Une large majorité de Français favorables à l’éolien (sondage)

Les Français ont en majorité, à 73%, une image favorable de l’énergie éolienne, et cette adhésion est encore plus marquée chez ceux vivant à moins de 10 km d’un parc éolien, selon un sondage publié jeudi, commandé à Harris Interactive par l’Ademe et le ministère de la Transition écologique.

Dans cette enquête, 73% des sondés disent avoir une bonne image de l’éolien (très bonne pour 51%, assez bonne pour 22%), 27% une mauvaise image.

Dans les Hauts-de-France et le Grand Est, régions concentrant une bonne part des éoliennes terrestres, ils ont une bonne image à 77% et 75% respectivement.

Globalement, l’adhésion l’emporte chez 80% des personnes possédant une résidence principale ou secondaire à moins de 10 km d’un champ éolien, et chez 88% de moins de 35 ans.

Les Français se montrent ainsi à 71% favorables au développement de l’énergie éolienne, et même à 76% dans les Hauts-de-France et 74% dans le Grand Est.

En revanche, ils sont partagés sur le plan esthétique, un sur deux (52%) considérant que les éoliennes sont « quelque chose de beau ».

« Depuis plusieurs mois, les énergies renouvelables, en particulier les éoliennes, font l’objet de vifs débats, voire sont les cibles de virulentes controverses. Ce sondage nous montre que la relation entre les Français et l’énergie éolienne n’est pas aussi polarisée qu’il n’y paraît », commente Arnaud Leroy, le PDG de l’Agence pour la transition écologique (Ademe), relevant au contraire « une adhésion pour faire face au dérèglement climatique ».

Eolien mais aussi solaire ou encore gaz vert… près de 9 personnes sur 10 (88%) considèrent que le développement des énergies renouvelables en France est nécessaire face au dérèglement climatique.

Enquête réalisée en ligne du 28 juillet au 5 août sur un échantillon de 2.708 personnes représentatif des Français de plus de 18 ans, dont 530 des Hauts-de-France et 503 de la région Grand Est, avec une marge d’erreur inférieure à 2,3 points, selon Harris.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Ouah, mais alors les associations qui se montent dans la commune à l’arrivée du promoteur , c’est fake news ?
    La presse régionale nous raconterait elle des bobards?
    Même les promoteurs se plaignent des difficultés d’acceptation.

    Répondre
  • Amusant de voir l’Ademe et le ministère de l’écologie essayer de sauver les meubles.

    Répondre
  • Bien sûr, tout le monde rêve d’avoir une éolienne géante au bout de son jardin. 🤣

    Répondre
  • merci rochain , ce n est pas un sondage , c’est une idéologie vendue par un systéme inhumain et mafieux , tant qu’ils peuvent se remplir les poches .

    Répondre
    • Ce qui est curieux, c’est que les médias, qui vendent des pages publicitaires aux opérateurs éoliens, se montrent excessivement discrets quant aux manifestations d’opposition à l’envahissement de notre l’environnement par ces machines payées par nos impôts et nos factures d’électricité. Le choix de l’éolien parmi le panel des « énergies vertes » n’est dû ni au hasard, ni au bon sens et aura des conséquences dramatiques dans un proche avenir…

      Répondre
  • « Eolien mais aussi solaire ou encore gaz vert… près de 9 personnes sur 10 (88%) considèrent que le développement des énergies renouvelables en France est nécessaire face au dérèglement climatique. »

    Comme le disait M M. Millefert Députée.LREM, présidente de la commission d’enquête parlementaire sur l’efficacité de la politique énergétique au Colloque National Éolien 2019 https://www.youtube.com/watch?v=3a0iH11CTS0
    à 1 minute 20 « Quand 80 % des gens pensent que le développement des ENR électrique sert la transition écologique, ce n’est pas bon. Quand ils comprendront….ils diront: mais vous nous avez menti »

    L’éolien sert la transition énergétique, la sortie du nucléaire, mais PAS la transition écologique.
    Entre sortie du nucléaire et lutte contre le CO2, il faut choisir.

    Répondre
  • Les français sont aussi majoritairement favorables à:

    -la retraite à 60 ans
    -35h payées 39
    -5 semaines de congés payés + les rtt
    -la sécu gratuite
    -les études gratuites
    -l’isolation à 1 €
    -l’équipement PV sur le toit subventionné avec rachat par EDF
    -la prime aux véhicules électriques
    ……
    -aux cadeaux d’un état providence qui les a convaincu que tout le monde pouvait vivre au crochet des autres….

    Répondre
    • Sauf que dans l’affaire des éoliennes ils n’ont rien à gagner contrairement à ce qui est listé dans votre énumération…. Et ça change tout !

      Répondre
      • Assurément, les français n’ont rien à gagner dans l’affaire des éoliennes et il ne manque ni de militants ni d’affairistes ni d’influenceurs médiatiques pour leur faire gober le contraire !

        Répondre
        • Les inluenceurs nucléaires sont 10 fois plus nombreux…. Mais ils n’apportent jamais la preuve de leurs allégations contrairement à ceux des renouvelables, là différence est là

          Répondre
  • Pour une fois, nous sommes daccord, M.Rochain: les Français n’ont rien à gagner avec l’éolien.

    Mme Pompili a déclaré il y a 3 jours: « Pour les décennies à venir, nous aurons besoin de toutes les sources de production dėcarbonnėės et donc à la fois de nucléaire et de toutes les energies renouvelables.  »
    Allez vous demander sa démission ?

    Répondre
  • Et effectivement, comme vous le dites, personne ne defend l’éolien Peut être parce que personne n’aime l’éolien 😂.

    Répondre
    • Je vois que vous ne savez toujours pas lire, mais je crois plutôt que conformément à l’état d’esprit qui anime les nucléophiles, les tournures sibyllines empreintes de perfidie sont une spécialité.

      Pour ma part je préfère la franchise et je pense en toute sincérité que vous n’êtes qu’un Con

      Répondre
  • L’acceptation des machines est fonction de la distance entre la résidence et la mécanique . Plus elle se rapproche moins elle est acceptée .Reste que les zones naturelles ou les abords des monuments historiques ne votent pas dans les sondages .Le Mont St Michel a échappé de justesse à l’ agression .sauvé par l’UNESCO , la Montagne Ste Victoire n’ a pas eu cette chance .

    Répondre
    • Inutile de faire voter les monuments les français accepterons n’importe quoi sauf une petite catégorie de primitif qui accepteront tout également sauf …….ce qui fait de l’ombre au nucléaire

      Répondre
  • Comme il est indiqué :  » Selon un sondage publié jeudi, commandé à Harris Interactive par l’Ademe et le ministère de la Transition écologique. .
    Rappel :
    Ce sondage a été réalisé entre le 28 juillet et le 5 août.
    Arnaud Leroy le PDG de l’ADEME est un homme politique, il a été, entre autres, militant des verts jusqu’en 2005, puis député socialiste, puis il rejoint la LREM en 2017 pour faire campagne pour macron, il est nommé (en remerciement) en 2018 à l’ADEME…
    Le ministère de la Transition écologique c’est pompili faisant parti du gouvernement macron.
    Je remarque que ce sondage date de fin juillet début août, période où les coûts des énergies n’avaient pas encore impacté l’opinion publique et les médias. A ce moment, la doxa des ENR intermittentes pouvait encore signifier « bon marché » et « propre » alors que leurs back-up nécessaires le sont beaucoup moins. Les Français quand ils s’aperçoivent qu’on touche à leur porte-monnaie tout en les enfumant ont tendance à se rebeller contre tous ces beaux parleurs politiques !
    Les sondages n’engagent que ceux qui veulent encore y croire et en ce moment c’est difficile vu les circonstances !
    Bonsoir

    Répondre
    • Quand le résultat d’un sondage ne convient pas on crie au complot……. c’est à cela que l’on reconnait les dogmatiques, plutôt croire au père Noel que de reconnaitre avoir tort

      Répondre
  • Il y a encore des naïfs pour croire que des instituts de sondages de la notoriété d’Harris Interactive céderait à la compromission de publier un résultat correspondant au désir de son client ?
    Ca existe dans ce cas on crée une nouvelle société de sondage qui d’ailleurs n’en réalisera qu’un seul, celui pour lequel elle a été constituée.
    Harris Interactive existe en France depuis 26 ans….

    Répondre
  • Pas content, M.Rochain. Les anti nucléaire ont toujours brillé par leur ouverture d’esprit.

    Répondre
    • L’ouverture d’esprit c’est accepter le résultat d’un sondage même quand il ne vous conforte pas, mais ce n’est pas ce que je vois dans les commentaires au sujet de celui dont il est question ici….. l’ouverture d’esprit des anti-renouvelable consiste à crier à la magouille entre le commanditaire du sondage et l’institut Harris Interactive qui a pignon sur rue….. minable

      Répondre
commenter

Répondre à jra Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective