Tribune de Bertrand Cassoret, Université d'Artois Après le départ de Nicolas Hulot du gouvernement Macron, nombre d’articles sont revenus sur le bilan du ministre démissionnaire. Parmi les dossiers difficiles qu’il aura eus à aborder, figure la question de la baisse du nucléaire à atteindre à l’horizon 2025-2035. Cet objectif figure dans la loi de transition énergétique votée en 2015. Mais ...