La Convention climat juge sévèrement la prise en compte de ses propositions (votes)

La Convention citoyenne pour le climat (CCC) a jugé sévèrement dimanche la “prise en compte” de ses propositions par le gouvernement, prise en compte qui n’a jamais obtenu la moyenne lors d’une série de votes sur les six grands thèmes de mesures.

La thématique “se loger” a obtenu une moyenne de 3,4 sur 10, “produire et travailler”, “se nourrir” et “se déplacer” 3,7 chacune, consommer 4, et les propositions sur la gouvernance 4,1, dans une série de votes organisés lors de la dernière session de cette convention, exercice de démocratie participative inédite en France.

Sur les 150 “citoyens” initialement tirés au sort, 119 étaient inscrits pour ce vote final, lors d’une session tenue par visioconférence, crise sanitaire oblige.

Peu de mesures ont obtenu la moyenne. La réforme de l’article 1er de la Constitution pour y introduire la lutte contre le changement climatique par exemple a recueilli la note de 6,1.

Mais la traduction d’autres objectifs emblématiques de la CCC a été durement jugée: “limiter les effets néfastes du transport aérien” a obtenu 2,8 de moyenne, ou l’introduction dans le droit d’un délit “d’écocide”, amoindri par rapport à la proposition de la Convention, avec une note de 2,7.

Les membres de la Convention doivent encore voter pour répondre dans l’après-midi à quatre questions plus générales, tirant le bilan global de l’exercice.

Emmanuel Macron avait décidé de créer la CCC au sortir de la crise des Gilets jaunes, née d’une taxe carbone sur les carburants perçue comme injuste. Sa mission: proposer des mesures permettant de “diminuer d’au moins 40% (par rapport à 1990) les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale”.

Démarrée en octobre 2019, la CCC a remis en juin, au terme d’un calendrier bouleversé par le Covid, 149 propositions au président de la République, qui en a rejeté trois et s’était engagé à transmettre les autres “sans filtre”.

Le gouvernement comptabilise 75 mesures mises en oeuvre et 71 en voie de l’être. Certaines ont trouvé place dans le plan de relance ou le budget, d’autres dans des décrets et une quarantaine dans le projet de loi Climat et résilience, qui sera débattu à l’Assemblée fin mars.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    la convention citoyenne pour le climat ; c’est cette bande de premiers à macron qui veulent planter des eoliennes partout en France et rouler en bagnoles electriques , avec le dernier Apple , samsung ou je ne sais quoi .
    la CCC est un gros mensonge , une arnaque à la macron , une idée sans ingénieurs référencés ? comment peut on croire à ce montage d’idées libres ? Notre gouvernement continuera à en faire que pour ses copains lobbistes en nous faisant croire au pére noel, Sacré Macron et attal , moretty safe tex et tous et toutes les autres warmon pompili etc…, la CCC devrait interdire ces gens la pour sauver la planéte , ça se serait une idée , le restant c’est de la dictature

    Répondre
  • Avatar

    Vous croyez sauver la planète avec le nucléaire ?
    Hypothèse : Tous les pays du monde produisent leur électricité à partir de centrale nucléaire.
    Sachant que le nucléaire ne représente que 10% de la production électrique mondiale avec 100% le stock mondial d’uranium étant estimé pouvant fournir un siècle en gardant l’usage actuel, il ne sera plus que pour 10 ans d’usage….. même pas le temps de construire un EPR.
    C’est raté, la planète ne sera pas sauvée par le nucléaire.

    Répondre
  • Avatar

    D’une part, Macron, après le soit disant “grand débat” a voulu continuer dans ce sens et a monté (et çà été contreproductif) cette mascarade de convention citoyenne avec de soit disant gens tirés au sort (comme Com bendit qui a refusé d’y participer car la ficelle était trop grosse) n’était en rien de démocratique ni de représentatif, de plus, c’est le staff de terra nova (socialo écolo dogmatique) qui l’a drivée et qui n’est pas du tout scientifique. Toute personne participante a été passée au crible de façon assurer docilité et tranquillité. Pas de forte tête éclairée qui pouvait apporter contestation aux idées de la « bien pensance »…
    D’autre part, Arnaud on peut constaté qu’Idefix ne sait que “phospho-risé” sur l’uranium et le méchant nucléaire !

    Répondre
    • Avatar

      Et oui , cela semble invraisemblable d’etre soit aussi naif envers les eoliennes , ou alors c’est vraiment du gaspillage que dans un sens , je veux dire perte d’argent pour la nation française , edf et tout le savoir et les recherches produites par des bureaux d’etudes ,et enrichissement pour des particuliers qui jouent avec le vent en détruisant ,la vie, la santé d’etres humains et animaux , quand à Idéfix je plains les enfants de cet homme si il en a , car je ne leur souhaite pas de vivre un jour a proximité de ces monstruosités . Et comble du savoir faire de ce gouvernement , je vous parie de trouver un atlas cartographique de la Dreal climat air et energie du territoire Français , vous trouverez une carte plus ou moins à jour de la Nouvelle Aquitaine sans les projets privés , et aprés c’est un peu le grand foutoir comme la politique d’en ce moment , ce qui me désole c’est le manque d’opposition à macron et ses lubies , à croire que tous nos politiques de gauche comme de droite vont presque tous dans son sens , mais que peuvent ils donc protéger , a part des intérets privés à chacun , . J’aurais souhaité un président INGENIEUR au moins dans une matiére Techno , mais non nous avons un banquier ! pas un français ,un européen de banquier qui ne connait rien aux technologies et qui ruine notre industrie , j’aurais tellement voulu un Président qui me fase réver par ses prises de défense pour la France et les Français , ce con est tout simplement en train de vendre notre savoir faire aux plus riche , nous aurions du le savoir un banquier ne crée pas de richesse , il la vole aux petite moyennes et grandes entreprises qui faisaient la fierté et l’indépendance de notre pays , regardez De rugy , Warmont , pompili , blanquer véran,borne denormandie et j’en passe , il y ales secrétaires tous aussi lamentables les uns que les autres , Désolant , pauvre France

      Répondre
commenter

Répondre à Michel DUBUS Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective