France: les émissions de CO2 stagnent au premier semestre à cause de l’énergie

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) de la France sont restées quasi-stables au premier semestre, peinant ainsi à baisser pour de bon avec une hausse dans le secteur de l’énergie en raison de l’arrêt de réacteurs nucléaires, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

« Les émissions de GES des six premiers mois de 2022 sont quasiment stables par rapport à celles des six premiers mois de 2021 (-0,6% de différence sur le semestre), au total tous secteurs hors puits de carbone », indique le Citepa, organisme mandaté pour réaliser l’inventaire français des émissions.

Il s’agit à ce stade d’estimations provisoires, prévient-t-il. Mais elles ne sont pas de bon augure, alors que la France s’est engagée à réduire ses émissions de 40% d’ici 2030, une ambition qui doit être renforcée pour tenir compte de nouveaux objectifs européens (-55%).

Dans le détail, les différents secteurs d’activité ont enregistré des évolutions très contrastées.

Le secteur de la production d’énergie a ainsi connu une hausse marquée de 7,6% sur le semestre, et cela « en lien avec les nombreux arrêts de centrales nucléaires en 2022 », souligne le Citepa.

La France doit en effet faire face à l’indisponibilité de la moitié de son parc nucléaire actuellement en raison de maintenances programmées ou de problèmes de micro-fissures apparues l’hiver dernier. Résultat, la production électrique nucléaire devrait atteindre 280 TWh en 2022, un plus bas historique.

Pour produire son électricité, le pays a ainsi notamment eu recours aux centrales à gaz et, beaucoup plus marginalement, à charbon. Ces moyens de production émettent du CO2, contrairement au nucléaire.

Le secteur des transports a aussi vu ses émissions augmenter sur la période (+7,0%), « avec deux facteurs opposés qui ont pu entrer en compétition, la suite du rebond post covid 2020 de reprise d’activité et la crise énergétique », note le Citepa.

A l’inverse, le secteur des bâtiments (-12,5%) et de l’industrie manufacturière et de la construction (-5,2%) ont vu leurs émissions reculer, une tendance pour laquelle le Citepa évoque la crise de l’énergie mais aussi la météo plus douce, qui a des effets sur le chauffage.

commentaires

COMMENTAIRES

  • En réalité c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et que l’on importe de plus en plus d’électricité de nos voisins qui eux s’en sortent grâce aux ENR … heureusement qu’il y a les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz …. .et c’est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution ,les GES , le Co² ..

    Répondre
    • Tiens une judicieuse remarque pleine de Bon Sens et surement murement calculée et sourcée !!!

      La Pollution Radio-Isambertactive, elle a tout d’un grande !!! Et elle risque de nous envoyer du Gaz à tous les étages !!!

      Répondre
      • APO meme reponse 😂🤣 revoilà notre irradie avec les vieux canulars périmés pour gogos qui n’a pas encore compris les bases du sujet alors qu’il suffit juste d’ouvrir les yeux sur le réel du terrain 😂 rappel de la réalité du terrain c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et d’importer de plus en plus d’électricité des pays qui développent les ENR et se sortent aussi du fossile / charbon / petrole / gaz … 🤣 🤣 😂🤣 …. heureusement que l’on a les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz …. et c’est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution ,les GES , le Co² .. .et vérifiez que les ENR sont moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état ..pour payer le gouffre financier du nucléaire.. et vous vous continuez de nous sortir tous les vieux canulars pour gogos …. 😂😆😂

        Répondre
        • Un commentaire avec des sources serait bienvenu ! @Régis,

          Au fait combien d’ENRi en plus ou en moins cette année en France ? C’est pas 0 !!!

          Répondre
  • D’une part je cite ds le texte une évidence pour le nucléaire
    « Pour produire son électricité, le pays a ainsi notamment eu recours aux centrales à gaz et, beaucoup plus marginalement, à charbon. Ces moyens de production émettent du CO2, CONTRAIREMENT au nucléaire ».
    D’autre part, un constat :
    Les sources d’énergies renouvelables, à ne pas confondre avec décarbonées car la confusion est souvent entretenue, dépendent par principe des ressources naturelles: le soleil, le vent, l’eau, les marées, la chaleur souterraine… Des ressources dont l’abondance et l’accessibilité ne sont pas constantes ni garanties. Ainsi, l’année 2021 a été la plus faible depuis plus de quarante ans en Europe en terme d’intensité des vents. Et l’année 2022 n’a pas été bien meilleure. Les parcs éoliens en mer du Nord ont connu au cours des premiers mois de l’année une baisse de l’ordre de 30% de leur production. Il en a été de même pendant l’été du fait de longues périodes de régime anticyclonique.
    Le phénomène existe depuis plusieurs années et pourrait se prolonger. Une MAUVAISE NOUVELLE pour l’efficacité des éoliennes, terrestres COMME MARINES, qui par nature produisent de l’électricité de façon intermittente et aléatoire.
    Enfin avec ce constat (qui n’est pas le premier) ce n’est pas avec des ENR intermittentes qu’on va sortir du fossile ! D’ailleurs les Allemands avec leur armada d’ENR intermittentes qui produisent peu ns approvisionnent en élec grâce à leur fossile (lignite charbon et gaz) mais sont beaucoup plus pollueur que ns au niveau CO² ! CQFD

    Répondre
  • Michel DUBUS qui gobe tous les vieux canulars périmés pour gogos et les anonent en public pour se ridiculiser car comme les autres trols il ne verifie rien du réel du terrain 😂🤣et revoilà notre irradie avec les vieux canulars périmés pour gogos qui n’a pas encore compris les bases du sujet alors qu’il suffit juste d’ouvrir les yeux sur le réel du terrain 😂 rappel de la réalité du terrain c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et d’importer de plus en plus d’électrité des pays qui devellopent les ENR et se sortent aussi du fossile / charbon / petrole / gaz … 🤣 🤣 😂🤣 et maintenant se ridiculise car il ne comprends même pas le Français et n’a aucune personnalité pour vérifier le réel du terrain face à toutes les inepties pour gogos qu’il anone stupidement dans tous les posts alors que l’on a déjà prouvé le réel du terrain face à ses délires d’irradié 😂🤣 …. heureusement que l’on a les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz …. et c’est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution ,les GES , le Co² .. .et vérifiez que les ENR sont moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état ..pour payer le gouffre financier du nucléaire.. et vous vous continuez de nous sortir tous les vieux canulars pour gogos …. 😂😆😂

    Répondre
  • Le secteur des transports a connu une hausse de 6 % au premier trimestre et de 8 % au second semestre (source : CITEPA).
    Mais la France conserve une position honorable en Europe : https://www.citepa.org/fr/2022_08_a06/ Les ENR ne changeront pas grand chose à l’affaire. Heureusement que nous avons ISAMBERT pour nous amuser par ses vieux canulars (très chargées en grossièretés) !

    Répondre
    • Merci Cochelin poujr le lien,

      Rien de neuf au pays de la COP21, les trajectoires actuelles nous emmènent loin en dehors des clous et le plus con, c’est qu’on aura même pas assez de pétrole pour faire durer les voitures mises en circulation aujourd’hui dans quelques années.
      Nous vivons vraiment dans une société du Gachis !!!

      Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective