plus longtemps. Et si l’on stocke plus près des consommateurs, on réduit les besoins d’infrastructures de transport.
      En ses temps ou l’on ne sait plus ou l’on va, il serait quand même temps que nos politiques se rendent compte que la dépendance énergétique qu’on subit depuis soixante ans, n’est que la cause de notre attachement à l’atome ? Qui pour ne pas vouloir l’abandonner nous détourne des Enr ,seules capables d’offrir des prix stables et les quantités électriques nécessaires pour transformer notre modèle.

      Répondre
  • Bon un Sieur Rochain c’est pas facile mais un fou comme Régis ISAMBERT c’est vraiment encombrant!
    Toujours pas de régulateur sur ce site?
    Réveiller-vous !
    Un vrai RT celui là…

    Répondre
    • Victor 🤣🤣 le bon troll stérile qui essaie vainement de rejeter ses propres inepties sur les autres 🤣🤣 de nier stupidement la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier ça ne la changera pas …. vous venez une fois de plus de polluer le sujet sans rien apporter …🤣🤣

      Répondre
commenter

Répondre à Serge Rochain Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective