Éolien: l’ordre aux préfets d’accélérer reste sans effet, déplore la filière

La consigne du gouvernement demandant aux préfets d’accélérer le traitement des projets d’énergies renouvelables est restée sans effet pour l’éolien terrestre, deux mois après la sortie de cette circulaire, a déploré mardi France énergie éolienne (FEE), qui représente le secteur.

« Il n’y a eu aucune accélération, aucun soubresaut même », assure Michel Gioria, le délégué général de FEE.

Selon la filière, près de 2 gigawatts (GW) de projets, soit l’équivalent de deux réacteurs nucléaires, sont en toute fin d’instruction: ne manque plus que la signature finale du préfet pour lancer les travaux. Mais faute de paraphe, ils ne sortiront pas de terre cet hiver, où ils auraient pu contribuer à soulager les tensions sur l’approvisionnement électrique, souligne M. Gioria.

La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a récemment « repassé le message au corps préfectoral », indique-t-on mardi au ministère, où l’on « suit ça de près ». Des courriers sont prêts à partir vers certains territoires, pour « débloquer certains projets », ajoute-t-on.

D’autres projets éoliens, moins avancés, pour 3 GW supplémentaires, sont aussi en attente d’aval préfectoral pour lancer l’instruction, l’enquête publique ou encore la réunion des comités départementaux du paysage.

Face à la crise énergétique, quatre ministres dont ceux de l’Intérieur, de la Transition écologique et de la Transition énergétique avaient demandé aux services déconcentrés de l’État, dans une circulaire du 16 septembre, de « mettre en place toutes les actions requises afin de faciliter et d’accélérer le traitement des dossiers » d’installation de projets d’énergies renouvelables.

La France est en retard sur ses propres objectifs, et seule en Europe à avoir raté sa cible de 2020, ce qui l’expose à une amende européenne de 500 millions d’euros.

Après les sénateurs, les députés ont commencé lundi à examiner en commissions le projet de loi « relatif à l’accélération de la production des énergies renouvelables ».

La version du texte votée au Sénat s’apparente à « un outil d’arrêt de la transition énergétique », selon les termes de Mattias Vandenbulcke, responsable de la communication de FEE.

L’association professionnelle estime notamment que la planification des zones pour l’éolien terrestre, confiée par le texte aux communes et aux intercommunalités, doit être « raccordée aux objectifs (nationaux de développement des renouvelables) et à un calendrier », explique-t-il.

Le secteur s’alarme aussi d’une disposition sénatoriale imposant un avis conforme de l’Architecte des bâtiments de France pour tout projet à moins de 10 km d’un monument historique. Selon FEE, ne seraient alors plus ouverts à l’éolien qu’un petit bout de Savoie et de Nouvelle-Aquitaine. La commission du développement durable de l’Assemblée nationale a voté lundi la suppression de cette disposition.

Les députés doivent commencer le 5 décembre l’examen du texte en plénière.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Sur le propos : «  » « Il n’y a eu aucune accélération, aucun soubresaut même », assure Michel Gioria, le délégué général de FEE. «  » Le Monsieur « Gloria » nous chante une certaine Messe de sa religion ERNiste !!! Comment peut-il juger les actionsde préfets de la république tout en étant « Parti Pris » !!! —> Au nom de sa religion, M. Gloria veut-il une Dictature !???

    En France, la Dictature de la Justice prime (ou devrait le faire) sur toute autre !!! (même si les ENRistes veulent changer le fonctionnement de Notre République pour imposer partout des Moulins à Vent somme toute bien incapables de produire en continu et de manière stable ! à part la production de « Cash » !!! )

    Répondre
  • Bonjour
    Avant de vouloir imposer tout et n’importe quoi prenez donc le temps de consulter les dossiers, car à Cosne sur Loire depuis 2020 un projet de Méthaniseur porté par 3 agriculteurs et un vigneron de Pouilly sur Loire veulent imposer une installation à côté des habitations et d’un centre équestre sans ce préoccuper des nuisances nombreuses , bien entendu les quatre protagonistes ont l’appui des élus (normal à chaque réunion ils se tutoient)
    Ne laissez pas faire n’importe quoi n’importe où, ce sont nos enfants qui paierons vos erreurs

    Répondre
    • On a bien imposé le nucléaire depuis plus de 60 ans à grand coup de mensonges ! Et là, les préfets n’étaient pas autorisés à s’y opposer ! C’était effectivement n’importe quoi ! Et c’est toujours n’importe quoi quand on commande 6 de plus de ces machines à faillite sur la seule foi de leur échec planétaire !

      Répondre
      • Encore une belle prêche ENRiste « Père Vert » Serge !!!

        Qu’est-ce qui vous alimentera en électricité le 28 décembre à 18h00 !?

        Répondre
  • Normal, depuis le temps qu’on leur dit de mettre des bâtons dans les roues du RENOUVELABLE pour préparer le berceau du nucléaire, c’est devenu un réflexe de bloquer les ENR.

    Répondre
    • et la Litanie des Martyrs ENRistes redémarre …

      A part des décisions de justice et/ou une inadéquation avec les schémas RTE/ENEDIS, qui bloque des projets d’ENRi !?
      Le Lobby ENRiste est un état dans l’état en France, que dis-je, une Nouvelle Religion d’état dans certaines administrations !!! Heureusement que la Justice reste indépendante (malgré de nouvelles Lois « exceptionnelles » pour limiter l’accès à son recours) ! Et tout cela pour ne pas être capable de garantir des niveaux de production constants pour le mois de Janvier !? (Le Nucléaire sera constant mais plus bas que d’habitude, un peu logique vu les faibles moyens alloués depuis 20-25 ans et tous les prélèvements parasites faits sur la période ainsi que les diverses vues annoncées puis retractées par nos chers politiques !!!

      Répondre
  • Le lobby éolien ne parvient pas à admettre que nous sommes encore en république et que les citoyens n’acceptent pas le diktat.qu’il veut imposer avec la complicité des politiques .

    Répondre
    • Le lobby nucléaire trouve normal de s’imposer puisqu’on est dans une dynastie de l’atome, où, sans que le peuple puisse le contester le nucléaire doit succéder au nucléaire !
      Un President qui dès son arrivé au pouvoir bloque le développement des ENR et s’assoit sur les engagements qu’avait pris le gouvernement dont il faisait lui-même partie en 2015 lors de la cop21. Par exemple celui de disposer des 2020 de 6 GW d’éolien en mer mais, comme le reste, resté sans suite. Pourtant cela fait des mois que cet éolien nous maque puisque les côtes sont ventées en permanence, mais on prefere bruler du gaz et importer plutôt que d’avoir des ressources propres dans tous les sens du terme pour faire le lit du nucléaire dont il a commandé 6 EPR sur la seule foi de l’échec mondiale de cette solution. Il ne nous reste qu’à essayer de maintenir en bonb état de fonctionnement l’ancien nucléaire jusqu’à ce que malgrès les batons dans les roues officialisés par les prefets, les renouvelables finissent pas s’installer.en quantité suffisante pour pouvoir se passer de ces nouveaux EPR qui ne règlent pas notre problème au mieux avant 15 ans !

      Répondre
      • Merci « Père Vert » Serge pour votre sermonade pétillante !!!

        Avec l’ENRisme (et là je reprends vos mots) «  » on prefere bruler du gaz «  » (Cf nos voisin d’outre Rhin ! et leur 90GW de centrales Fossiles v/s les 120 GW d’ENRi qui ne suffisent à pas grand-chose dans le Mix complet allemand…)

        Répondre
        • APO et ses délires de trolls stérile 😂😂vérifier le réel du terrain … c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et que l’on importe de plus en plus d’électricité de nos voisins qui eux s’en sortent grâce aux ENR … à propos des vieux canulars périmés sur l’Allemagne qui a même accéléré le développement des ENR suite aux dernières catastrophes climatiques et aux élections et aux derniers événements … alors que c’est bien la France qui vient de nouveau de se faire condamner pour son inaction contre la pollution, que c’est bien EDF qui est de plus en plus souvent condamner par les tribunaux et que c’est bien de notre santé qu’il s’agit… QU’ILS CONTINUENT DE DEPANNER LA FRANCE COMME ILS LE FONT DEPUIS DES ANNEES … eux agissent et se sortent de la … heureusement qu’il y a les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz …. et c’est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution ,les GES , le Co² … . et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire… https://www.lemondedelenergie.com/importations-electricite-france-accord-avec-allemagne-signe-cette-semaine/2022/11/22/

          Répondre
  • Je cite ds le texte
    « Mais faute de paraphe, ils ne sortiront pas de terre cet hiver, où ils auraient pu contribuer à soulager les tensions sur l’approvisionnement électrique, souligne M. Gioria ».
    C’est vrai « ils auraient pu contribuer à soulager les tensions » à 2 conditions que :
    . le soleil et le vent (en périodes anticycloniques froides) par exemple soient au rendez -vous
    . ceci lors du pic de conso électrique le matin (vers 9h30 par exemple) là où il y a des risques de décrochage ou black-out. A ce moment nos ENR intermittentes sont souvent proches du zéro en puissance disponible !. Ces braves bêtes n’aiment pas les anticyclones en périodes hivernales !
    Pour le reste c’est gloria in excelsis deo

    Répondre
    • @Michel Dubus,

      C’est vrai que c’est amusant « Gloria » pour un « Cardinal de la Religion ENRiste » !!! (LOL, mais c’est pas gentil de se moquer ainsi…)

      Répondre
    • Dubus ne regarde jamais les carte météo, c’est très clair, sinon il saurait que ces longues périodes anticycloniques d’hiver n’existent pas. Il confont la longue (infinie jusqu’à maintenant) absence d’éoliennes avec une considération climatique…..ce serait amusant si ce n’était consternant.

      Répondre
      • @ »Père Vert » Serge,

        A part Paris (75) et quelques autres départements franciliens (92, 93 !?,…), quel département français n’a pas d’éoliennes !?

        Répondre
      • à SR
        c’est comme Dieu, le wokisme et la délinquance, ça n’existe pas selon l’idéologie verte !

        Répondre
        • A Dubus :
          Ce qui n’existe pas chez vous c’est l’intelligence d’utiliser les bons instrumens de mesure pour savoir ce que vous prétendez chercher à savoir.

          Répondre
      • Sacré Rochain !!!
         » il saurait que ces longues périodes anticycloniques d’hiver n’existent pas »
        Elle est bien bonne LOL
        Surtout que, grâce à une sombre histoire de physique que Rochain n’a jamais compris (ce qui ne m’étonne plus LOL), pour les vents faibles et moyens, la puissance délivrée varie comme le cube de la vitesse du vent.
        En clair, cela veut dire que si une éolienne dite de 1mW, 1.000 kW, produit cette puissance par un vent de 40 km/h, elle ne fournit plus que 125 kW, huit fois moins, par 20 km/h.
        Les cartes météo sont, en conséquence, très difficile à interpréter, car il ne faut pas seulement du vent pour que ça produise sérieusement, mais un très bon vent.
        (pour les marins, 40 km/h, c’est du Force 6, et 20, c’est le début de la Force 4, « Petites vagues de 1 à 2 m, de nombreux moutons. »)
        Et les longues périodes hivernales avec un vent insuffisant, ça, ça existe, oh combien.

        Petite rappel pour les physiciens, la masse de l’air traversant l’éolienne varie comme la vitesse du vent, son énergie comme le carré de la masse (1/2 mv2), donc l’énergie cinétique de l’air varie comme le cube de la vitesse.
        Et l’énergie récupérables par les pales est une partie de cette énergie. CQFD.

        Répondre
        • Hervé Guéret qui faute de connaitre les bases du sujet annone toujours les mêmes stupidités en niant bêtement la réalité du terrain que tout le monde peut tres facilement vérifier 😂😂
          😂🤣pour ceux qui veulent ouvrir les yeux sur la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier : c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et que l’on importe de plus en plus d’électricité de nos voisins qui eux s’en sortent grâce aux ENR … le nucléaire et le fossile sont déjà condamné économiquement … vous parlez d’une énergie polluante très très chère , dangereuse avec des déchets ultimes qui ne représente que 4% de l’énergie dans le monde et qui baisse inexorablement RAPPEL des faits : le monde entier se sort du fissible et du fossile / charbon / pétrole / gaz … sauf le bio gaz qui est une ENR … grâce aux ENR pour enfin produire propre sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que cette merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain …. ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … comment font les pays qui n’ont pas de nucléaire et de fossile et tous ceux de plus en plus nombreux qui ont déjà dépassé les 50 voire 75 % d’ENR dans leur mix et qui voient leur pollution , leur GES et leur Co² baisser au fur et à mesure du développement des ENR sur le terrain … alors que la France s’enfonce toujours plus dans la pollution et les déchets ultimes avec notre merde polluante à tous les stades, avec des déchets ultimes, très très chère , qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain… la crise actuelle le prouve bien en accélérant la mise en place des ENR sur le terrain : c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² , les GES. et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire polluant à tous les stades qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’etre humain … la réalité du terrain que l’on subit sournoisement partout en France depuis plus de 60 ans … https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/315841840_10230605401863637_3119873046943460661_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-7&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=dFHbRyXJCj8AX9yskGe&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=00_AfBZ8c81j_3FUp9aZlvFeeWDeeGHvywUUFDc55JVM11DMw&oe=637F5369

          Répondre
      • « considération climatique » ? Non, météorologique. Rochain ignore donc cette subtilité.
        Il n’y a pas toujours de longues périodes anticycloniques, mais cela n’empêche pas de grosses variations de production, plus grosses que n’en connaît le parc nucléaire qui assure une production de base confortable pour le réseau (pour les citoyens et l’économie en général).

        Répondre
        • Vous savez Cochelin un anticyclone est aussi bin un phénomène climatique que météorologique, ce dernier va seulement mesurer un anticyclone spécifique, le premier va définir les mécanismes globaux qui permettent son existence alors ne perdez pas de temps sur les nuances de mot comme vous dite car ce qui nous interesse c’est surtout qu’un antictyclone ne veut pas dire qu’il n’y a pas de vent. Et le plus important c’est que comme Dubus vous me parlez de variation de production comme si c’était un outil fiable de ca que l’on peut attendre de l’éolien en France. C’est le contraire d’un outil fiable avec un beu bouquet d’éoliennes sur un mouchoir de 16% de la surface du territoire avec une éolienne par-ci par là sur les 6 autres mouchoirs de 16% du territoire ! Exactement ce qu’il faut pour constater des écarts. !
          Tant que vous ne comprenez pas ça, nous ne pourrons pas nous comprendre.

          Répondre
          • @ »Père Vert » Serge,

            Vous n’avez pas du faire beaucoup de voilier ou juste en passager innocent !!! Sinon vous sauriez que le vent varie énormément sur un plan d’eau (et aussi sous les masses nuageuses) et même si en altitude c’est plus régulier cela n’empêche en rien des variations rapides (sauf à regarder les vents dans la stratosphère !!! e qui varient aussi…)
            @ »Père Vert » Pépère Serge,

            Rappel : Cette semaine cela aura varié de 70 MW pour toute la région Pays de la Loire jusqu’à un record historique à plus de 1500 MW il y a 2 jours et une petite partie de la journée (avant une chute et précédé d’une belle montée !!!). bien entendu avec le parc d’éoliennes en mer de 480 MW inclus …
            Oui, l’éolien c’est Variable et par intermittence ! (Hélas !)
            Et au niveau national sur 1 semaine « classique » (comme en ce moment) – Des variations de 2 GW à 13 GW !!! (sur 20 GW installés, la mise à jour 2022 de RTE n’est pas faite et mentionne 19.099 GW à début 2022. Ils ont du maintenant dépassé les 20 GW surtout avec Saint-Nazaire…)

            Nota : Pour le manque d’éoliennes partout en France, bien qu’il reste quelques régions peu couvertes (les réseaux et la géographie/Topographie en sont largement responsables avec quelques contraintes militaires aussi par endroit), c’est dur de faire 50km sans en voir et ce partout en France !!! Et il y a même des endroits/régions où il est dur de ne plus voir d’éoliennes du tout (elles sont partout !!!), plus un panorama sans éoliennes (un petit peu ça va, mais beaucoup c’est Bof!!!)… Et toujours une production variable et ce dans des intervalles extrêmement courts entre 10% et 70% du Parc national en période « hivernale » comme en ce moment …

            P.S.: Vous devriez déménager pour venir vivre dans une « forêt d’éoliennes » comme vous le dites et vous prônez de telles réalisations!!! au lieu de garder votre confort de « Boomer » planqué au Sud !!! (Vous pourriez même faire un échange de maison, tant certaines personnes seraient contentes de laisser derrière eux les « forêts d’éoliennes » les environnant !!!

    • exacte et avec ce que nos avons sur les cotes c’est bien 480 MW de plus que nous obtenons…. regardez la carte et immaginez 40 parcs comme celui là répartis de la frontiere belge à l’Espagnole

      Répondre
      • @ »Père Vert » Pépère Serge,

        Cette semaine cela aura varié de 70 MW pour toute la région Pays de la Loire jusqu’à un record historique à plus de 1500 MW il y a 2 jours et une petite partie de la journée (avant une chute et précédé d’une belle montée !!!). bienentendu avec le parc d’éoliennes en mer de 480 MW inclus …
        Oui, l’éolien c’est Variable et par intermittence ! (Hélas !)

        Répondre
      • @ »Père Vert » Serge,

        Je n’ose imaginer un ensemble de 40 parcs éoliens variant de manière assez synchrone (passage de dépression hivernale) sur la cote ouest française… Pour le réseau Française ce sera des « coups de boutoir » permanent !!! Des centrales à Gaz, en plus du peu d’hydraulique français, pourraient suivre ce rythme de variation et/ou des centrales à Gaz pourraient avoir unfacteur de charge allégés grace à ces éoliennes…

        P.S.: @ « Père Vert » Pépère Serge, N’avez-vous pas actions Totalénergies et ENGIE en masse (ou de Shell !?) !?

        Répondre
  • Et les consignes de préparation au risque délestage reste sans « effet », la population concernée en temps et en heure le déplorera … (Pas seulement pour les mois à venir, mais pour les années à venir !!!).

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective