voitre-electrique-electromobilite-jpg

2018, une année qui roule pour l’électromobilité

L’année 2018 aura été une année particulièrement satisfaisante pour les acteurs du marché automobile français.

Selon le rapport annuel du Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), la France a enregistré 2.373.481 nouvelles immatriculations au cours des 12 mois de 2018 : le marché de la voiture particulière neuve progresse ainsi de 3% par rapport à l’année 2017.

Mais qu’en est-il du segment de la voiture 100% électrique ? Comment a évolué le parc automobile français zéro émission ? À quelle vitesse se développe le réseau de bornes de recharges ? Éléments de réponse.

Les ventes de voitures électriques progressent de 25%

Se calquant sur cette tendance, le segment de la voiture particulière 100% électrique s’inscrit également à la hausse l’année dernière : le CCFA dénombre pas moins de 31.059 nouvelles immatriculations de voitures électriques en 2018, soit une progression de 25% par rapport à 2017.

Grâce, notamment, à un mois de décembre record avec 4.434 immatriculations, le segment des véhicules électriques a représenté une part de marché de 2,68% des voitures neuves en 2018.

Cette belle performance permet donc à la voiture zéro émission de peser à hauteur de 1,43% du parc automobile hexagonal (contre 1,18% en 2017).

Du côté des voitures hybrides rechargeables, les ventes se sont également inscrites à la hausse. Avec 14.528 immatriculations enregistrées en 2018, contre 11.868 en 2017, le segment progresse de 22%.

Les motorisations hybrides rechargeables n’ont cependant représenté que 0,67% de l’ensemble des nouveaux véhicules mis en circulation l’année dernière.

Le soutien de l’État se renforce en 2019

L’Alliance Renault-Nissan truste toujours la première place du classement des modèles les plus vendus dans l’Hexagone. La citadine électrique Renault Zoé s’est écoulée à 17.038 unités au cours des 12 derniers mois, un volume en augmentation de 11,8% par rapport à 2017.

La japonaise Nissan Leaf se positionne en deuxième position avec 4.572 unités vendues en 2018 ; alors que la Smart Fortwo complète le podium avec 1.278 ventes.

Les bons résultats du segment français de la voiture électrique devraient se poursuivre en 2019 notamment grâce au maintien du bonus écologique et à l’augmentation de la prime à la conversion.

Selon le décret 2018-1318 publié au Journal Officiel le 28 décembre dernier, le bonus attribué par l’État lors de l’achat d’une voiture électrique est en effet préservé.

Son montant est fixé à 27% du prix d’achat du véhicule 100% électrique, dans une limite de 6.000 euros maximum.

La prime de 900 euros concernant l’achat d’un deux-roues ou d’un quadricycle électrique est également maintenue.

Le montant de la prime à la conversion a en revanche été revu à la hausse dans le cadre de l’achat d’un véhicule électrique ou hybride.

La prime reste la même (2.500€) pour les ménages imposables qui se débarrassent d’un vieux véhicule thermique au moment de l’achat d’une voiture propre. En revanche, la prime est doublée (5.000€) pour les ménages non imposables.

Un maillage territorial qui se renforce d’année en année

Autre raison d’être plutôt confiant quant à la croissance du parc électrique français : l’augmentation du nombre de bornes de recharge.

Longtemps considéré comme un frein à la démocratisation de l’électromobilité, le taux d’équipement français n’a cessé de progresser ces trois dernières années.

Estimé à 10.000 unités au début de l’année 2015, le parc de bornes de recharge déployé en France métropolitaine comptait 24.780 unités à la fin du mois de novembre 2018.

Cette belle progression permet donc de compter 1 borne de recharge pour 6,3 voitures électriques en circulation : un chiffre largement supérieur à ce que préconise la Commission Européenne (1 point de recharge pour 10 véhicules électriques en circulation).

“Avec 16.038 points de recharge, la recharge accélérée (11-22 kW) représente 65% de l’ensemble de l’offre française accessible au public. Plus d’un quart (27%) des points de recharge offrent de la charge lente (< 11 kW), tandis que 8%, soit 2.020 points, sont en recharge rapide (> 24 kW)”, précise dans son communiqué l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France).

Le rapport de l’Avere-France montre quelques disparités en matière de répartition géographique de ces points de recharge.

Avec un réseau de 3.708 bornes, l’Île-de-France est la région la mieux équipée. Elle est suivie par l’Occitanie (3.115 bornes) et la Nouvelle Aquitaine (2.926 bornes).

“Désormais, au-delà du nombre de bornes installées, l’enjeu reste d’ouvrir tous ces réseaux à l’itinérance de la recharge, d’enrichir progressivement le service, et par ailleurs de porter une attention particulière à la qualité des services rendus”, a estimé Bruno Lebrun, président du Groupement pour l’Itinérance des Recharges Électriques de Véhicules (Gireve).

Poursuivre avec la vidéo de Joseph Beretta, président de l’Association Nationale pour le développement de la mobilité électrique (AVERE), interviewé par notre partenaire Réseau Durable :

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Répondre à Energie+ Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective